Sylviane Agacinski : "Inscrire à l'état civil les enfants nés par GPA serait un scandale"

INVITÉE RTL - La compagne de Lionel Jospin fait partie des personnalités de gauche engagées pour l'interdiction universelle des mères porteuses.

Sylviane Agacinski, invitée de RTL, le 19 juin 2015 >
Sylviane Agacinski : "Inscrire à l'état civil les enfants nés par GPA serait un scandale" Crédit Image : Alice Beckel / RTL.fr | Crédits Média : Jean-Michel Aphatie | Durée : | Date :
1/

Faut-il légaliser la gestation pour autrui (GPA) ? La Cour de cassation examine vendredi la question sensible des enfants nés à l'étranger d'une GPA. L'institution, qui a toujours rejeté les pourvois relatifs à la transcription à l'état civil d'enfants nés de mères porteuses à l'étranger pourrait changer de position en prenant en compte la décision de la Cour européenne des droits de l'homme. En juin 2014, la CEDH avait condamné la France, estimant qu'elle ne pouvait pas porter atteinte à l'identité des bébés fruits de la GPA en refusant de les reconnaître.

Un coup fatal porté à l'interdiction de la GPA

Une telle décision de la Cour de cassation serait vécue comme "un scandale" par Sylviane Agacinski. À l'instar du philosophe Michel Onfray et de l'écologiste José Bové, la compagne de Lionel Jospin fait partie des personnalités de gauche engagées pour l'interdiction universelle des mères porteuses. "Si France renonce à ce principe fondamental, elle renoncerait à être la patrie des droits de l'Homme", juge-t-elle, estimant que "si la Cour de cassation transcrit à l'état civil les deux enfants nés par GPA en Russie, elle ne pourra pas faire tenir 30 secondes de plus la prohibition de la GPA".

"Les enfants nés par GPA qui rentrent sur le territoire français ne sont pas des fantômes", continue-t-elle. "Ils ont un état civil conforme à l'État dans lequel ils sont nés. Ils ont des passeport. Ensuite, la France dit aux parents qu'ils ont fait un enfant en contradiction totale avec le respect de la personne en vigueur dans notre pays. Mais on ne vas pas leur enlever. Il leur manque la nationalité mais ils ont une vie familiale normale. Ils n'ont pas de problème pour la sécurité sociale ou l'école et rien n'empêchera le droit français de leur délivrer des attestations qui régleront les autres questions".

"Un grand marché procréatif mondial"

Engagée contre l'exploitation du corps d'autrui, la philosophe dénonce le développement dans le monde d'un "grand marché procréatif où tout se vend, avec trois centres. À l'Est, aux États-Unis et en Inde. La loi du marché a fait tomber les prix. On va chercher les bébés en Inde. Si on est plus riche, on va en Ukraine et si on est encore plus riche, on va en Californie", regrette-t-elle. Or, "une personne n'est pas une chose ou un animal. Elle ne peut pas être vendue ou donnée,  ses organes ne peuvent être achetés, tout comme les liens de filiation. On encadre l'esclavage ? Non. Une chose indigne ne s'encadre pas", tranche-t-elle.

La rédaction vous recommande
BenjaminHuepro
par Journaliste RTL
Suivez Benjamin Hue sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7778797149
Sylviane Agacinski : "Inscrire à l'état civil les enfants nés par GPA serait un scandale"
Sylviane Agacinski : "Inscrire à l'état civil les enfants nés par GPA serait un scandale"
INVITÉE RTL - La compagne de Lionel Jospin fait partie des personnalités de gauche engagées pour l'interdiction universelle des mères porteuses.
http://www.rtl.fr/actu/politique/sylviane-agacinski-inscrire-a-l-etat-civil-les-enfants-nes-par-gpa-serait-un-scandale-7778797149
2015-06-19 09:10:30
http://media.rtl.fr/cache/jgkRI_mxluCI354F8swGCA/330v220-2/online/image/2015/0619/7778797229_sylviane-agacinski-invitee-de-rtl-le-19-juin-2015.jpg