3 min de lecture Présidentielle 2017

"Sarkozy a tenté de nous manipuler" : pourquoi Juppé n'y est pas allé

RÉCIT - Nicolas Sarkozy aurait piégé Alain Juppé, lors des nombreuses tractations concernant la candidature de François Fillon. Que s'est-il passé ?

François Baroin et Nicolas Sarkozy à Paris, le 9 novembre 2016
François Baroin et Nicolas Sarkozy à Paris, le 9 novembre 2016 Crédit : PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Que de tractations. Le maintien de la candidature de François Fillon a donné lieu à une multitude de revirements de stratégies de la part des Républicains. Le candidat de la droite et du centre a opéré un tour de force en se plaçant en seul candidat et en éliminant toutes possibilités de plan B pour la présidentielle. En effet, Alain Juppé a affirmé qu'il ne sera pas candidat à l'élection présidentielle "une bonne fois pour toutes". 

Quant au comité politique des Républicains, il a réassuré la stature présidentiable du candidat de la droite et du centre. L'un des fidèles soutiens de François Fillon, Gérard Larcher, avait affirmé à la sortie de la réunion que le "débat était clos". Mais il semblerait qu'en coulisses, les décisions prises aient résulté d'une alliance entre Nicolas Sarkozy et François Baroin, contre Alain Juppé. Tout ceci sous le regard de François Fillon. 

François Baroin ou rien

Pour comprendre, il est nécessaire de revenir au 3 mars dernier. François Fillon semble plus que jamais proche d'annoncer son retrait de candidature. L'idée de le remplacer par Alain Juppé émerge de plus en plus. Le maire de Bordeaux se dit "prêt", selon son entourage. Il ne reste alors plus à François Fillon que de l'adouber afin qu'il puisse pleinement incarner le rassemblement. 

À lire aussi
Patrick Stefanini, invité de RTL le 24 novembre 2017 présidentielle 2017
Les Républicains : il faut "faire l'inventaire de la défaite", dit Patrick Stefanini

Mais Nicolas Sarkozy agit dans l'ombre. Le Canard Enchaîné rapporte dans son édition de ce mercredi 8 mars que "l'ancien chef de l'État entame des pourparlers avec Alain Juppé et pose ses conditions pour le soutenir". Quelles sont-elles ? Faire entrer François Baroin à Matignon. Cette négociation est de taille pour le maire de Bordeaux car les deux hommes entretiennent une relation tumultueuse. Alain Juppé réfléchit. 

Une présence qui va venir semer le trouble

Un élément va venir faire tiquer le finaliste de la primaire de la droite et du centre. François Baroin est présent sur l'estrade, derrière François Fillon lors de son meeting au Trocadéro. Cela "finit par le persuader que Nicolas Sarkozy le mène en bateau et qu'il n'y a que des coups à prendre dans l'aventure". 

"Je ne négocierai rien. On n'est pas à la foire aux bestiaux. Je veux bien y aller parce que la situation est désastreuse, que la droite va dans le mur et qu'il faut quelqu'un comme moi pour l'en sortir. Mais si ça doit passer par des petits arrangements, ce sera sans moi", dit Alain Juppé. Face aux caméras, il explique que "François Fillon n'a cessé d'affirmer sa détermination, hier soir encore son obstination (...) Le noyau des militants et sympathisants Les Républicains s'est radicalisé". Il ajoute qu'il n'est "pas en mesure de réaliser le nécessaire rassemblement autour d'un projet fédérateur". 

Cela vous regarde, désormais

Alain Juppé, selon des propos rapportés par "Le Canard Enchaîné"
Partager la citation

L'ancien premier ministre dresse ensuite un constat sans appel : "Cette élection est perdue. Sarkozy a tenté de nous manipuler en cherchant à contrôler le parti et à caser Baroin. Moi, je n'ai pas une bonne opinion de Baroin. Il n'a pas d'idées et il ne travaille pas. Mais cela vous regarde, désormais", peut-on lire dans Le Canard Enchaîné

Les tractations s'arrêtent net. François Fillon est maintenu candidat, Alain Juppé tient un discours au cours duquel il dénonce le "gâchis" perpétré par le candidat, à l'aube de l'élection présidentielle. L'Opinion raconte que François Fillon va, lui, désormais s'appuyer sur "un quintet sarkozyste", composé de François Baroin, Laurent Wauquiez, Luc Chatel, Eric Ciotti et Christian Jacob.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Nicolas Sarkozy François Baroin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787579689
"Sarkozy a tenté de nous manipuler" : pourquoi Juppé n'y est pas allé
"Sarkozy a tenté de nous manipuler" : pourquoi Juppé n'y est pas allé
RÉCIT - Nicolas Sarkozy aurait piégé Alain Juppé, lors des nombreuses tractations concernant la candidature de François Fillon. Que s'est-il passé ?
http://www.rtl.fr/actu/politique/sarkozy-a-tente-de-nous-manipuler-pourquoi-juppe-n-y-est-pas-alle-7787579689
2017-03-08 16:40:00
http://media.rtl.fr/cache/keDT8CbdnmAxXazNz-iDzA/330v220-2/online/image/2017/0308/7787582395_francois-baroin-et-nicolas-sarkozy-a-paris-le-9-novembre-2016.jpg