2 min de lecture Polémique

REM : petits remous en marge de la préparation du congrès

CONFIDENTIELS RTL - Le choix des membres du bureau exécutif de La République En Marche crée l'agitation à l'approche du congrès de Lyon, le week-end prochain.

Pauline de Saint-Remy Les Confidentiels RTL Pauline De Saint-Rémy
>
REM : petits remous en marge de la préparation du congrès - Les Confidentiels RTL Crédit Image : FRANCOIS GUILLOT / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy et Loïc Farge

Christophe Castaner, seul candidat au poste de délégué général de La République En Marche, est assuré d'être élu facilement à la fin de la semaine. Mais le choix des membres du bureau exécutif provoque un petit peu plus de remous chez les adhérents. Le porte-parole du gouvernement, déjà pas très content d'avoir face à sa liste de candidats au bureau exécutif une liste baptisée Territoires En Marche ! - sur laquelle figurent pas moins de huit députés du groupe REM -, il doit composer ces jours-ci avec les réclamations d'au moins une autre liste représentant la société civile au sein du mouvement.

Lundi 13 novembre, avait lieu au siège de La République En Marche une réunion des représentants de chacune des quatre listes candidates. La liste En Marche Citoyens ! réclame plusieurs choses en vue du congrès du 18 novembre. Notamment que le vote ait lieu à bulletin secret plutôt qu'à main levée. Mais aussi (et c'est sans doute plus gonflé) qu'un débat soit organisé, publiquement ou non, "histoire que chacun puisse défendre ses arguments".

À lire aussi
Gérard Filoche polémique
Macron en nazi : le PS lance une procédure d'exclusion contre Gérard Filoche

C'est sur l'anonymisation du vote que les représentants de la société civile ont le plus d'espoir d'obtenir gain de cause. il leur suffirait pour cela que 25% des votants le réclament. Or, ils sont déjà plus de 150 à s'être manifestés sur la plateforme interne de REM, sur 750 membres au total du Conseil national. C'est la députée de l'Isère, Cendra Motin, qui se charge de centraliser les déclarations.

Sauf qu'entre-temps l'affaire s'est compliquée, puisqu'on leur demande désormais de fournir les copies de pièces d'identité de chaque membre du conseil réclamant un vote à bulletin secret. Et ce à quatre jours du congrès.

C'est à croire qu'on veut leur compliquer la vie et qu'on ne veut pas de vote à bulletin secret ! Ajoutons à cela que même si le quorum était atteint, il n'en faudrait pas moins, le jour du congrès, faire voter les conseillers nationaux à main levée pour savoir si le vote pour les listes doit avoir lieu à bulletin secret. Un comble.

Quant à la question de la tenue d'un débat, elle a été écartée lundi d'un revers de la main par la représentante de la liste officielle de Christophe Castaner, la députée de Paris Laetitia Avia.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique La République En Marche Christophe Castaner
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790950810
REM : petits remous en marge de la préparation du congrès
REM : petits remous en marge de la préparation du congrès
CONFIDENTIELS RTL - Le choix des membres du bureau exécutif de La République En Marche crée l'agitation à l'approche du congrès de Lyon, le week-end prochain.
http://www.rtl.fr/actu/politique/rem-petits-remous-en-marge-de-la-preparation-du-congres-7790950810
2017-11-14 07:21:00
http://media.rtl.fr/cache/h3SAXOxOj2zZPADLkn3kOQ/330v220-2/online/image/2017/0816/7789736831_la-republique-en-marche-image-d-illustration.jpg