3 min de lecture Code du travail

Code du travail : syndicats, SNCF, RATP... Qui va manifester contre la réforme ?

ÉCLAIRAGE - À l'appel de la CGT, Solidaires et FSU, des milliers de manifestants contre la réforme du Code du travail sont attendus dans les rues de France ce mardi 12 septembre.

Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, le 3 mai 2016
Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, le 3 mai 2016 Crédit : ROMUALD MEIGNEUX/SIPA
109127536140888961261
Ludovic Galtier
et AFP

Le bras de fer entre le gouvernement et les syndicats (CGT, Solidaires, FSU) débute dans la rue mardi 12 septembre, après un été passé à négocier les cinq ordonnances. Au total, la CGT, principale opposante à la réforme du Code du travail parmi la classe syndicale, a recensé pas moins de 180 manifestations et 4.000 appels à la grève pour cette première journée d'action.

L'Unef et plusieurs organisations de jeunesse ainsi que certaines unions départementales, Force ouvrière et CFE-CGC, en rupture avec leurs centrales nationales, se joindront aux cortèges, qui partiront depuis Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Nantes et plusieurs dizaines d'autres villes de France. En revanche, le leader de la CFDT, Laurent Berger, a fait savoir que son syndicat était "mobilisé" vis-à-vis de la réforme du Code du travail, mais "n'avait pas besoin de faire une démonstration de faiblesse".

À lire aussi
Un simulateur pour savoir combien coûte un licenciement abusif Code du travail
Un simulateur pour savoir combien coûte un licenciement abusif

Côté politique, Benoît Hamon a appelé les Français à manifester, tout comme Pierre Laurent, leader du Parti communiste français, qui a annoncé sur RTL, qu'il prendrait part au défilé parisien. En revanche, Jean-Luc Mélenchon, qui a incité le peuple à "déferler" à Paris le 23 septembre, ne devrait pas être aperçu.

Du côté de la SNCF et de la RATP

Les sections syndicales des transports font partie des plus mobilisées. La CGT-Cheminots et SUD-rail, premier et troisième syndicats à la SNCF, appellent les salariés de l'entreprise à cesser le travail. Le mot d'ordre de la CGT, SUD, FO et Unsa est le même à la RATP. Si la circulation des métros, des tramways et des bus s'annonce normale, seuls deux RER A sur trois et un RER B sur deux seront à quai.

Du côté d'Air France et des contrôleurs aériens

Chez les contrôleurs aériens, l'Usac-CGT appelle à s'opposer "par la grève et dans les manifestations" au "démantèlement du Code du travail". À Air France, CGT, FO et SUD ont déposé des préavis de grève, ce dont la compagnie "a pris note", estimant qu'"il est trop tôt pour se prononcer sur l'impact éventuel de ce mouvement sur le programme de vol de la compagnie".

Du côté du secteur de l'énergie

"Pas une goutte de produit pétrolier ne doit sortir de nos raffineries, de nos dépôts". Le message de la FNIC-CGT est on ne peut plus clair. Dans le secteur de la chimie, des débrayages sont attendus à l'appel de FO. Idem dans l'énergie, où la CGT (syndicat majoritaire) et FO appellent à la mobilisation. L'alliance Unsa - CFE-CGC Energies appelle aussi à rejoindre le mouvement, car les salariés des industries électriques et gazières "seront directement touchés demain". 

Du côté de la fonction publique

La réforme portée par Muriel Pénicaud ne la concerne pas directement. La grève pourrait toutefois avoir un impact sur les services publics mardi. La CGT et Solidaires ont appelé à la mobilisation. Elles ont été rejointes par la FSU, très présente dans l'éducation, qui a en outre proposé à l'ensemble des fédérations de fonctionnaires "la construction d'une journée d'action, la plus unitaire possible, au mois d'octobre" afin d'exprimer les désaccords des agents publics sur les mesures annoncées par le gouvernement les concernant.

Les fédérations FO couvrant la Fonction publique hospitalière et la fonction publique territoriale ont déposé un préavis de grève qui court du 11 septembre au 11 octobre "sous le signe de la résistance syndicale contre toutes les attaques subies" dont le "gel du point, la hausse de la CSG, le rétablissement du jour de carence, les coupes budgétaires sur les collectivités et établissements, les attaques portées contre le statut des fonctionnaires".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Code du travail Syndicats Transports
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790056413
Code du travail : syndicats, SNCF, RATP... Qui va manifester contre la réforme ?
Code du travail : syndicats, SNCF, RATP... Qui va manifester contre la réforme ?
ÉCLAIRAGE - À l'appel de la CGT, Solidaires et FSU, des milliers de manifestants contre la réforme du Code du travail sont attendus dans les rues de France ce mardi 12 septembre.
http://www.rtl.fr/actu/politique/reforme-du-code-du-travail-syndicats-transports-qui-va-manifester-7790056413
2017-09-12 06:00:00
http://media.rtl.fr/cache/zDdsGx2_mwvw4g_5NI2-Ag/330v220-2/online/image/2016/0526/7783397677_philippe-martinez-le-secretaire-general-de-la-cgt-le-3-mai-2016.jpg