Présidentielle 2017
Compte à rebours avant le premier tour
-
-
Jours
:
-
-
Heures
:
-
-
Minutes
:
-
-
Secondes
1 min de lecture Primaire Les Républicains

Primaire de la droite : la marque Kärcher ne veut plus être citée dans les discours

La marque a envoyé un courrier à Alain Juppé dans lequel elle précise que l'emploi du mot "Kärcher" porte préjudice à l'entreprise et à ses valeurs.

"La primaire - Le débat"
"La primaire - Le débat" Crédit : Christophe Guibbaud
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

C'est un événement inattendu de la campagne de la primaire de la droite et du centre. Le directeur de la campagne d'Alain Juppé a partagé sur son compte Twitter, une lettre qu'il a reçue. Envoyé en recommandé avec accusé de réception, le courrier commence par ces mots : "Monsieur Juppé. Nous constatons depuis plusieurs mois l'utilisation régulière du nom de notre société sur la scène politique, en relation avec des sujets pour le moins sensibles". En effet, la société Kärcher ne souhaite plus être associée aux discours des politiques

"Nous tenons dès lors à expliciter clairement la position de notre société qui se trouve malgré elle, au cœur des débats, et, nous nous tournons à présent vers l'ensemble des candidats déclarés à l'élection présidentielle. L'utilisation de notre nom en association avec une question politique, polémique et négative, porte préjudice à notre entreprise, à ses valeurs, à ses clients et à ses collaborateurs", peut-on lire. La marque critique ensuite l'emploi des mots "karchériser" et "karchérisation"

À lire aussi
Jean-François Copé, dans la queue lors du vote de la primaire de la droite et du centre Les Républicains
Pour Jean-François Copé, la politique c'est "à la vie à la mort"


Le directeur de campagne d'Alain Juppé en a profité pour glisser une attaque à Nicolas Sarkozy, en répondant à Kärcher : "Je comprends votre préoccupation mais je crois qu'il y a une erreur d'adressage". Il fait ainsi référence à la phrase polémique du candidat à la primaire de la droite et du centre en 2005, lors d'un déplacement à la Courneuve, qui voulait "nettoyer au Kärcher", la "racaille". Invité de France Inter ce mardi 18 octobre, Nicolas Sarkozy a d'ailleurs déclaré qu'en "2007, le débat portait sur le Kärcher et la racaille". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains Alain Juppé Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7785341614
Primaire de la droite : la marque Kärcher ne veut plus être citée dans les discours
Primaire de la droite : la marque Kärcher ne veut plus être citée dans les discours
La marque a envoyé un courrier à Alain Juppé dans lequel elle précise que l'emploi du mot "Kärcher" porte préjudice à l'entreprise et à ses valeurs.
http://www.rtl.fr/actu/politique/primaire-de-la-droite-la-marque-karcher-ne-veut-plus-etre-citee-dans-les-discours-7785341614
2016-10-18 17:53:00
https://media.rtl.fr/cache/dHyyCYHY_y7yvmixxEhZKQ/330v220-2/online/image/2016/1013/7785276535_la-primaire-le-debat.jpg