2 min de lecture Poitou-Charentes

Poitou-Charentes : Ségolène Royal dénonce des "affirmations diffamatoires" sur la gestion de la région

REPLAY / LE GRAND JURY - La ministre de l'Écologie a dénoncé des "attaques diffamatoires" après la publication d'un rapport d'audit par son successeur Alain Rousset. Ce dernier faisait état de 132 millions d'impayés.

Olivier Mazerolle Le Grand Jury Olivier Mazerolle
>
Le Grand Jury du 10 avril : Ségolène Royal (1ère partie) Crédit Image : RTL / Romain Boé / SIPA PRESS | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Elizabeth Martichoux
Elizabeth Martichoux et Ludovic Galtier

Un audit met en cause la gestion de la région Poitou-Charentes que Ségolène Royal a présidée jusqu'en 2004. Il a été commandé par Alain Rousset, le nouveau président socialiste de la grande région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes. Le rapport révèle que la région cumule 132 millions d'impayés et 94 millions d'emprunts toxiques. Ségolène Royal a parlé de "mensonge". Au micro du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, elle persiste. "C'est faux".

Pour répondre, l'ancienne présidente de région qui a exercé entre 2004 et 2014 en Poitou-Charentes, prend comme référence le dicton : "Calomnier, calomnier, il en restera toujours quelque chose". Dans la foulée, celle qui n'a pas souhaité augmenter les impôts pendant ses mandats régionaux, met en cause la stratégie politique de son successeur qui a pourtant, lui aussi, sa carte au Parti socialiste. "Cette vieille grosse ficelle politicienne consiste à ce que tout nouveau dirigeant de noircir le tableau de son prédécesseur pour mieux apparaître comme le sauveur que tout le monde attendait (...) pour justifier soit des hausses d'impôts, qu'il a déjà annoncées, soit des renoncements à des actions utiles et importantes qu'il a aussi annoncées."

La dette de Poitou-Charentes était au même niveau que la région Aquitaine

Ségolène Royal, ministre de l'Écologie
Partager la citation

La ministre répète que tous ces chiffres sont "faux". "Les 132 millions d'euros ne sont pas dans le rapport. On a jeté en pâture des chiffres pour disqualifier, pour salir un territoire. Le rapport porte sur une période où je n'étais plus aux responsabilités." Certains reprochent à l'ancienne présidente de région d'avoir maquillé la dette avec notamment un crédit-bail permettant d'acheter des TER. "Il y a 8 régions en France qui ont utilisé ce crédit-bail. Au bout de 30 ans, les régions seront propriétaires des trains qu'elles auront renouvelés." Elle ajoute que la dette de Poitou-Charentes à la fin de l'année 2014 "était au même niveau que la région Aquitaine : 214 euros par habitant, 210 euros pour la région Aquitaine."

À lire aussi
Un policier en uniforme (illustration). faits divers
Poitiers : le gérant d'un bar-tabac ligote un braqueur avec du scotch

Qu'est-ce-qui est recherché dans cette mise en cause si ce n'est d'affaiblir un membre du gouvernement

Ségolène Royal, ministre de l'Écologie
Partager la citation

Sur Twitter, Dominique Bussereau, président du Conseil départemental de Charente-Maritime, a demandé la démission de Ségolène Royal du gouvernement. Au micro de RTL, la ministre se demande "qu'est-ce-qui est recherché dans cette mise en cause si ce n'est d'affaiblir un membre du gouvernement puisqu'à partir de propos diffamatoires, il réclame ma démission. C'est ça l'objectif ?". 

La ministre "est en train de regarder", se "réserve le droit de donner suite" et attaquer en justice ceux qui ont mis ces chiffres en lumière. Un rapport de la Chambre régionale des comptes devrait prochainement être publié.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Poitou-Charentes Ségolène royal Le grand Jury
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782762462
Poitou-Charentes : Ségolène Royal dénonce des "affirmations diffamatoires" sur la gestion de la région
Poitou-Charentes : Ségolène Royal dénonce des "affirmations diffamatoires" sur la gestion de la région
REPLAY / LE GRAND JURY - La ministre de l'Écologie a dénoncé des "attaques diffamatoires" après la publication d'un rapport d'audit par son successeur Alain Rousset. Ce dernier faisait état de 132 millions d'impayés.
http://www.rtl.fr/actu/politique/poitou-charentes-segolene-royal-denonce-des-declarations-diffamatoires-sur-la-gestion-de-la-region-7782762462
2016-04-10 13:24:00
http://media.rtl.fr/cache/El2psfJwUXugUfRj-EC0-w/330v220-2/online/image/2016/0410/7782762883_royal-ok.png