Pierre Gattaz veut lutter contre le chômage comme on lutte contre le terrorisme

REPLAY - INVITÉ RTL - Le président du Medef analyse la montée en puissance du Front national comme les conséquences du chômage de masse en France.

Contre le chômage, on a pas tout essayé martèle Pierre Gattaz au micro de RTL. Le président du Medef analyse le vote massif des jeunes pour le Front national comme le symptôme d'une détresse croissante de la jeunesse face au chômage. "Vous avez avez vu les attentats terroristes : il y a eu un plan d'urgence et prise en compte de la situation. Il faut faire la même chose sur le chômage de masse, c'est un scandale de masse, c'est le fléau.", assène le patron du Medef.

Pierre Gattaz prend exemple sur "les réformes Hartz" entreprises par le chancelier Gerhard Schröder pour réformer le marché du travail allemand entre 2002 et 2003. "Je préfère quelqu'un qui gagne un peu moins temporairement qu'un chômeur de longue durée qui n'a aucun espoir", rétorque Pierre Gattaz, qui s'oppose aux hausses des salaires défendues par le FN. "Il faut passer d'une culture d'aide, de subvention et d'assistanat à une culture de talent, de mérite, d'effort, de travail, d’entrepreneuriat", répète le patron des patrons.

En désaccord avec le programme économique du FN

La France est encore en retard sur de nombreux points par rapport à l'Allemagne. Pierre Gattaz cite par exemple l'apprentissage : "Nous, on pousse l'apprentissage à mort. Vous avez 300.000 apprentis seulement en France, vous en avez 1.200.000 en France", se désole Pierre Gattaz. En prônant une multi médication contre le chômage, il exhorte les Français à passer "d'une culture d'aide et d’assistanat à une culture de mérite et de travail."

Pierre Gattaz avait fait campagne contre le Front national et pourtant le parti de Marine Le Pen se place parfois largement en tête des suffrages de ce premier tour des élections régionales. Mardi 1er décembre, le patron du Medef avait mis en garde contre le programme économique du Front national dans un entretien accordé au Parisien-Aujourd'hui en France. "Pierre Gattaz fait le service après-vente du gouvernement", avait estimé en réponse Marion Maréchal-Le Pen, qui avait déjà jugé que le patron des patrons était "en mission commandée" pour faire peur sur le FN. "Sur nos listes, nous avons une quarantaine de chefs d'entreprise", a encore fait valoir la députée FN,


Le patron du Medef est revenu sur ces propos, en précisant qu'il s'était simplement inquiété du programme économique du FN, qui comprenait notamment des hausses de salaires ou encore le retour de la retraite à 60 ans. "Nous ne donnons aucune consigne de vote", a tenu a rappelé Pierre Gattaz lundi 8 décembre.

La rédaction vous recommande
par Olivier MazerolleJournaliste RTL
Suivez Olivier Mazerolle sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7780777764
Pierre Gattaz veut lutter contre le chômage comme on lutte contre le terrorisme
Pierre Gattaz veut lutter contre le chômage comme on lutte contre le terrorisme
REPLAY - INVITÉ RTL - Le président du Medef analyse la montée en puissance du Front national comme les conséquences du chômage de masse en France.
http://www.rtl.fr/actu/politique/pierre-gattaz-est-l-invite-de-rtl-8-decembre-7780777764
2015-12-08 07:26:00
http://media.rtl.fr/cache/qFYy2ESoT95gGqnav4oNtA/330v220-2/online/image/2015/1208/7780778009_pierre-gattaz-invite-de-rtl-le-8-decembre-2015.jpg