Droit du travail : avant le 49.3, la loi El Khomri "doit convaincre", selon Marisol Touraine

GRAND JURY - La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, s'est longuement exprimée dimanche 21 février sur le projet de réforme du code du travail porté par Myriam El Khomri.

Marisol Touraine, invitée du "Grand Jury", dimanche 21 février
Crédit : RTL / Frédéric Bukajlo / SIPA PRESS
Marisol Touraine, invitée du "Grand Jury", dimanche 21 février

L'avant projet de loi sur la réforme du code du travail a causé un début de polémique cette semaine. Portée par la ministre du Travail, Myriam El Khomri, cette loi pourrait modifier de nombreux acquis sociaux, ce qui a causé une vive réaction de la part des syndicats. Même le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, a annoncé qu'il ne pourrait pas voter le texte "en l'état". La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, semble être dans un état d'esprit assez similaire.

"Nous devons faire en sorte de permettre aux entreprises d’être réactives, de mieux répondre à leurs demandes, mais cela ne peut pas se faire en fragilisant les salariés. (...) Il faut renforcer et garantir la protection des salariés", a-t-elle réclamé lors du Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI, tout en nuançant que la "souplesse" pour les entreprises est une "bonne chose".

Protéger les salariés c’est tout sauf ringard

Marisol Touraine

"Les réponses ne se trouvent ni dans les propositions de la gauche des années 70, ni dans le libéralisme des années 80, a-t-elle poursuivi. Protéger les salariés c’est tout sauf ringard."

Se disant "sensible" aux critiques de Laurent Berger (syndicat SFDT), la ministre de la Santé a également expliqué qu'elle n'a pas "pas de tabous" concernant la mondialisation et juge que ce serait "absurde et contre productif" de faire comme si l'environnement économique est le même qu'il y a quinze ou trente ans. "Ce n'est pas de cette manière là que l’on protège les salariés", explique-t-elle.

Marisol Tourraine botte en touche sur l'utilisation du 49.3

Marisol Touraine a en revanche refusé de répondre par oui ou non à la question de savoir si elle était favorable à l'utilisation de l'article 49.3 de la Constitution, qui permet au gouvernement de faire passer un texte de loi exceptionnellement sans un vote favorable du Parlement. "Pour moi cette loi doit convaincre, doit rassembler, élude-t-elle. Le chemin va être relativement long. Je souhaite que la gauche puisse voter cette loi."

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781990373
Droit du travail : avant le 49.3, la loi El Khomri "doit convaincre", selon Marisol Touraine
Droit du travail : avant le 49.3, la loi El Khomri "doit convaincre", selon Marisol Touraine
GRAND JURY - La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, s'est longuement exprimée dimanche 21 février sur le projet de réforme du code du travail porté par Myriam El Khomri.
http://www.rtl.fr/actu/politique/loi-el-khomri-proteger-les-salaries-c-est-tout-sauf-ringard-plaide-marisol-touraine-7781990373
2016-02-21 14:14:00
http://media.rtl.fr/cache/xpLze-h247VQCcSewTMveQ/330v220-2/online/image/2016/0221/7781990994_marisol-touraine-invitee-du-grand-jury-dimanche-21-fevrier.JPG