1 min de lecture Confidentiels politique

La République En Marche planche sur ses nouveaux statuts

CONFIDENTIELS RTL - L'objectif est simple : se doter de principes fondamentaux, sans perdre ce qui fait la singularité du mouvement créé par Emmanuel Macron.

Pauline de Saint-Remy Les Confidentiels RTL Pauline De Saint-Rémy
>
La République En Marche planche sur ses nouveaux statuts Crédit Image : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP | Crédit Média : RTLNET | Date :
La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
et Loïc Farge

La République En Marche s'organise pour truster les postes-clés à l'Assemblée nationale. Mais pas seulement : du côté du parti, on s'organise aussi. Ou plutôt du côté du mouvement, puisque les cadres de REM planchent ces jours-ci sur les nouveaux statuts de cet OVNI politique créé il y a un peu plus d'un an par Emmanuel Macron. C'est une transformation juridique indispensable pour que la structure puisse percevoir des fonds publics.
 
L'objectif est simple : consolider l'appareil, fidéliser les "Marcheurs" (notamment dans les territoires), se doter de principes fondamentaux. Le tout, sans perdre ce qui fait la singularité de La République En Marche, qui s'est constituée dans le rejet des partis politiques traditionnels.
 
Premier exemple : ces nouveaux statuts doivent être en principe approuvés par les militants de REM le 8 juillet prochain à l'occasion de son congrès fondateur, Porte de la Villette à Paris. Encore faudrait-il pouvoir dire qui sont les "Marcheurs" qui auront le droit de voter, puisque le mouvement ne repose pas sur un système d'adhésion payante classique.

Le siège en dehors de Paris

Autre question à laquelle il va falloir répondre et très vite : qui pour diriger le mouvement ? Car une chose est sûre, Catherine Barbaroux, l'actuelle présidente par intérim, ne rempilera pas, bien qu'elle ait enfin investi le bureau d'Emmanuel Macron au sixième étage du QG. Selon le quotidien L'Opinion (daté 29 juin), l'actuel secrétaire général, Richard Ferrand, devrait garder une place prépondérante dans le dispositif, en plus de son rôle de président de groupe à l'Assemblée nationale. Un dispositif qui s’annonce toutefois collégial.

On apprend aussi dans L'Opinion que le futur parti devrait avoir son siège au Kremlin-Bicêtre, dans le Val-de-Marne. En dehors de Paris, donc. C'est suffisamment rare pour être souligné. C'est en tout cas ce qui est indiqué dans le projet de charte du futur parti à laquelle le journal a eu accès.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confidentiels politique La République En Marche Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789149937
La République En Marche planche sur ses nouveaux statuts
La République En Marche planche sur ses nouveaux statuts
CONFIDENTIELS RTL - L'objectif est simple : se doter de principes fondamentaux, sans perdre ce qui fait la singularité du mouvement créé par Emmanuel Macron.
http://www.rtl.fr/actu/politique/la-republique-en-marche-planche-sur-ses-nouveaux-statuts-7789149937
2017-06-29 07:10:00
http://media.rtl.fr/cache/Zx8njkHVeqHC0SyjPSJsPA/330v220-2/online/image/2017/0526/7788718332_000-ot7rr.jpg