VIDÉO - En larmes, Barack Obama s'attaque au contrôle des armes

Le président américain a craqué en évoquant la fusillade de l'école de Newton qui avait fait 26 morts dont 20 enfants lors de son allocution à la Maison blanche.

>
President Obama In Tears During Speech Announcing Executive Action on Gun Control 1/5/2016

Renforcer le contrôle des antécédents des acheteurs d'armes à feu aux États-Unis. C'est le nouveau combat que souhaite mener Barack Obama. "Sans priver d'armes tous les Américains", le président a estimé lors d'une allocution à la Maison blanche que "nous avons créé un système dans lequel des personnes dangereuses sont autorisées à jouer avec différentes réglementations". Lors de son discours, le président américain est revenu sur la fusillade qui a éclaté dans l'école de Newton en 2012. Très ému, au point de verser quelques larmes, le président a évoqué les 26 victimes. 20 enfants ont été tués ce jour-là. "À chaque fois que je pense à ces enfants, ça me bouleverse", a-t-il confié.

Le débat sur la possession des armes est souvent tabou outre-Atlantique. Le lobby des armes est très puissant. Mais devant la multiplication des fusillades, le président Obama a décidé de réagir. Entre le 1er janvier et le 2 octobre 2015, le bilan s’établissait à 9.956 morts et 20.269 blessés. En 2014, 51.739 incidents liés aux armes à feu ont fait 12.562 morts et 23.015 blessés. "Je suis convaincu que nous pouvons trouver des moyens de réduire la violence due aux armes à feu en respectant le deuxième amendement de la Constitution". Ce dernier garantit à chaque Américain le droit de posséder et porter une arme.

Une première tentative de restrictions des armes avortée en 2012

Selon des responsables de la Maison blanche, les personnes qui vendent des armes à feu dans des magasins, dans des foires ou sur internet devront désormais être en possession d'une licence et procéder à des vérifications. 


Barack Obama avait déjà essayé de restreindre les ventes d'armes à feu après la tuerie de l'école primaire Sandy Hook à Newtown, mais son souhait n'avait pas été concrétisé à cause du Congrès. Cette fois, Barack Obama se passera de son avis. Il utilisera son pouvoir réglementaire pour faire passer ces mesures. Hillary Clinton, candidate déclarée à l'investiture démocrate, a salué la démarche du président Obama. 

Donald Trump, lui, a moins apprécié. Il envisage même d'annuler ces dispositions s'il est élu en novembre 2016. Ce président veut agir comme s'il était un roi, comme s'il était un dictateur", a pour sa part déclaré Chris Christie, un des candidats à l'investiture républicaine. Selon un sondage Reuters/Ipsos publié le mois dernier, 65% des personnes interrogées jugent important d'apporter une réponse à la question du contrôle des armes.

La rédaction vous recommande

 

VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781183632
VIDÉO - En larmes, Barack Obama s'attaque au contrôle des armes
VIDÉO - En larmes, Barack Obama s'attaque au contrôle des armes
Le président américain a craqué en évoquant la fusillade de l'école de Newton qui avait fait 26 morts dont 20 enfants lors de son allocution à la Maison blanche.
http://www.rtl.fr/actu/politique/en-larmes-barack-obama-s-attaque-au-controle-des-armes-7781183632
2016-01-05 20:38:00
http://media.rtl.fr/cache/1kApO5kbOicJFZ_G5xM3jA/330v220-2/online/image/2016/0105/7781184459_barack-obama-emu-aux-larmes-lors-de-son-allocution-au-sujet-de-la-reglementation-des-armes-a-feu-aux-etats-unis.jpg