Deux vidéos récupérées dans l'enquête sur les frères Kouachi

INFO RTL - Les enquêteurs continuent de décrypter les centaines de mails que les deux terroristes ont tenté d'effacer avant les attentats de janvier 2015.

>
Deux vidéos récupérées dans l'enquête sur les frères Kouachi Crédit Image : FRENCH POLICE / AFP Crédit Média : Nicolas Burnens

Malgré les précautions pris par les frères Kouachi pour faire disparaître les traces de leur préparation des attentats de janvier, l'enquête continue de progresser. Ils avaient pourtant pris le soin de supprimer toutes leurs données avant de commencer leur tuerie. Mais les experts en cybercriminalité ont réussi à récupérer ces deux vidéos effacées sur une carte mémoire. Sur une première vidéo de 57 secondes, on y voit l'un des deux frères, probablement Chérif, debout dans une cave. Il fait semblant de tenir un fusil et mime une revendication sans prononcer le moindre mot. La seconde séquence, filmée au même endroit, simule une attaque. On aperçoit une main qui tient une arme de poing, sans tirer de coups de feu.

Ces vidéos sont datées du 5 mai 2014, soit huit mois avant les attentats. A l'époque, les frères Kouachi sont encore sous la surveillance des services de renseignement et déjà en contact avec Amedy Coulibaly, le tueur de Montrouge et de l'Hyper Cacher. Plusieurs questions entourent ces images : est-ce la répétions de leurs futures attaques ou une simple revendication qui était censée être publiée plus tard ? Et à qui ces vidéos sont-elles destinées ?

Un commanditaire identifié

Au fil de l'enquête, un homme bien connu des services de renseignement apparaît de plus en plus comme un possible commanditaire. Salim Benghalem, un Français de 35 ans originaire de la région parisienne, a rejoint Daech en octobre 2013. D'abord simple combattant, il serait devenu très vite un recruteur et un bourreau présumé de l'État Islamique. Mais les enquêteurs s'intéressent surtout à cette vidéo diffusée en février dernier. Salim Benghalem se réjouit des attentats et appelle ses frères d'armes à frapper à nouveau. 

L'enquête n'a pas permis de démontrer qu'il était effectivement le commanditaire des attentats de janvier. Mais le terroriste a bien été en relation avec ses auteurs. En 2011, il se rend aux côtés de Chérif Kouachi au Yémen pour s'entraîner au maniement des armes. Les deux hommes s'étaient rencontrés dans les années 2000 au sein de la bande des "Buttes Chaumont", un groupe lié à l'islamisme radical. Et puis, Salim Benghalem connaît également Amedy Coulibaly. Ils sont mêlés à la même affaire : la tentative d'évasion d'un des responsables des attentats de 1995 à Paris. En tout cas, l'homme est aujourd'hui jugé suffisamment dangereux, pour être désigné, depuis octobre, comme l'une des cibles des frappes françaises en Syrie.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7780431970
Deux vidéos récupérées dans l'enquête sur les frères Kouachi
Deux vidéos récupérées dans l'enquête sur les frères Kouachi
INFO RTL - Les enquêteurs continuent de décrypter les centaines de mails que les deux terroristes ont tenté d'effacer avant les attentats de janvier 2015.
http://www.rtl.fr/actu/politique/deux-videos-recuperees-dans-l-enquete-sur-les-freres-kouachi-7780431970
2015-11-09 08:14:00
http://media.rtl.fr/cache/SS6BH0m16RbkvGwzFMn_rQ/330v220-2/online/image/2015/0110/7776169442_000-ts-hkg10134563.jpg