1 min de lecture Faits divers

"Petite martyre de l'A10" disparue en 1987 : le père admet avoir dissimulé le corps

En 1987, une petite fille était retrouvée morte près de l'A10 et n'avait pas été identifiée jusque là. Ses parents viennent d'être retrouvés et arrêtés. C'est son père qui aurait dissimulé le corps.

Une patrouille de gendarmerie (illustration)
Une patrouille de gendarmerie (illustration) Crédit : MYCHELE DANIAU / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Presque 31 ans après, les enquêteurs seraient prêts de savoir ce qui est arrivé à cette petite fille découverte morte, le corps mutilé, dans un fossé de l'A10 en août 1987. Ses parents ont été placé en garde à vue à Orléans, a-t-on appris de source proche de l'enquête. 

Selon les informations de M6, le père de la fillette a avoué avoir dissimulé le corps de l'enfant mais nie l'avoir tuée. Il accuse la mère, dont il est aujourd'hui séparé. Cette dernière nie les faits.

L'affaire avait été relancée en 2017 après un prélèvement d'ADN d'un des frères dans une autre affaire qui a permis d'identifier les parents. Les enquêteurs les ont interpellés ce mardi 12 juin en région parisienne. Les parents ont été placés en garde à vue pour meurtre, recel de cadavre, violences habituelles sur mineur de moins de 15 ans. Ils devraient être présentés à un juge au tribunal de grande instance de Blois dans la journée.  

À lire aussi
Une voiture de police (illustration) faits divers
Dix personnes liées à l'ultradroite soupçonnées de vouloir attaquer des musulmans

Les enquêteurs ont recoupé les données de la caisse d'allocations familiales pour déterminer qu'un enfant du couple n'était plus recensé. 

La plus grande diffusion judiciaire en France

Le 10 août 1987, le petit cadavre mutilé avait été découvert à Suèvres près de Blois. Son corps portait des traces de brûlures dues à un fer à repasser et des cicatrices et plaies de morsures humaines. 

La gendarmerie avait, à cette occasion, lancé la plus grande diffusion judiciaire jamais entreprise en France. Près de 65.000 écoles avaient été visitées à la rentrée scolaire et le signalement de la fillette avait été diffusé dans plus de 30 pays et sa photographie placardée dans tous les endroits publics.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Meurtre Arrestation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793745070
"Petite martyre de l'A10" disparue en 1987 : le père admet avoir dissimulé le corps
"Petite martyre de l'A10" disparue en 1987 : le père admet avoir dissimulé le corps
En 1987, une petite fille était retrouvée morte près de l'A10 et n'avait pas été identifiée jusque là. Ses parents viennent d'être retrouvés et arrêtés. C'est son père qui aurait dissimulé le corps.
http://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/petite-martyre-de-l-a10-disparue-en-1987-les-parents-places-en-garde-a-vue-7793745070
2018-06-14 09:13:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/eB5KYjdAeqYzPYZTpPvuRw/330v220-2/online/image/2018/0220/7792350168_une-patrouille-de-gendarmerie-illustration.jpg