2 min de lecture États-Unis

Fusillades dans les écoles : la porte-parole de Donald Trump au bord des larmes

Sarah Sanders, porte-parole de la Maison Blanche, a eu du mal à contenir son émotion lorsqu'un enfant de 13 ans lui a demandé ce que faisait le gouvernement pour éviter les tueries dans les écoles des États-Unis.

La porte-parole de l'exécutif américain Sarah Sanders le 22 mai 2018
La porte-parole de l'exécutif américain Sarah Sanders le 22 mai 2018 Crédit : Andrew Harnik/AP/SIPA
Thibaut Deleaz
Thibaut Deleaz
et AFP

"Pouvez-vous me dire ce que cette administration a fait et va faire pour empêcher ces tragédies insensées ?" Un jeune élève de 13 ans a ému la porte-parole de l'exécutif américain Sarah Sanders, avec cette question à propos des fusillades dans les écoles aux États-Unisen pleine conférence de presse à la Maison Blanche mercredi 30 mai.

Le jeune homme était présent au point presse quotidien de Sarah Sanders, pour l'édition des enfants du magazine Time. Il a raconté un exercice de confinement récemment organisé par son école, et évoqué l'inquiétude de ses amis et lui à l'idée d'être victime d'une fusillade. 

"Il n'y a rien de plus terrifiant pour un enfant d'aller à l'école et de ne pas se sentir en sécurité, donc je suis désolée que tu ressentes cela", a répondu Sarah Sanders, très émue. La porte-parole, qui n'a pu dissimuler des tremblements dans sa voix, était au bord des larmes.

À lire aussi
Le tableau "Flesh and Spirit" de Basquiat, le 4 mai 2018 États-Unis
New York : elle poursuit son père en justice pour avoir "bradé" un Basquiat

Une fusillade par semaine en milieu scolaire

"Cette administration prend ça au sérieux", lui a-t-elle assuré. Sarah Sanders a indiqué que la commission sur la sécurité dans les écoles se réunirait dans la semaine à venir, et promis de "faire tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger les enfants dans nos écoles et les faire se sentir en sécurité".

En moyenne, une fusillade en milieu scolaire a lieu chaque semaine aux États-Unis. Le 18 mai, un élève de 17 ans, muni des armes de son père, a tué 10 personnes dans son lycée de Santa Fe. Le 14 février, un jeune homme de 19 ans a lui tué 17 personnes dans un lycée de Parkland.

Cette tuerie avait été suivie d'une intense mobilisation des lycéens de Parkland pour réclamer un durcissement de la législation sur les armes à feux dans le pays. Plus d'un million de personnes ont manifesté le 24 mars dernier derrière le mot d'ordre "March For Our Lives" (Marchons pour nos vies). Sans provoquer de changement législatif majeur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Société Fusillade
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793591728
Fusillades dans les écoles : la porte-parole de Donald Trump au bord des larmes
Fusillades dans les écoles : la porte-parole de Donald Trump au bord des larmes
Sarah Sanders, porte-parole de la Maison Blanche, a eu du mal à contenir son émotion lorsqu'un enfant de 13 ans lui a demandé ce que faisait le gouvernement pour éviter les tueries dans les écoles des États-Unis.
http://www.rtl.fr/actu/international/fusillades-dans-les-ecoles-la-porte-parole-de-la-maison-blanche-au-bord-des-larmes-7793591728
2018-05-31 10:01:37
https://cdn-media.rtl.fr/cache/y6dELMbDPGTP6px8vptdrA/330v220-2/online/image/2018/0531/7793592405_la-porte-parole-de-l-executif-americain-sarah-sanders-le-22-mai-2018.jpg