2 min de lecture États-Unis

États-Unis : le Pentagone aurait payé pour la réalisation de fausses vidéos jihadistes

L'enquête d'une ONG britannique révèle la commande, par le département de la Défense américaine, de films de propagande siglés Al-Qaïda durant la guerre d'Irak.

L'ancien leader d'al-Qaïda Oussama Ben Laden dans une vidéo déclassifiée de la CIA
L'ancien leader d'al-Qaïda Oussama Ben Laden dans une vidéo déclassifiée de la CIA Crédit : AFP
Maxime Magnier

L'annonce risque de faire grand bruit aux États-Unis. À un mois de l'élection présidentielle américaine, une enquête menée par une ONG britannique spécialisée dans le journalisme d'investigation, Bureau of Investigate Journalism, révèle que le Pentagone aurait dépensé plus de 540 millions de dollars entre 2006 et 2011 pour la réalisation de vidéos de propagande pour Al-Qaïda, et ce dans le but d'identifier les spectateurs de ces films.

À l'origine de la révélation, Martin Wells, un vidéaste et ex-employé de l'agence britannique de communication et de relations publiques incriminée, Bell Pottinger. L'entreprise aurait d'abord été missionnée pour produire des vidéos afin de "promouvoir les élections démocratiques". La société aurait ensuite créé des clips anti-Al-Qaïda filmés en basse qualité pour leur donner l'aspect de "productions de télévision arabes". Les vidéos étaient ensuite vendues et diffusées par des chaînes locales, dédouanant ainsi l'armée américaine.

Un système de traçage

Finalement, Bell Pottinger aurait commencé la création de fausses vidéos de propagande signées par Al-Qaïda. Le but avancé était de pouvoir tracer les spectateurs des films sensibles grâce à un encodage des CD utilisés pour graver les réalisations. L'armée américaine aurait ainsi pu localiser les ordinateurs des utilisateurs à travers leur adresse IP. Martin Wells révèle même le mode de diffusion des fausses vidéos : les militaires laissaient volontairement les DVD créés sur les lieux de perquisitions menées en Irak et certains ont été pistés jusqu'en Iran, en Syrie ou même aux États-Unis. L'enquête de Bureau of Investigate Journalism ne révèle cependant pas le résultat des traçages menés.

À lire aussi
Le passage d'Harvey dans le Texas, le 26 août 2017, a fait des dégâts considérables ouragan
Tempête Harvey : des prisonniers donnent plus de 53.000 dollars aux victimes

Si la lumière devra encore être faite sur cette affaire, le Pentagone a confirmé sa collaboration avec l'entreprise britannique de communication et de relations publiques durant la période mentionnée par l'investigation. Dans le même temps, l'ancien patron de la compagnie, Tim Bell, a confirmé au Sunday Times avoir signé un contrat avec le département de la Défense américaine et que le document comportait "des clauses de confidentialité". Il a aussi indiqué qu'il était tenu de rendre compte de la progression de la mission au Pentagone et à la CIA.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Al-Qaïda Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785111973
États-Unis : le Pentagone aurait payé pour la réalisation de fausses vidéos jihadistes
États-Unis : le Pentagone aurait payé pour la réalisation de fausses vidéos jihadistes
L'enquête d'une ONG britannique révèle la commande, par le département de la Défense américaine, de films de propagande siglés Al-Qaïda durant la guerre d'Irak.
http://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-le-pentagone-aurait-paye-pour-la-realisation-de-fausses-videos-jihadistes-7785111973
2016-10-04 17:26:47
http://media.rtl.fr/cache/KeU6ioAXB7hhrBAL0vg-Qw/330v220-2/online/image/2016/0204/7781706422_l-ancien-leader-d-al-qaida-oussama-ben-laden-dans-une-video-declassifiee-de-la-cia.jpg