2 min de lecture Médias

Premier League : les dernières emplettes de Patrick Drahi

REPLAY / ÉDITO - Le journaliste nous explique pourquoi le propriétaire de SFR et de Numéricable débarque sur les terrains de football britanniques, les plus prestigieux du monde.

François Lenglet Lenglet-Co François Lenglet
>
Télécharger Premier League : les dernières emplettes de Patrick Drahi Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : François Lenglet | Durée : | Date : La page de l'émission
François Lenglet
François Lenglet et Loïc Farge

Coup de tonnerre dans le petit monde des droits sportifs. Canal+ s'est fait souffler les droits de retransmission du championnat de football anglais par Patrick Drahi, le propriétaire de SFR et de Numéricable. Le patron du groupe Altice a, en effet, racheté les droits de ce championnat - le plus prestigieux du monde - pour trois ans, alors que c'est Canal+ qui en est propriétaire pour la saison actuelle. Drahi aurait mis sur la table 300 millions d'euros pour les trois ans, soit bien davantage que ce qu'avait payé Canal+ pour la même période (190  millions d'euros).

Qu'est-ce que Patrick Drahi va bien pouvoir faire du football anglais ? On s'interroge. Les diffuser sur ses réseaux, certainement. Soit la petite chaîne de sport qu'il possède, MCS ; soit sur les box SFR et les mobiles SFR. S'en servir aussi comme argument commercial pour conquérir ou reconquérir des clients. C'est désormais la stratégie des propriétaires de réseaux et de chaînes : s'assurer des contenus exclusifs pour recruter des abonnés. C'était d'ailleurs la stratégie initiale de Canal+, chaîne de télévision payante depuis trente ans, qui prend un nouveau coup avec cette affaire.

Des acrobaties financières qui inquiètent

Encore une fois, Drahi achète la même chose que les autres mais beaucoup plus cher que les autres. Il y a quand même un zéro de moins, par rapport aux précédentes acquisitions, puisqu'on parle de centaines de millions et non plus de milliards d'euros. Il y a pourtant quelques inquiétudes. Le groupe Altice a perdu quasiment la moitié de sa valeur sur les trois derniers mois à la Bourse d'Amsterdam où il est coté. Ce qui inquiète les investisseurs, c'est bien sûr l'empilement périlleux de 48 milliards d'euros de dettes et les acrobaties financières.

À lire aussi
Emmanuel Macron à Tourcoing (Nord), le 14 novembre 2017. France Télévisions
Sur fond de tensions, Emmanuel Macron sera sur France 2 dimanche 17 décembre

Où trouve t-on de l'argent quand on est endetté comme cela ? Justement, ce n'est plus si facile que l'année dernière, car la météo financière globale est moins bonne pour les sociétés très endettées comme Altice. On s'en méfie désormais. La dernière fois qu'il a eu besoin d'argent, il a été contraint payer des taux d'intérêts très élevés, et il n'a pas réussi à trouver la somme qu'il le voulait.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médias Football Premier League
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780654207
Premier League : les dernières emplettes de Patrick Drahi
Premier League : les dernières emplettes de Patrick Drahi
REPLAY / ÉDITO - Le journaliste nous explique pourquoi le propriétaire de SFR et de Numéricable débarque sur les terrains de football britanniques, les plus prestigieux du monde.
http://www.rtl.fr/actu/conso/premier-league-les-dernieres-emplettes-de-patrick-drahi-7780654207
2015-11-27 08:20:00
http://media.rtl.fr/cache/F_VUs4Kglp0TcEhKCUm3hA/330v220-2/online/image/2014/0423/7771375198_francois-lenglet.jpg