Immobilier : quand et où acheter à Paris ?

RENTRÉE ÉCO ET IMMO (3/4) - Les prix de l'immobilier parisien sont en baisse. Une tendance, confirmée sur les deux premiers trimestres 2015, qui pourrait motiver certains acheteurs à concrétiser un projet d'achat.

Tour Eiffel, Paris
Crédit : AFP / Bertrand Guay
Tour Eiffel, Paris

La tendance se confirme. Après avoir franchi le seuil des 8.000 euros le mètre carré au dernier trimestre 2014, le prix du marché de l'immobilier parisien poursuit sa baisse aux premier et deuxième trimestres 2015. Une bonne nouvelle pour les acheteurs qui peuvent dorénavant tabler sur 7.880 euros le mètre carré, selon les derniers chiffres publiés par la chambre des notaires de Paris en juillet dernier. Un chiffre qui marque un recul de 0,6% par rapport au dernier trimestre mais surtout de 3,1% par rapport à la même période l'année dernière.

Une baisse du prix du marché à coupler avec le taux d'investissement, qui favorise lui aussi l'élaboration de projets immobiliers. En 2011, les taux d'intérêt des emprunts atteignaient encore les 4%, contre 2% aujourd'hui. Une différence importante, synonyme de pouvoir d'achat supplémentaire pour les Parisiens désireux d'investir alors que Sébastien de Lafond, président et cofondateur de MeilleursAgents, estimaient que "le pouvoir d'achat des Parisiens s'était accru de 27% en quatre ans", dans Le Parisien

Privilégier les quartiers en mutation ?

Malgré la bonne forme du marché parisien et la période propice pour se décider à acheter un bien, les possibilités sont parfois limitées pour les acquéreurs. "Quand on recherche, on n'a pas forcément le choix. Il y a de nombreux paramètres de recherches", nuance Thierry Delesalle, président de la commission des statistiques de la Chambre des notaires contacté par RTL.fr

Plusieurs critères entrent alors en jeu, selon les recherches de chacun. Le prix, la surface, le quartier. Selon les chiffres détaillés au premier semestre 2015, le quartier de la Goutte d'Or, où Barbès entre dans un processus de gentrification, et le Pont des Flandres dans le XIXe arrondissement demeurent les quartiers les moins chers de la ville Lumière.

Mais Thierry Delesalle mise aussi sur trois autres arrondissements. En tête de liste ? Le XVIe arrondissement "qui est un quartier pas très cher par rapport aux constructions car il n'est pas à la mode. Si les acheteurs recherchent avant tout une grande surface, c'est un bon compromis", précise-t-il. Dans un autre style, le spécialiste recense également le Xe et XIe arrondissement, des quartiers qui se "boboïsent". "Le Xe reste très central avec une plus-value potentielle. À l'inverse, le XIe ne permet guère de plus-value mais il n'y a pas de risque. C'est le coin le plus représentatif de la population parisienne", analyse-t-il.

Deux arrondissements en hausse

Sans grande surprise, le centre de la capitale demeure encore la zone la plus chère de la ville alors que huit arrondissements affichent un prix supérieur à 9.000 euros le mètre carré. Une moyenne qui monte en flèche dans les IVe, Ve, VIe et VIIe arrondissements, où le prix médian se situe entre 10.120 euros pour le quartier latin à 11.280 dans celui du Luxembourg.

Ces prix sont cependant en baisse eux aussi. Seuls deux arrondissements parisiens ont aujourd'hui un prix au mètre carré en légère hausse. C'est le cas du IXe arrondissement, où la rue des Martyrs ne cesse d'attirer, bien aidée par un quartier de Pigalle de plus en plus coté, mais aussi du XVe arrondissement. Ces deux arrondissements en vogue affichent des prix en hausse de respectivement 0,7% et 0,6%. Des chiffres qui atteignent 31,2% et 27,1% sur cinq ans. Pas forcément le meilleur plan pour acquérir un bien.

Bientôt la fin d'une période adéquate ?

Mais cette embellie du marché parisien pourrait bien toucher à sa fin alors que plusieurs réseaux immobiliers, qui confirment la reprise des ventes sur le début de l'année 2015, annoncent une hausse légère pour les mois à venir. Des prévisions confirmées par la chambre de notaires de Paris, qui table sur un prix moyen de nouveau supérieur en septembre : 8.030 euros le mètre carré

Une nouvelle augmentation, associée au nouveau retour à la hausse des taux d'intérêt, qui pourrait perturber les motivations de certains acheteurs. Le marché parisien reste cependant bien plus favorable aux achats par rapport aux deux dernières années écoulées où les prix ont atteint des sommets après vingt ans d'augmentation continue.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7779577293
Immobilier : quand et où acheter à Paris ?
Immobilier : quand et où acheter à Paris ?
RENTRÉE ÉCO ET IMMO (3/4) - Les prix de l'immobilier parisien sont en baisse. Une tendance, confirmée sur les deux premiers trimestres 2015, qui pourrait motiver certains acheteurs à concrétiser un projet d'achat.
http://www.rtl.fr/actu/conso/immobilier-quand-et-ou-acheter-a-paris-7779577293
2015-09-03 07:25:00
http://media.rtl.fr/cache/s89w4zm07WdFi_6aS8hhPw/330v220-2/online/image/2015/0605/7778609309_temps-ensoleille-sur-la-tour-eiffel.jpg