Lady Gaga : "J'ai envie d'enlever mes perruques et prendre du bon temps"

REPLAY - Lady Gaga sort ce lundi un album de reprises de standards du jazz, en duo avec le crooner américain Tony Bennett. RTL les a rencontrés à New York.

>
Lady Gaga : "J'ai envie d'enlever mes perruques et prendre du bon temps" Crédit Média : Steven Bellery Télécharger

C'est l'événement musical de la semaine. La sortie mondiale de Cheek To Cheek, un album de reprises de standards jazz en duo, signé Lady Gaga et Tony Bennett. Lady Gaga 28 ans, Tony Bennett 88 ans. 60 ans d'écart, et pourtant une complicité qui s'entend.

>
Tony Bennett & Lady Gaga – It Don’t Mean a Thing (If It Ain’t Got That Swing) ( Cheek to Cheek )

Tony Bennett, crooner élégant. Lady Gaga, chanteuse excentrique au dressing fourni qui va de la robe en viande de bœuf au soutien-gorge mitraillette. Vous connaissiez la diva pop, voici Lady Gaga, chanteuse de jazz, sans artifice.

Lady Gaga excelle dans l'exercice

Tour à tour suave, rageuse, délicate, elle s'approprie ce répertoire avec une agilité déconcertante. Cet album de reprises jazz, "ça n'est pas nouveau", confie-t-elle. "Personne ne savait que je chantais du jazz depuis l'âge de 13 ans. Mais quand on m'a repérée dans l'industrie musicale, tout le monde a vraiment voulu diminuer la qualité de ma voix, pour la faire sonner plus radiophonique et moins théâtrale. À cette époque, j'ai eu la sensation que mon entourage ne m'avait pas comprise. Et ne m'avait pas laissée être l'interprète que je suis. Et aujourd'hui, je donne enfin à mes fans ce qu'ils attendent de moi : m'entendre chanter. J'ai cessé de penser "est-ce que ça sonne bien ?", mais 'est-ce que je me sens bien ?'"

Selon elle, Tony Bennet l'a aidée à donner du "relief" et de la "vulnérabilité" à sa voix. "Ce que j'ai fait dans le passé, ça fait partie de mon art. Mais maintenant, je dois être créative vocalement. J'ai envie d'enlever mes perruques, me mettre à nue et prendre du bon temps… Quelle liberté !", s'enthousiasme-t-elle. "Je me sens différente aujourd'hui. Et ces reprises, c'est plus classique aussi. C'est quelque chose qui me manquait tant. Et je pensais qu'après mon album The Fame plus jamais j'aurais pu y revenir", avant de conclure : "Peut-être que je ne reviendrai plus jamais à la pop music. Qui sait ?"

Elle sombre dans la dépression après "ArtPop"

Gaga et Bennett reprennent Ella Fitzgerald, Nat King Cole ou Fred Astaire. Tout a été enregistré en une seule prise, en direct dans la même pièce que les musiciens. Lady Gaga dévoile ce nouveau disque après une période peu faste pour elle car ArtPop - son dernier album paru il y a moins d'un an - s'est vendu quatre fois moins que son premier disque. Comme happée par la machine qu'elle a elle-même créée, la super-star a sombré dans la dépression.

"Il y a un moment où je n'ai plus eu envie d'avancer. J'étais en train de me dire que je ne voulais plus faire de musique. Que je ne voulais plus être là. Que je ne voulais plus être dans le business. Parce qu'avec le succès arrive des disputes. Les gens deviennent tellement irrationnels avec la célébrité, la musique et l'argent. Je ne pouvais plus faire confiance à personne", se souvient-elle.

Il y a un moment où je n'ai plus eu envie d'avancer

Lady Gaga

Puis la chanteuse a pris "une grande respiration" pour prendre ses repères et préparer sa nouvelle tournée "aussi rapidement que possible". "Ensuite j'ai commencé à travailler sur ce nouvel album… Et lorsqu'il a été terminé, toute cette tristesse que j'avais en moi s'est envolée." Elle explique que ça lui a rappelé qu'elle "méritait d'être là", qu'elle a "travaillé très dur pour être ici", et surtout, qu'elle "sait chanter". "Ces derniers mois, c'était comme un combat de boxe. Ça m'a émancipée. Ça m'a rappelé que c'est la musique qui me remplit et rien d'autre", poursuit-elle.

"Toutes les carrières ont des sommets, des vallées, des nouvelles réponses. Et je crois que pour les chanteuses pop, c'est très compliqué parfois… Parce qu'on vous façonne pour la gloire, pas pour la chute. Et que c'est sans pitié. Mais si tu peux survivre, alors tu peux tout faire. Et je vais faire de la musique jusqu'à ce que je meure", affirme l'interprète de Poker Face.

Tony Bennett fan de Gaga

Sa rencontre avec Tony Bennett va la sauver, lors d'une soirée caritative. Le gentleman l'invite ensuite sur son album Duets 2 en 2011. Ils deviennent amis, se découvrent des points commun comme leurs origines italiennes. Le crooner lui propose alors d'enregistrer un album entier.

"Le jazz, c'est la seule musique que tu ne peux pas apprendre. Soit tu as le don, soit tu ne l'as pas… Et quand j'ai entendu Gaga chanter, elle improvisait naturellement aux bons moments, et je me suis dit elle a le truc", explique Tony Bennet qui poursuit en affirmant que c'est la "première fois que le public va l'entendre chanter ainsi". 

Je n'ai jamais rencontré quelqu'un qui soit aussi adorée que Lady Gaga

Tony Bennett

Le chanteur insiste sur le professionnalisme de Lady Gaga, qui est, selon lui, "ultra-préparée quand elle arrive en studio, et "rapide". "Je n'ai jamais rencontré quelqu'un qui soit aussi adorée que Lady Gaga. Son public la vénère. Quand on sort, il y a immédiatement 5 voitures de police, et 300 personnes qui sont là. Juste pour l'apercevoir", s'amuse-t-il avant de conclure : "Elle me respecte et je la respecte. On est devenu presque comme des frère et sœur. 

Bennett et Gaga comme "frère et sœur"

"Tony et moi avons une connexion quasi-naturelle, poursuit la chanteuse. Je n'ai pas été aussi heureuse depuis longtemps. Tony a complètement changé ma vie parce qu'il m'aime pour ce que je suis. Il est très vieille école. Et je le suis aussi même si les gens l'ignorent". Elle raconte que pour le musicien, ses tenues et sa théâtralité, "c'est quelque chose que les artistes faisaient à ses débuts" et qu'il comprend. 

"Notre différence d'âge ne veut rien dire. On a un lien si puissant. Tony n'arrête pas de dire que j'ai l'esprit d'une femme de soixante ans, je trouve ça très amusant. Il m'a adoptée. C'est un homme extraordinaire", pour Lady Gaga qui confie être vraiment elle-même à ses côtés. Il l'aide à être "l'interprète [qu'elle est] vraiment". "Vous savez Tony est vraiment sexy et très coquet. C'est un mentor, un ami. On a un point commun, une sorte de rébellion en nous. Tony en a vraiment dans le pantalon, et moi aussi. On est une sorte de Bonnie & Clyde", conclut-elle. Tony Bennett a d'ailleurs dessiné le nouveau tatouage de Gaga, une petite trompette sur son bras droit. 

>
Tony Bennett & Lady Gaga - Anything Goes (Studio Video)

Cheek To Cheek, joue contre joue c'est 11 duos, 11 reprises signées Lady Gaga et Tony Bennett, les Bonnie & Clyde du jazz. 

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7774433399
Lady Gaga : "J'ai envie d'enlever mes perruques et prendre du bon temps"
Lady Gaga : "J'ai envie d'enlever mes perruques et prendre du bon temps"
REPLAY - Lady Gaga sort ce lundi un album de reprises de standards du jazz, en duo avec le crooner américain Tony Bennett. RTL les a rencontrés à New York.
http://www.rtl.fr/culture/musique/lady-gaga-j-ai-envie-d-enlever-mes-perruques-et-prendre-du-bon-temps-7774433399
2014-09-22 09:39:00
http://media.rtl.fr/cache/YibOD9WuaNFEOtTdSzhTvQ/330v220-2/online/image/2014/0922/7774433467_tony-bennett-et-lady-gaga-reunis-dans-un-album-de-jazz.jpg