Steven Spielberg : "J'espère pouvoir faire un 'Indiana Jones 5'"

REPLAY / INVITÉ RTL - Le réalisateur Steven Spielberg revient avec RTL sur son dernier film, "Le Pont des Espions", avec Tom Hanks dans le rôle-titre. Sortie le 2 décembre.

"Le Pont des Espions" est le 28e film de Steven Spielberg >
Steven Spielberg - première partie de son interview Crédits Média : RTL | Durée : | Date :
1/

RTL devait rencontrer Steven Spielberg le 15 novembre à Paris, pour la sortie de son dernier film, Le Pont des Espions, le 2 décembre. L'entretien a été annulé à la suite des terribles attentats qui ont frappé la capitale et Saint-Denis, le 13 novembre. C'est donc par téléphone que RTL a pu joindre le réalisateur américain, depuis sa propriété des Hamptons, à New York.  


Le Pont des Espions se passe au début des années 60, dans un Berlin encore scindé par le Mur qui tombera en 1989. Tom Hanks incarne James Donovan, avocat américain qui accepte de négocier l'échange d'un espion soviétique contre deux Américains : un militaire et un étudiant. Ce film est inspiré d'une histoire vraie, et son scénario a été écrit par les frères Coen. 

J'ai toujours eu envie de raconter les histoires des guerres de mon père

Steven Spielberg

Tout au long de sa filmographie, Steven Spielberg s'est à plusieurs reprises passionné pour les grandes guerres qui ont fait l'Histoire, que ce soit avec Il faut sauver le soldat Ryan (1998), La Liste de Schindler (1993) ou Cheval de guerre (2011). "Je n'aime pas la guerre, ce n'est pas la guerre qui m'intéresse, précise le réalisateur à RTL. Mais disons qu'il y a des événements de l'Histoire qui ont été complètement déterminés par la guerre. J'ai un énorme respect pour les anciens combattants de toutes les guerres, mais aussi pour mon père de près de 99 ans, qui était dans la Deuxième Guerre Mondiale. J'ai toujours eu envie de raconter les histoires de ses guerres à lui, et la guerre qui a libéré la civilisation occidentale du fascisme." 

Tom Hanks est dont la tête d'affiche du Pont des Espions. C'est également l'un des acteurs fétiches de Steven Spielberg. "Tom Hanks, c'est quelqu'un pour lequel j'ai une admiration absolument infinie. C'est un véritable génie du cinéma, c'est un des plus grands acteurs de tous les temps, pas seulement de sa génération. C'est un grand honneur et un privilège de travailler avec lui." 

Porter l'Histoire sur grand écran

Le Pont des Espions est le 28e film de Steven Spielberg, dont la carrière de réalisateur a commencé il y a plus de 40 ans, avec Firelight (1964). "Quatre décennies derrière une caméra, c'est quand même assez incroyable de se dire que tant de temps s'est passé, reconnaît-t-il. Au bout de 40 ans, je ne me sens pas aussi expérimenté qu'on pourrait le penser. J'ai l'impression que je suis toujours un peu à neuf, toujours aussi exalté par les nouvelles possibilités, par le fait de raconter des histoires."

C'est un immense honneur que mes films soient présentés dans les salles de classe, à condition qu'ils soient présentés dans leur contexte

Steven Spielberg

"C'est un immense honneur que mes films soient présentés dans les salles de classe, à condition qu'ils soient présentés dans leur contexte. On ne va pas présenter Il faut sauver le soldat Ryan comme étant le seul exemple de ce qu'il s'est passé dans la Deuxième Guerre Mondiale, pas plus que La Liste de Schindler, par ailleurs. Si on présente le film dans le cadre d'un cursus plus large, alors les élèves pourront étudier cette période de l'histoire sous un nouvel éclairage. À ce moment-là, c'est un immense honneur pour moi d'être associé à l'enseignement de cette période, à sa recréation." 

"Ce n'est pas que le cinéma ait tellement changé. Il y avait déjà des blockbusters à l'époque du cinéma muet.Autant en emporte le vent est l'un des plus grands blockbusters de tous les temps, pareil pour Benhur. En 1975 et 1977, quand on a applaudi George Lucas qui avait soi-disant inventé le blockbuster (avec Star Wars, ndlr), on a tous rigolé. Les gens qui disent cela ne connaissent pas l'histoire du cinéma." 

Deux films en préparation

Quelle sera la suite pour Steven Spielberg ? "J'espère pouvoir faire un Indiana Jones 5, avant que Harrison Ford ait 80 ans. Je ne rajeunis pas non plus, plaisante-t-il auprès de RTL. À court terme, je suis en train de terminer The BFG, The Big Friendly Giant (adapté du roman éponyme de Roal Dahl, ndlr) qui sortira le 1er juillet 2016. Là, je travaille sur Ready Player One, un film futuriste d'anticipation. J'espère que ce sera du bon divertissement." 

'Le Retour de la Force' pourrait être le plus grand film de tous les temps

Steven Spielberg

Alors qu'une nouvelle trilogie Star Wars s'apprête à envahir les écrans, le 16 décembre, Steven Spielber se rêve-t-il à la direction d'un de ces nouveaux épisodes ? "J'adore Star Wars, mais je ne pense pas que les étoiles aient destiné que je réalise un des Star Wars, plaisante-t-il. Mais il est écrit dans les étoiles que j'admire chacun des nouveaux épisodes. Je pense que Le Retour de la Force pourrait être le plus grand film de tous les temps." 

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7780682361
Steven Spielberg : "J'espère pouvoir faire un 'Indiana Jones 5'"
Steven Spielberg : "J'espère pouvoir faire un 'Indiana Jones 5'"
REPLAY / INVITÉ RTL - Le réalisateur Steven Spielberg revient avec RTL sur son dernier film, "Le Pont des Espions", avec Tom Hanks dans le rôle-titre. Sortie le 2 décembre.
http://www.rtl.fr/culture/cine-series-jeux-video/steven-spielberg-j-espere-pouvoir-faire-un-indiana-jones-5-7780682361
2015-11-30 10:04:00
http://media.rtl.fr/cache/cXvh9vRJRN4S3_GjmwqKxA/330v220-2/online/image/2015/1130/7780682598_le-pont-des-espions-est-le-28e-film-de-steven-spielberg.jpg