14 juillet : les budgets rabotés des feux d’artifices

ENQUÊTE RTL / INFOGRAPHIE - Les villes françaises ont maintenu en 2015 le budget alloué à leur feu d'artifices du 14 juillet. Bon nombre d'entre elles ont même effectué des économies.

Fête nationale du 14 juillet : les budgets rabotés des feux d'artifices
Crédit : RTL.fr / Infogram
Fête nationale du 14 juillet : les budgets rabotés des feux d'artifices

C'est le moment familial par excellence un 14 juillet, quand vient la fin de soirée. La foule s'amasse généralement en un endroit habituel dans une ville, comme le Champs de Mars à Paris ou le Vieux-Port à Marseille. Les feux d'artifices sont une tradition à laquelle les municipalités tiennent. Néanmoins en période de restrictions budgétaires il est bon de jeter un œil à une dépense qui peu parfois être non négligeable. Si les administrés n'iront certainement pas contester cette partie du budget à leurs élus, il est intéressant de voir si ceux-ci ont fait des efforts du côté de cette animation annuelle. 

En moyenne les municipalités de France ont fait un effort en baissant le coût de 15% pour un prix moyen de 10.000 euros par feu d'artifice. Mais qu'en est-il des 20 plus grandes villes, dont la facture est forcément plus lourde (de loin) que la moyenne ? 

Tendance à la stabilité voir à la baisse

En tête, Paris est logiquement celle qui dépense le plus pour son fastueux spectacle. La capitale consacrera 700.000 euros en 2015 à son spectacle de fin de fête nationale. Un budget identique à celui de 2014. Une tendance stable contrairement à celle de la deuxième ville française. Sur le Vieux-Port les Marseillais observeront un feu d'artifice à 300.000 euros, un budget en baisse de 40% (500.000 en 2014). La plus forte baisse brute mais pas en pourcentage. Grenoble, 16e ville de France, dépensera 53.135 euros cette année contre 111.056 en 2014. Une économie de 52% réalisée grâce à un nouvel appel d'offre. 

Lyon (80.000), Toulouse (96.000) et Nice (30.000) sont les villes du Top 5 dont la dépense en la matière est restée la même. Outre Grenoble, Montpellier a fortement raboté son budget feu d'artifice en passant de 130.000 à 90.000 euros de frais (-40.000), Rennes a baissé sa facture de 20% en la passant de 100.000 à 80.000 euros. Au total, 8 des 20 premières villes de France ont baissé leurs dépenses dans ce domaine. 

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779089845
14 juillet : les budgets rabotés des feux d’artifices
14 juillet : les budgets rabotés des feux d’artifices
ENQUÊTE RTL / INFOGRAPHIE - Les villes françaises ont maintenu en 2015 le budget alloué à leur feu d'artifices du 14 juillet. Bon nombre d'entre elles ont même effectué des économies.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/fete-nationale-du-14-juillet-les-budgets-rabotes-des-feux-d-artifices-7779089845
2015-07-13 18:35:00
http://media.rtl.fr/cache/G8Quqs3geE1TlX5v72a3zg/330v220-2/online/image/2015/0713/7779091020_fete-nationale-du-14-juillet-les-budgets-rabotes-des-feux-d-artifices.jpg