2 min de lecture Puisseguin

Accident en Gironde : "La vitesse d'embrasement des véhicules est surprenante", estime Jacques Chamard, expert judiciaire

REPLAY / INVITÉ RTL - Retour sur les circonstances de l'accident qui a fait 42 victimes à Puisseguin, vendredi 23 octobre, avec Jacques Chamard, expert judiciaire spécialisé en accidentologie.

Stéphane Carpentier et Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière & Stéphane Carpentier
>
Télécharger Jacques Chamard, expert judiciaire, livre son analyse sur l'accident survenu à Puisseguin Crédit Image : AFP/J.P.Muller | Crédit Média : RTL midi | Durée : | Date : La page de l'émission
CharlieVandekerkhove
Charlie Vandekerkhove
Journaliste RTL

Après l'accident intervenu à Puisseguin ce vendredi 23 octobre, les questions se multiplient pour tenter d'expliquer les circonstance de l'accident. Il semble pour le moment que c'est le camion qui s'est retrouvé en travers de la route. Ce qui frappe, c'est d'abord l'ampleur de ce bilan, 42 morts, et l'embrasement quasi immédiat des deux véhicules, dont il ne reste que des carcasses calcinées. Une petite route, une série de virages difficile à négocier. Jacques Chamard est expert judiciaire à la Cour d'appel de Paris, spécialisé en accidentologie : "C'est assez surprenant. Je pense que l'incendie a dû trouver naissance dans un court-circuit électrique, avec une propagation ensuite. Que cela se soit embrasé à ce niveau-là, c'est tout de même surprenant. Les investigations techniques permettront sans doute de dire ce qui s'est passé", estime l'expert.


Le carburant à bord des véhicules a pu jouer un rôle, le car venait de partir, le plein avait sans doute été fait. Mais comme le précise Jacques Chamard, sur l'autobus, le réservoir à carburant est plutôt placé à l'arrière, alors que le choc a eu lieu à l'avant du véhicule. "On peut dans un premier temps écarter le carburant de l'autobus", explique donc l'expert judiciaire.

Propagation possible de gasoil

Selon l'une des hypothèses évoquées, le camion aurait pu se trouver en travers de la route. Le carburant de ce véhicule-là a donc peut-être joué un rôle. Jacques Chamard évoque ainsi une propagation possible de gasoil sur le camion et l'autocar, qui aurait pu s'enflammer avec la chaleur. Selon lui, cette propagation rapide signifie que certaines conditions ont favorisé le phénomène mais ne permet pas de juger de la violence du choc. 

À lire aussi
L'avant de l'autocar calciné qui est entré en collision avec un camion à Puisseguin (Gironde) le 23 octobre 2015 faits divers
Accident de Puisseguin : un réservoir du camion mis en cause

"En matière d'accident, deux hypothèses peuvent se dégager : une faute humaine ou bien un problème technique sur le camion", ajoute l'expert. Le chauffeur du bus, qui a survécu à l'accident, aurait eu le temps d'actionner l'ouverture des portes avant le choc. Il pourrait témoigner dans les jours qui viennent. Mais selon Jacques Chamard, même ce témoignage, qui paraît important, ne pourra pas expliquer certains aspects techniques pour expliquer l' accident, dans la mesure où il semblerait que ce soit le camion qui ait percuté le car, et non l'inverse. Son geste, d'ouvrir les portes, a pu sauver quelques personnes, mais cela aurait également pu provoquer un appel d'air, un apport d'oxygène, qui peut avoir joué un rôle dans l'inflammation du véhicule.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Puisseguin RTL Midi Accident
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780221717
Accident en Gironde : "La vitesse d'embrasement des véhicules est surprenante", estime Jacques Chamard, expert judiciaire
Accident en Gironde : "La vitesse d'embrasement des véhicules est surprenante", estime Jacques Chamard, expert judiciaire
REPLAY / INVITÉ RTL - Retour sur les circonstances de l'accident qui a fait 42 victimes à Puisseguin, vendredi 23 octobre, avec Jacques Chamard, expert judiciaire spécialisé en accidentologie.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/accident-en-gironde-la-vitesse-d-embrasement-des-vehicules-est-surprenante-estime-jacques-chamard-expert-judiciaire-7780221717
2015-10-23 13:31:00
http://media.rtl.fr/cache/Ase7jkZEVZuwNuT-ozYDoQ/330v220-2/online/image/2015/1023/7780220415_l-accident-de-puisseguin-a-fait-42-morts-vendredi-23-octobre-2015.jpg