1 min de lecture Terrorisme

Attaque du Thalys : quatre personnes interpellées en Belgique

L'enquête se poursuit, plus de deux ans après la tentative d'attentat perpétrée par Ayoub El Khazzani dans un train effectuant la liaison Amsterdam-Paris.

Des enquêteurs devant le Thalys où l'attaque a eu lieu, le 21 août 2015 à Arras (Pas-de-Calais).
Des enquêteurs devant le Thalys où l'attaque a eu lieu, le 21 août 2015 à Arras (Pas-de-Calais). Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Nouvelles interpellations dans l'enquête sur l'attaque dans un train Thalys en 2015. Lundi 30 octobre, au matin, quatre personnes ont été arrêtées en Belgique après des perquisitions menées par la justice belge. Les suspects ont été "emmenés pour audition" et le "le juge d'instruction décidera ultérieurement de leur maintien ou non en détention", précise un communiqué du parquet fédéral.

Six perquisitions ont au total été menées par la justice belge, dont deux dans la commune populaire de Molenbeek à Bruxelles, souvent accusée d'être une base arrière du jihadisme international. Les autres ont eu lieu à Anderlecht et Laeken, des communes de Bruxelles, et à Andenne et Marche-en-Famenne, dans la région francophone de Wallonie. "Ni arme ni explosif n'ont été trouvés", souligne le parquet.

Reconstituer la genèse du projet

Le 21 août 2015, armé d'une kalachnikov et de neuf chargeurs pleins, Ayoub El Khazzani, un Marocain parti de Bruxelles, avait ouvert le feu dans un Thalys peu après son entrée en France. Il avait blessé deux passagers avant d'être maîtrisé par des militaires américains en vacances.

À lire aussi
857 cas de suspicion de radicalisation chez des élèves ont été relevés pour l'année scolaire 2014-2015. (Illustration) société
Isère : une mère témoigne sur la radicalisation de sa fille devant des collégiens

Longtemps silencieux, le tireur a finalement avoué en décembre 2016 qu'il était monté dans ce train sur les ordres du jihadiste Abdelhamid Abaaoud, qui fut ensuite l'un des membres des commandos des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis.

En juillet dernier, un mandat d'arrêt a été délivré par la justice française à l'encontre d'un proche d'Abdelhamid Abaaoud. Le suspect concerné s'appelle Redouane Sebbar. Ce Marocain de 25 ans est détenu en Allemagne depuis fin 2016. Selon le mandat d'arrêt international, il est soupçonné d'avoir participé à "la préparation de l'attentat". Les investigations menées en Allemagne, où Chatra a été arrêté, ont permis de remonter à ce troisième homme, Redouane Sebbar, considéré comme un membre du "cercle fermé" d'Abaaoud.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Tirs dans un Thalys Belgique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790733292
Attaque du Thalys : quatre personnes interpellées en Belgique
Attaque du Thalys : quatre personnes interpellées en Belgique
L'enquête se poursuit, plus de deux ans après la tentative d'attentat perpétrée par Ayoub El Khazzani dans un train effectuant la liaison Amsterdam-Paris.
http://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/attaque-du-thalys-quatre-personnes-interpellees-en-belgique-7790733292
2017-10-30 11:11:00
http://media.rtl.fr/cache/Um9XCxItdGbBqYSqpEQGmg/330v220-2/online/image/2015/0822/7779469698_des-enqueteurs-devant-le-thalys-ou-l-attaque-a-eu-lieu-le-21-aout-2015-a-arras-pas-de-calais.jpg