1 min de lecture Royaume-Uni

Londres : le logiciel de reconnaissance faciale de la police fait 98% d'erreurs

Le journal britannique "The Independent" révèle que le logiciel de reconnaissance faciale testé par la Metropolitan Police de Londres (Royaume-Uni) n'est pas encore au point. Les opposants appellent à un abandon du système.

Des caméras de surveillance (illustration)
Des caméras de surveillance (illustration) Crédit : Roland Weihrauch / dpa / AFP
Thibaut Deleaz
Thibaut Deleaz
Journaliste RTL

Le logiciel de reconnaissance faciale de la Metropolitan Police de Londres a encore quelques progrès à faire. Le système, en phase de test, a signalé à tort avoir reconnu des personnes recherchées dans 98% des casrévèle The Independent lundi 14 mai.

Sur les 104 alertes générées par le logiciel, seules 2 se sont avérées correctes. Si le journal évoque des "faux positifs", la police réfute ce terme, car elle assure que les signalements ont tous été vérifiés une deuxième fois après l'alerte du système.

La police de Galles du Sud utilise également un logiciel similaire. Depuis son expérimentation en juin 2017, 2.400 "faux positifs" ont été signalés par le système. Seules 10% des alertes étaient en réalité positives.

À lire aussi
Saut en parachute (illustration). Royaume-Uni
Royaume-Uni : un homme tente de tuer sa femme en sabotant son parachute

Un système qui suscite des inquiétudes

Il y a un "besoin urgent" d'une législation pour encadrer cette technologie, plaide le commissaire britannique à la biométrie Paul Wiles. "Je ne suis pas surpris d'entendre que les taux d’occurrence sont faibles, car la technologie n'est clairement pas prête à être utilisée", ajoute-t-il.

Les opposants à la reconnaissance faciale demandent l'abandon immédiat de la technologie. Silkie Carlo, directeur du groupe de pression Big Brother Watch, juge "alarmant et complètement imprudent que la police utilise une technologie qui est presque entièrement imprécise, pour laquelle elle n'a aucun pouvoir légal et qui pose un risque majeur pour les libertés de la démocratie".

Pour le commissaire britannique à la biométrie, "il est important en terme de confiance que le public sache clairement quand ses données biométriques pourraient être enregistrées et à quoi elles pourraient servir".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Royaume-Uni Police Londres
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793382636
Londres : le logiciel de reconnaissance faciale de la police fait 98% d'erreurs
Londres : le logiciel de reconnaissance faciale de la police fait 98% d'erreurs
Le journal britannique "The Independent" révèle que le logiciel de reconnaissance faciale testé par la Metropolitan Police de Londres (Royaume-Uni) n'est pas encore au point. Les opposants appellent à un abandon du système.
http://www.rtl.fr/actu/international/londres-le-logiciel-de-reconnaissance-faciale-de-la-police-fait-98-d-erreurs-7793382636
2018-05-14 20:34:27
https://cdn-media.rtl.fr/cache/yrYLF1-qHHxWqhiH5LNoZQ/330v220-2/online/image/2018/0313/7792605928_des-cameras-de-surveillance-illustration.jpg