1 min de lecture Afrique

Le Tchad prévoit de criminaliser l'homosexualité

Jusqu'à 20 ans de prison, c'est ce que résèrve un projet de nouveau code pénal au Tchad, qui vise à "criminaliser" l'homosexualité.

Ce projet de texte doit encore être voté par le parlement, mais il a d'ores et déjà été adopté en Conseil des ministres (image d'illustration).
Ce projet de texte doit encore être voté par le parlement, mais il a d'ores et déjà été adopté en Conseil des ministres (image d'illustration). Crédit : RAUL ARBOLEDA / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Un projet de nouveau code pénal au Tchad prévoit de "criminaliser" l'homosexualité, qui pourra être punie de peines allant jusqu'à 20 ans de prison, selon un document officiel.

"Est puni d'un emprisonnement de quinze à 20 ans et d'une amende de 76 euros 762 euros, quiconque a des rapports sexuels avec les personnes de son sexe", stipule l'article 361 bis du nouveau code pénal. Une autre réforme importante est prévue dans ce nouveau code pénal : l'abolition de la peine de mort.

"C'est une très bonne nouvelle, qui est malheureusement ternie par la criminalisation de l'homosexualité" a réagi le directeur Afrique de la Fédération internationale des droits de l'homme (FIDH), Florent Geel. 

Près des trois quarts des pays d'Afrique répriment l'homosexualité

Ce projet de texte, qui doit encore être voté par le parlement, a été adopté le 4 septembre en Conseil des ministres. La réforme du code pénal était en préparation "depuis une dizaine d'années" mais la question de l'homosexualité, jusque-là considérée comme un délit, "n'a jamais vraiment été un sujet" de débat au Tchad, selon Florent Geel.

"Criminaliser l'homosexualité nous semble discriminatoire, démagogique et contre-productif, car cela risque de monter les groupes les uns contre les autres", a-t-il déclaré, appelant l'Assemblée nationale à modifier le texte avant sa promulgation.

Près des trois quarts des pays d'Afrique disposent de législations interdisant ou réprimant l'homosexualité, souvent héritées des lois coloniales.

Carte d'Afrique indiquant l'état des législations sur l'homosexualité
Carte d'Afrique indiquant l'état des législations sur l'homosexualité Crédit : JJ/ABM S.RAMIS, J.JACOBSEN

L'Ouganda avait adopté fin 2013 une loi renforçant la répression de l'homosexualité qui avait provoqué un tollé international. Elle reste en suspens depuis son annulation par la cour constitutionnelle début août, mais doit faire l'objet d'un nouveau vote au parlement.

Début 2014, le président nigérian Goodluck Jonathan a également promulgué une loi très controversée, qui interdit les unions entre personnes de même sexe et restreint les droits des homosexuels.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Afrique Tchad Homosexualité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7774377699
Le Tchad prévoit de criminaliser l'homosexualité
Le Tchad prévoit de criminaliser l'homosexualité
Jusqu'à 20 ans de prison, c'est ce que résèrve un projet de nouveau code pénal au Tchad, qui vise à "criminaliser" l'homosexualité.
http://www.rtl.fr/actu/international/le-tchad-prevoit-de-criminaliser-l-homosexualite-7774377699
2014-09-18 22:52:00
http://media.rtl.fr/cache/jEYX49bh1xD3pfthAeEx_A/330v220-2/online/image/2014/0918/7774377806_000-mvd6545387.jpg