2 min de lecture Logement

Fin de la trève hivernale : 5.000 places d'hébergement d'urgence seront conservées

Depuis plusieurs semaines, les associations de lutte contre la pauvreté réclamaient la pérennisation d'au moins 5.000 places d'hébergement à l'issue de la trêve hivernale.

Un sans-abri dans la rue (illustration)
Un sans-abri dans la rue (illustration) Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
116690883422487384627
Camille Kaelblen
et AFP

Les associations d'aide aux sans-abris ont finalement été entendues. Vendredi 29 mars, le ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard a annoncé que 5.000 places d'hébergement d'urgence seraient conservées à l'issue de la trêve hivernale.

Ces 5.000 places font partie des 13.000 places ouvertes au cours du plan hivernal 2017-2018, qui se termine le 31 mars. "Au 18 mars, on avait ouvert 149.000 places d'hébergement d'urgence, soit 17.000 de plus que l'année dernière", a rappelé le ministre.

Le sujet était scruté de près par les associations, qui réclamaient depuis plusieurs semaines la pérennisation d'au moins 5.000 places d'hébergements, soit l'équivalent du nombre de places conservées en 2016.

À lire aussi
Depuis le 1er décembre, les logements Airbnb parisiens doivent être enregistrés au près de la mairie. tourisme
Airbnb : la mairie de Paris va poursuivre la plateforme en justice

Début février, une querelle de chiffres avait d'ailleurs opposé le gouvernement aux organismes de lutte contre la pauvreté. Cette passe d'armes avait été déclenchée après que le secrétaire d'État à la Cohésion des territoires Julien de Normandie avait semé la confusion lors d'une interview le 30 janvier. Commentant le rapport de la Fondation Abbé Pierre sur le mal-logement, il avait affirmé que seuls "une cinquantaine d'hommes isolés en Ile-de-France" avaient dormi dans la rue la nuit précédente.

Passe d'armes entre gouvernement et associations

Quelques jours plus tard, le président de la Fondation des acteurs de la solidarité, Louis Gallois, avait accusé les pouvoirs publics de sous-estimer le nombre de sans-abris. "Je pense que les préfets se sentent liés par l'engagement pris par le président" et minorent les chiffres dans leurs régions, s'insurgeait-il dans les colonnes du Journal du Dimanche.

Julien Denormandie s'était alors défendu sur RTL en expliquant qu'il ne parlait pas du nombre de personnes qui dorment dans la rue mais du "nombre de personnes qui appellent le Samu social en fin de journée à Paris et à qui on n'arrive pas à trouver d'hébergement". Il avait reconnu n'avoir pas été "suffisamment explicite".

"Cette polémique était détestable", a réagi Jacques Mézard le 29 mars. "Je ne suis pas entré dedans mais j'ai dit à plusieurs reprises ce que j'en pensais. Il y a eu une confusion volontaire par des gens qui connaissaient parfaitement le sujet", a-t-il fustigé. Avant de trancher : "Nous avons répondu assez largement aux demandes d'hébergement d'urgence, ce qui ne ne veut pas dire qu'il n y a pas eu de gens dans la rue".

Le ministre appelle désormais à "davantage de concertation à l'avenir" entre les services de son ministère et les associations.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Logement Sdf Pauvreté
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792838838
Fin de la trève hivernale : 5.000 places d'hébergement d'urgence seront conservées
Fin de la trève hivernale : 5.000 places d'hébergement d'urgence seront conservées
Depuis plusieurs semaines, les associations de lutte contre la pauvreté réclamaient la pérennisation d'au moins 5.000 places d'hébergement à l'issue de la trêve hivernale.
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/fin-de-la-treve-hivernal-5-000-places-d-hebergement-d-urgence-vont-etre-conservees-7792838838
2018-03-30 15:56:49
https://cdn-media.rtl.fr/cache/c6AEmuN4etcVsK8L4dIt1g/330v220-2/online/image/2017/0105/7786595290_un-sans-abri-illustration.jpg