1 min de lecture Frédéric Michalak

XV de France -Dusautoir : "Le capitaine reste Pascal Papé"

Au début du Tournoi des VI Nations 2013, Philippe Saint André avait fait un choix contesté en ôtant le brassard de capitaine à Thierry Dusautoir pour le confier à Pascal Papé. Mais, profitant de la blessure du 2ème ligne dès le match d'ouverture face à l'Italie, Dusautoir avait retrouvé son statut. Pas pour longtemps, puisque "l'interim" du Dark Destroyer s'est achevé en même temps que le Tournoi.

Thierry Dusautoir
Thierry Dusautoir Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Jean-Michel Rascol

"Mon interim se termine aujourd'hui"
Le troisième ligne du XV de France Thierry Dusautoir a rappelé dimanche dans un entretien à l'AFP que "le capitaine reste Pascal Papé", même s'il a pris beaucoup de "plaisir" à assurer l'"intérim" durant le Tournoi des six nations après la blessure du deuxième ligne. Dusautoir (31 ans, 59 sélections), capitaine de la sélection depuis juin 2009, avait cédé sa charge à Pascal Papé (32 ans, 46 sél.) lors de la dernière tournée de juin. Il l'a récupérée après la blessure de Papé lors du premier match du Tournoi en Italie. "Mon intérim se termine aujourd'hui (dimanche) mais ça a été un grand plaisir. J'espère être de l'aventure en Nouvelle-Zélande (en juin) mais le capitaine de l'équipe de France reste Pascal Papé", a déclaré Dusautoir.
 
"J'ai surtout été content de retrouver le XV de France, même si je ne m'attendais pas forcément à retrouver le brassard", a poursuivi le joueur, qui avait manqué les tournées de juin (repos) et novembre (blessure). "La blessure de Pascal m'a amené à reprendre la fonction, je l'ai fait avec plaisir. Ce n'était pas un des moments le plus simples mais c'est toujours enrichissant personnellement de chercher des solutions pour stimuler le groupe, pour ne pas qu'il se laisse aller et qu'il continue à croire en lui, d'échanger avec les entraîneurs, avec les autres joueurs... Je trouve ça intéressant", a-t-il confié.
  
"Avoir le soutien de ses coéquipiers"
"Quand on m'a dit que je n'étais plus capitaine de l'équipe de France, j'ai toujours dit que j'étais derrière Pascal. Il pourra toujours compter sur moi s'il en a besoin. L'important quand on est capitaine c'est d'avoir le soutien de ses coéquipiers, c'est ce qui rend une équipe forte: l'unité et la solidarité. Et c'est une marque de fabrique du XV de France", a-t-il conclu. En conférence de presse, le manager du XV de France Philippe Saint-André n'a pas assuré Papé de sa présence pour la prochaine tournée.
  
"Pascal doit être comme Thierry Dusautoir au mois de novembre. Ça passe par de belles performances au Stade Français, il le sait. Il nous a manqué énormément sur le Tournoi. Et si je peux avoir un capitaine et un super vice-capitaine, dans la vie d'un groupe à 35 joueurs, c'est plus qu'intéressant", a-t-il déclaré. Le XV de France a terminé dernier du Tournoi des six nations pour la première fois depuis 1999, avec un bilan de trois défaites, un nul et une victoire. 

Lire la suite
Frédéric Michalak Philippe Saint-André Tournoi des VI Nations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants