1 min de lecture Gilles Simon

Wimbledon : Tsonga et Paire seuls rescapés du jeudi noir des Bleus

Des six Français et trois Françaises en lice jeudi au 2ème tour de Wimbledon, ils ne sont que deux à s'être imposés : Jo-Wilfried Tsonga et Benoît Paire. Avec Richard Gasquet et Julien Benneteau, qualifiés depuis la veille, il n'y aura donc que quatre représentants tricolores au 3ème tour du Grand Chelem anglais. La déception est plus ou moins dure à avaler pour Gilles Simon, Nicolas Mahut, Florent Serra, Kenny De Schepper, Marion Bartoli, Alizé Cornet et Mathilde Johansson.

Jo-Wilfried Tsonga
Jo-Wilfried Tsonga Crédit : AFP/M.Medina
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Tsonga surmonte la perte du premier set

Jo-Wilfried Tsonga a surmonté la perte du premier set pour renverser l'Espagnol Guillermo Garcia-Lopez en quatre sets (6-7, 6-4, 6-1, 6-3). Le N.1 français, tête de série N.5 et demi-finaliste l'an dernier, aurait dû s'imposer plus rapidement, sans un tie-break mal négocié. L'Espagnol, très en vue tout au long de ce premier set, a alors eu un peu de réussite.
  
Puis le Français, dont la préparation pour ce tournoi a été entravée par une entorse de l'auriculaire survenue lors d'une chute il y a deux semaines au Queen's, a commencé à accélérer le rythme et à faire parler sa puissance.  Il aura un 3ème tour également très largement à sa portée face au Slovaque Lukas Lacko, 60ème mondial, qui a franchi pour la première fois de sa carrière deux tours à Wimbledon. 

Jo et son "attitude de merde"

Malgré sa qualification, Tsonga regrettait son comportement sur le court. "J'ai eu une attitude de m... Dès le début du match, je ne me suis pas senti bien. J'étais mou. Je ne suis pas arrivé à rentrer dans le match. Je suis retombé dans mes travers: j'ai parlé, je me suis agacé, j'ai fait n'importe quoi. Je ne suis pas fier de ça", explique le Manceau.

Tellement peu fier qu'il a été s'excuser auprès de son adversaire et de l'arbitre après le match. "Je suis allé m'excuser pour ça auprès de Guillermo et de l'arbitre."

Malgré tout, Tsonga est "content d'avoir gagné" après une préparation tronquée à cause de sa blessure à un doigt. Et la suite ? "Le prochain tour est jouable, le huitième aussi et en quart, c'est Rafa (Nadal). Sur cette surface, si je sors un grand match, je peux peut-être aller le chercher. Je suis plutôt optimiste." C'est déjà ça.

Paire signe le plus beau succès de sa carrière

Paire avait auparavant obtenu la plus belle victoire de sa carrière face à l'Ukrainien Alexandre Dolgopolov, tête de série N.22, en trois sets, 7-6 (7/2), 6-4, 6-4. Elle consacre les progrès du fantasque Avignonnais qui, à 23 ans, occupe le meilleur classement de sa carrière (55ème). Demi-finaliste la semaine passée à Bois-le-Duc, il aura un beau coup à jouer au prochain tour face au revenant américain Brian Baker.
  
Ce succès a compensé l'élimination de Gilles Simon, tête de série N.13, à qui son opposition à l'égalité salariale entre hommes et femmes dans les tournois du Grand Chelem a valu une belle polémique.

Simon échoue une nouvelle fois prématurément en Grand Chelem


Le N.2 français s'est incliné (6-4, 6-4, 7-6) face au Belge Xavier Malisse, 75ème mondial, qui ne l'avait jamais battu. Simon avait atteint au moins le troisième tour à Wimbledon ces quatre dernières années, son meilleur résultat étant un huitième de finale en 2008. Revenu à la 13ème place mondiale, grâce à un très bon début de saison, après plusieurs mois où il avait été handicapé par des soucis au dos, le Niçois échoue une nouvelle fois prématurément en Grand Chelem, même si le gazon n'est pas sa surface préférée.
  
Son bilan 2012 en la matière est médiocre, puisqu'il avait été sorti au 2ème tour en Australie, par Julien Benneteau, et au 3ème tour à Roland-Garros, par le Suisse Stanislas Wavrinka. Son meilleur résultat en Grand Chelem est un quart de finale à l'Open d'Australie 2009, perdu face à l'Espagnol Rafael Nadal, futur vainqueur du tournoi.

Les trois autres messieurs en lice n'ont pas fait mieux. Nicolas Mahut est tombé devant le Colombien Alejandro Falla (6-4, 6-3, 4-6, 4-6, 7-5). Kenny De Schepper a fait bonne figure (7-6 (7/1), 6-2, 6-4) contre l'Espagnol David Ferrer (N.7). Et Florent Serra, 137e mondial, n'a rien pu faire (6-3, 7-5, 6-2) face au Japonais Kei Nishikori (N.19).

Toutes les Françaises éliminées

Dans le tableau féminin, il n'y a tout simplement plus de Françaises. La déception la plus vivace est pour Bartoli, dans le tournoi du Grand Chelem qui lui convient le mieux, puisqu'elle en a atteint la finale en 2007 et les quarts l'an passé. La N.1 française n'a pas pu tenir le rythme imposé par Mirjana Lucic (6-4, 6-3). La Croate, 129ème mondiale, est une ancienne petite prodige du circuit, qui avait atteint les demi-finales à Wimbledon en 1999, avant de complètement disparaître, ne disputant aucun tournoi du Grand Chelem entre 2002 et 2010.
  
Avant Bartoli, Mathilde Johansson et Alizé Cornet avaient aussi chuté. Cornet a été complètement dépassée par l'Autrichienne Tamira Paszek (6-2, 6-1). Mais Johansson pouvait nourrir beaucoup de regrets. Elle a mené 4-1 dans les deux sets, mais a à chaque fois laissé revenir l'Américaine Christina McHale (N.28), pour s'incliner 7-5, 7-5.

Réactions :

Benoît Paire (FRA/qualifié pour le troisième tour en battant l'Ukrainien Alexandre Dolgopolov) : "Le début de match a été difficile. Je suis entré sur le court en étant un peu tendu. Je ne savais pas trop comment cela allait se passer. J'ai réussi à rester dans le match, concentré, à ne pas m'énerver. J'ai très bien joué au tie-break. Il sert très bien, peut faire des coups gagnants de n'importe où. Mais j'ai fait vraiment un bon match, je suis resté agressif aux bons moments. Je suis vraiment très heureux de ce match. Je prends maintenant beaucoup de plaisir sur le gazon. Ma demi-finale à Bois-le-Duc m'a donné beaucoup de confiance. J'arrive à être beaucoup plus régulier, plus constant dans mon jeu. Avant je me disais que je ne pouvais gagner des matches contre des gars comme ça qu'en jouant des coups de fou à chaque fois. Peu à peu, j'ai pris conscience que la différence se faisait sur la régularité. Ca ne fait que très peu de temps que je me dis que je peux battre ces mecs là. Je ne suis pas quelqu'un qui a trop confiance en soi. Pourquoi ne pas aller plus loin. Mais je n'arrive pas à avoir la prétention de vouloir être un jour dans le Top 10. Je vais juste essayer de progresser encore et d'aller le plus loin possible." 

Gilles Simon (FRA/éliminé au deuxième tour de Wimbledon par le Belge Xavier Malisse) : "Il joue un très bon tennis. Il a gagné plusieurs matches sur gazon avant ce tournoi. Je savais que je devais jouer mon meilleur tennis pour le battre. Malheureusement, je ne jouais pas mal, mais parfois j'ai un peu tremblé dans les moments décisifs. Il a juste mieux joué que moi. Il a joué le bon coup au bon moment. Je sens que je peux faire mieux. J'ai du mal à me relâcher. Ca a toujours été mon problème. Je continue à progresser à l'entraînement et à poser des problèmes aux tout meilleurs, mais j'ai un petit blocage à faire sauter." 
  
Marion Bartoli (FRA/éliminée au deuxième tour par la Croate Mirjana Lucic) : "Je ne l'avais jamais jouée et c'est vrai qu'elle tape très fort. Elle ne m'a pas laissée entrer dans le match. J'ai eu l'impression de subir, de ne pas prendre le contrôle du match, de ne pas imposer mon jeu. J'ai mis trop de temps à entrer dans le match. Sur les points importants, elle faisait des coups gagnants à chaque fois. J'ai mal au mollet et au pied. Physiquement, mon corps a du mal à tenir. Je m'étais bien remise à Eastbourne. Mais là, j'ai à nouveau vraiment mal." 

Bouton tennis-suivezlesrencontres

Wimbledon : les résultats de jeudi

Simple messieurs (2ème tour) :
Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.5) bat Guillermo García-López (ESP) 6-7 (3/7), 6-4, 6-1, 6-3
Benoît Paire (FRA) bat Alex Dolgopolov (UKR/N.28)  7-6 (7/2), 6-4, 6-4
Radek Stepanek (CZE/N.28) bat Benjamin Becker (GER) 6-2, 7-6 (7/4), 6-3
Fernando Verdasco (ESP/N.17) bat Grega Zemlja (SLO) 7-6 (7/4), 7-6 (7/4), 3-6, 6-3
Xavier Malisse (BEL) bat Gilles Simon (FRA/N.13) 6-4, 6-4, 7-6 (7/5)
Alejandro Falla (COL) bat Nicolas Mahut (FRA) 6-4, 6-3, 4-6, 4-6, 7-5
David Ferrer (ESP/N.7) bat Kenny De Schepper (FRA) 7-6 (7/1), 6-2, 6-4
Andy Roddick (USA/N.30) bat Björn Phau (GER) 6-3, 7-6 (7/1), 6-3
Kei Nishikori (JPN/N.19) bat Florent Serra (FRA) 6-3, 7-5, 6-2
Juan Martín Del Potro (ARG/N.9) bat Go Soeda (JPN) 6-2, 6-3, 1-6, 6-4
Marin Cilic (CRO/N.16) bat Lukasz Kubot (POL) 7-6 (7/4), 6-2, 6-1
Marcos Baghdatis (CYP) bat Grigor Dimitrov (BUL) 7-5, 4-1 (abandon)
Andy Murray (GBR/N.4) bat Ivo Karlovic (CRO) 7-5, 6-7 (5/7), 6-2, 7-6 (7/4)
Lukas Lacko (SVK) bat Jurgen Melzer (AUT) 6-4, 6-7 (4/7), 3-6, 6-3, 6-4
David Goffin (BEL) bat Jesse Levine (USA) 4-6, 6-4, 6-1, 6-3
Mardy Fish (USA/N.10) bat James Ward (GBR) 6-3, 5-7, 6-4, 6-7 (3/7), 6-3

Simple dames (2ème tour) :
Maria Sharapova (RUS/N.1) bat Tsvetana Pironkova (BUL) 7-6 (7/3), 6-7 (3/7), 6-0
Christina McHale (USA/N.28) bat Mathilde Johansson (FRA) 7-5, 7-5
Angelique Kerber (GER/N.8) bat Ekaterina Makarova (RUS) 7-5, 6-3
Nadia Petrova (RUS/N.20) bat Tímea Babos (HUN) 6-4, 6-7 (3/7), 9-7
Serena Williams (USA/N.6) bat Melinda Czink (HUN) 6-1, 6-4
Zheng Jie (CHN/N.25) bat Aleksandra Wozniak (CAN) 6-4, 6-2
Yaroslava Shvedova (KAZ) bat Kiki Bertens (NED) 6-4, 6-4
Sara Errani (ITA/N.10) bat Anne Keothavong (GBR) 6-1, 6-1
Klara Zakopalova (CZE) bat Olga Govortsova (BLR) 2-6, 6-1, 6-2
Francesca Schiavone (ITA/N.24) bat Kristyna Pliskova (CZE) 6-4, 6-4
Varvara Lepchenko (USA) bat Anastasia Pavlyuchenkova (RUS/N.31) 7-6 (7/4), 6-4
Tamira Paszek (AUT) bat Alizé Cornet (FRA) 6-2, 6-1
Yanina Wickmayer (BEL) bat Galina Voskoboeva (KAZ) 4-6, 6-3, 8-6
Roberta Vinci (ITA/N.21) bat Marina Erakovic (NZL) 6-4, 6-3
Mirjana Lucic (CRO) bat Marion Bartoli (FRA/N.9) 6-4, 6-3
Ana Ivanovic (SRB/N.14) bat Kateryna Bondarenko (UKR) 6-3, 7-6 (7/3)
Julia Görges (GER/N.22) bat Anastasiya Yakimova (BLR) 7-6 (7/3), 6-2
Victoria Azarenka (BLR/N.2) bat Romina Oprandi (SUI) 6-2, 6-0

WIMBLEDON 2012 : LE DOSSIER DE LA REDACTION :

bandeau promo dossier wimbledon

Lire la suite
Gilles Simon Marion Bartoli Nicolas Mahut
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7750108803
Wimbledon : Tsonga et Paire seuls rescapés du jeudi noir des Bleus
Wimbledon : Tsonga et Paire seuls rescapés du jeudi noir des Bleus
Des six Français et trois Françaises en lice jeudi au 2ème tour de Wimbledon, ils ne sont que deux à s'être imposés : Jo-Wilfried Tsonga et Benoît Paire. Avec Richard Gasquet et Julien Benneteau, qualifiés depuis la veille, il n'y aura donc que quatre représentants tricolores au 3ème tour du Grand Chelem anglais. La déception est plus ou moins dure à avaler pour Gilles Simon, Nicolas Mahut, Florent Serra, Kenny De Schepper, Marion Bartoli, Alizé Cornet et Mathilde Johansson.
https://www.rtl.fr/sport/wimbledon-tsonga-et-paire-seuls-rescapes-du-jeudi-noir-des-bleus-7750108803
2012-06-28 18:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/zHGCHXzEJ9KGlA12K2MDCQ/330v220-2/online/image/2012/0628/7750109957_jo-wilfried-tsonga.jpg