1 min de lecture Vendée Globe

Vendée Globe : Stamm tout proche de l'abandon

Le Suisse Bernard Stamm, engagé dans le Vendée Globe et dont le bateau a heurté un OFNI dans la nuit de samedi à dimanche, ne dispose plus que de 5% du potentiel de sa batterie principale et ne lâche pas la barre pour économiser le peu d'énergie qui lui reste, a annoncé son équipe. L'hydrogénérateur babord (gauche) du bateau a été arraché lors du choc et celui installé à tribord (droite) a été sérieusement endommagé.

Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat)
Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) Crédit : AFP/J.-M. Liot
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Suivez l'évolution de la course sur le site du Vendée Globe

TOUTES LES VIDEOS SUR LA PAGE DAILYMOTION DU VENDEE GLOBE
L'un des responsables de son staff, Régis Rassouli, a pu s'entretenir brièvement avec Stamm dimanche après-midi. Le skipper de Cheminées Poujoulat lui a indiqué qu'il envisageait de puiser dans ses réserves d'eau potable, faute de pouvoir en faire avec le désalinisateur installé à bord et fonctionnant à l'électricité.
  
Stamm a confirmé qu'il traversait des conditions météo difficiles, comme la plupart des autres concurrents du Vendée Globe encore dans le Pacifique, avec des vents de 35 à 40 noeuds. Il fait route vers le cap Horn, qu'il envisage d'atteindre le 9 janvier.
  
L'équipe technique de Stamm étudie diverses options -port, abri, voire navire qui pourrait le ravitailler en mer- mais le mot "abandon" n'a pas été prononcé, a souligné son service de presse. "Il se garde peut-être la possibilité de bricoler l'hydrogénérateur qui lui reste", a précisé Fanny Evenat.
  
Stamm ne rallumera ses instruments de communication "que de manière épisodique pour donner et prendre des nouvelles à terre".
 
Découvrez le détail de la procédure de réclamation du comité de course contre Cheminées Poujoulat.

Le palmarès du Vendée Globe

Lire la suite
Vendée Globe Voile Infographie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants