1 min de lecture RTL sport

Vendée Globe : la malédiction du démâtage frappe Mike Golding

Le Britannique Mike Golding (Ecover), en tête du Vendée Globe depuis la nuit de lundi à mardi, a été victime d'un démâtage en fin de matinée. Le skipper est sain et sauf. C'est le 10ème abandon depuis le départ aux Sables-d'Olonne le 7 novembre dernier. Un peu plus tard dans la matinée, le Français Jean-Baptiste Dejeanty (Maisonneuve), 18ème, a également abandonné en raison d'avaries multiples. Le miraculé Michel Desjoyaux (Foncia) devient le nouveau leader de la course.


Micro RTL
La rédaction de RTL et Le Service des Sports

Il ne fait pas bon prendre la tête en ce moment dans l'océan Indien. Après le démâtage de Loïck Peyron mercredi dernier, et la collision survenue lundi sur le bateau de Jean-Pierre Dick, Mike Golding, leader de la course depuis quelques heures, a démâté mardi dans la matinée alors qu'il se trouvait dans le sud-ouest de l'Australie.

 "J'étais sur le pont quand un grain est arrivé, avec 55 nœuds de vent", a expliqué le navigateur. "Toute la nuit, nous avons eu 45 noeuds avant de changer de configuration de voile tôt ce matin. En fait, c'est comme si c'était passé de la tempête à l'ouragan et le mât n'a pas apprécié du tout", a ajouté le Britannique.

"J'étais en train de mettre ma veste de ciré quand le bateau est parti au lof", a-t-il décrit. "J'ai entendu un grand bang et immédiatement, je me suis précipité à l'intérieur en attendant que le bruit cesse. Tout le gréement était  par terre, il ne restait pas un seul morceau. Quand tout s'est arrêté, je suis sorti, le mât était en travers du pont."
  
"Il y a quelques dégâts superficiels sur le bateau, mais rien de dramatique.  Maintenant, il faut que je prépare un gréement de fortune, mais il ne me reste pas grand-chose. Je suis à environ 1500 milles de Perth et d'Adélaïde. J'ai réussi à sauver la bôme, mais j'ai perdu toutes mes voiles, excepté mon tourmentin. Je suis dégoûté, mais il n'y a pas grand-chose à faire", a encore expliqué Golding. 

Le classement officiel de la course

 Les 11 abandons:

Yannick Bestaven (FRA/Aquarelle.com): démâtage le 10 novembre
Kito de Pavant (FRA/Groupe Bel): démâtage le 10 novembre
Marc Thiercelin (FRA/DCNS): démâtage le 11 novembre
Alex Thomson (GBR/Hugo Boss): avarie de structure le 13 novembre
Jérémie Beyou (FRA/Delta Dore): avarie de gréement le 26 novembre
Unaï Basurko (ESP/Pkea Bizkaia): avarie de safran le 7 décembre
Loïck Peyron (FRA/Gitana Eighty): démâtage le 10 décembre
Dominique Wavre (SUI/Temenos): avarie de quille le 13 décembre
Bernard Stamm (SUI/Cheminées Poujoulat): avarie de safran le 15 décembre
Jean-Baptiste Dejeanty (FRA/Maisonneuve): avaries multiples le 16 décembre
Mike Golding (GBR/Ecover): démâtage le 16 décembre 

Dix-neuf concurrents restent en course. 

A écouter aussi :

- Vendée Globe : Dick casse sa barre

- Vendée Globe : Dick casse sa barre

- Vendée Globe : Loïck Peyron a démâté

Lire la suite
RTL sport Vendée Globe 2008 Voile
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
2786580
Vendée Globe : la malédiction du démâtage frappe Mike Golding
Vendée Globe : la malédiction du démâtage frappe Mike Golding
Le Britannique Mike Golding (Ecover), en tête du Vendée Globe depuis la nuit de lundi à mardi, a été victime d'un démâtage en fin de matinée. Le skipper est sain et sauf. C'est le 10ème abandon depuis le départ aux Sables-d'Olonne le 7 novembre dernier. Un peu plus tard dans la matinée, le Français Jean-Baptiste Dejeanty (Maisonneuve), 18ème, a également abandonné en raison d'avaries multiples. Le miraculé Michel Desjoyaux (Foncia) devient le nouveau leader de la course.
https://www.rtl.fr/sport/vendee-globe-la-malediction-du-dematage-frappe-mike-golding-2786580
2008-12-16 12:22:00