1 min de lecture Vendée Globe

Vendée Globe : Gabart prend le large

Pas de changement mercredi matin en tête du Vendée Globe, le Français François Gabart (Macif) devançait toujours ses compatriotes Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) et Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec 3) dans l'Atlantique sud. Au classement de 05h00 heure de Paris, Gabart et Le Cléac'h, séparés par une centaine de milles, avançaient à peu près à la même vitesse (11,7 noeuds contre 11,4), dans des vents de nord de 18 noeuds avec rafales. Le Britannique Mike Golding (Gamesa) est devenu mercredi le 6ème concurrent à passer le cap Horn et à entrer dans l'Atlantique.

micro générique
La rédaction numérique de RTL

Suivez l'évolution de la course sur le site du Vendée Globe

TOUTES LES VIDEOS SUR LA PAGE DAILYMOTION DU VENDEE GLOBE
La remontée de l'Atlantique sud s'avère laborieuse pour les premiers bateaux, confrontés à des vents mollissants et contraires. Le Cléac'h (Banque Populaire) a un peu souffert de son décalage dans l'ouest avec sur sa route, plus de près, plus de virements de bord et moins de vent. Mardi matin, il ne progressait qu'à 4,8 noeuds, trois fois moins vite que Gabart (Macif). Du coup, leur écart s'est creusé et n'a jamais été aussi important. Il atteignait 100,2 milles (environ 190 km) à 20h00 heure française.
  
Dans la journée, les duettistes du +Vendée+ ont mis de l'est dans leur route pour négocier l'anticyclone de Sainte-Hélène, prochain piège météo, et Le Cléac'h s'aligne doucement sur le sillage de Gabart.
  
Le Français Jean Le Cam (SynerCiel) est devenu mardi matin le 5ème concurrent à passer le cap Horn et à abandonner le Pacifique pour l'Atlantique. "Un grand moment, a-t-il raconté à la vacation de la mi-journée. Le Pacifique est terminé, ma remontée s'annonce plutôt pas mal, il y a une mer normale".
  
"Je suis passé à un mille du cap Horn, a ajouté Le Cam. Au lever du jour, juste au bon moment. J'ai eu un c.. bordé de nouilles, incroyable. Je me suis régalé, j'ai fait des vidéos. C'était top" et "ça fera certainement partie de mes plus beaux souvenirs de ce Vendée Globe". Il a été quelques heures plus tard rejoint dans l'Atlantique par le Britannique Mike Golding (Gamesa).
  
Le Suisse Bernard Stamm s'achemine pour sa part vers une disqualification inévitable. Son équipe a en effet indiqué qu'elle tentait de le faire ravitailler en gazole mercredi ou jeudi aux environs du Horn. Depuis sa collision avec un OFNI dans la nuit de samedi à dimanche, Stamm n'a plus d'hydrogénérateurs et ne peut plus "fabriquer" l'électricité nécessaire notamment à son pilote automatique et ses instruments de navigation. Le gazole lui permettra de faire tourner son moteur pour recharger ses batteries. 
Classement à 05h :

   1. François Gabart (FRA/Macif) à 5.130,7 milles de l'arrivée
   2. Armel Le Cléac'h (FRA/Banque Populaire) à 100,7 milles du premier
   3. Jean-Pierre Dick (FRA/Virbac-Paprec 3) à 453,4
   4. Alex Thomson (GBR/Hugo Boss) à 610,7
   5. Jean Le Cam (FRA/SynerCiel) à 1.731,9
   6. Mike Golding (GBR/Gamesa) à 1.872,9
   7. Dominique Wavre (SUI/Mirabaud) à 1.969,5
   8. Bernard Stamm (SUI/Cheminées Poujoulat) à 2.011,7
   9. Arnaud Boissières (FRA/Akena Vérandas) à 2.175,8
   10. Javier Sanso (ESP/Acciona) à 2.197,9


Le palmarès du Vendée Globe

Lire la suite
Vendée Globe Voile Infographie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants