1 min de lecture Vendée Globe

Vendée Globe : François Gabart, le jour d'après

François Gabart, plus rapide et plus jeune vainqueur du Vendée Globe, a retrouvé la terre ferme après 78 jours en solitaire. Au lendemain de son exploit, RTL vous raconte ses premières heures de "terrien". Un François Gabart qui compte bien se lancer dans de nouveaux défis.

micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Patrice Gabard

La Route du Rhum en ligne de mire

Vingt-quatre heures après sa victoire dans la 7e édition du Vendée Globe, dimanche aux Sables-d'Olonne (Vendée), le Français François Gabart avait la Transat Jacques Vabre 2013 et la Route du Rhum 2014 en ligne de mire.  "Il y a une Transat (ndlr: en double) Jacques Vabre à la fin de l'année et la Route du Rhum fin 2014", a-t-il déclaré à l'AFP, en réponse à une question sur ses projets. "C'est déjà pas mal, dans la vie d'un homme, de savoir ce qu'il va faire dans les deux prochaines années". 

Interrogé sur une éventuelle implication dans des épreuves telles que la Coupe de l'America et/ou la Volvo Ocean Race, la course autour du monde en équipage avec escales dont la dernière édition a été remportée en juillet 2012 par le Français Franck Cammas, Gabart a répondu qu'il ne "se forcera pas à faire quelque chose dont (il) n'a pas envie".  "Hiérarchiser, classer les courses n'a pas beaucoup d'intérêt, a-t-il indiqué. Chaque course a sa valeur, son intérêt". "Aujourd'hui, la Coupe de l'America ne m'intéresse pas". 

Gabart, 29 ans, champion du monde junior de Tornado (catamaran à deux équipiers) en 2004, a tout de même avoué être tenté par les multicoques océaniques.  

"On sort d'un Vendée Globe un peu plus vieux" 


"C'est sûr que c'est quelque chose qui me plairait, a-t-il souligné. Les multicoques sont des machines exceptionnelles et être équipier, pas forcément à temps plein, sur l'un d'entre eux dans les années qui viennent, ça me plairait". 

Dimanche, à son arrivée sur la terre ferme après un tour du monde plus rapide que Phileas Fogg (78 j 02 h 16 min), il avait affirmé que sa priorité était de "respirer un peu".  "Il y a quatre ans, j'étais prêt à faire le Vendée Globe dans n'importe quelle condition, même en Optimist!, avait-il confié. Là, je ne le referais pas n'importe comment. Il faut en avoir l'envie et la force. Si on ne l'a pas, c'est un calvaire, une punition. Et je ne sais pas si j'aurai encore cette force au fond des tripes. Pour l'instant je ne l'ai pas. Peut-être que dans un mois elle reviendra, peut-être pas". 

On sort d'un Vendée Globe un peu plus vieux, a souligné Gabart lundi. Je pense que ça nous vieillit à tout point de vue et je n'ai pas envie de faire 10 Vendée Globe dans ma vie..."  
TOUTES LES VIDEOS SUR LA PAGE DAILYMOTION DU VENDEE GLOBE


Le parcours de François Gabart

Le palmarès du Vendée Globe

Lire la suite
Vendée Globe Voile Infographie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants