2 min de lecture Ligue 1 Conforama

Un Marseille plein de réussite arrache le nul à Lyon

COMPTE-RENDU - L'Olympique de Marseille et l'Olympique lyonnais se sont quittés sur un match nul 2-2 en clôture de la 18e journée de Ligue 1, au terme d'un match à rebondissements.

Gignac et l'OM ont arraché le nul à Lyon
Gignac et l'OM ont arraché le nul à Lyon Crédit : PHILIPPE MERLE / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Dès les premières secondes de ce OL - OM, Lyon baladait une défense à l'alignement sommaire et à l'agressivité inexistante. Le premier quart d'heure marseillais a été d'une indigence terrible et promettait un calvaire aux Marseillais qui n'étaient présents ni dans l'envie, ni dans le placement. Face à un milieu lyonnais technique au sein duquel Gourcuff récitait son football et Grenier distribuait le jeu, l'OM a souffert mille maux, avant de revenir à l'énergie et avec beaucoup de réussite.

Lyon a pris le match par le bon bout

En première période, Lacazette fut de tous les bons coups. Après avoir été mis en échec par Mandanda, il se joua du gardien et de Nicolas Nkoulou à la 17e. Goucuff récupérait un centre de la droite et transmettait à Lacazette qui d'une feinte faisait littéralement tomber ses deux opposants, avant de marquer ensuite du plat du pied. L'OM n'existait toujours pas mis à part sur une  frappe cadrée de Payet à la 19e minute après une incursion de la gauche, mais Vercoutre se couchait sans souci. Lyon a alors pris les commandes du match sans laisser de chance à son rival de venir le chatouiller. Et c'est sur une erreur de Gonalons que Jordan Ayew a tenté de lober Vercoutre d'un revers du pied droit que le gardien a éloigné de sa main opposée. Dans la foulée, à la 43e, au terme d'une attaque collective superbe, Bedimo glissait une merveille de balle à Gomis qui trompait Mandanda.
 
L'OM était K.O, mais pas son puncheur Gignac. Le buteur récupéra une balle côté gauche et effectua son mouvement favori en repiquant vers l'axe et frappant à 25 mètres. Sa balle était cadrée et Vercoutre semblait dessus mais un rebond déroba le cuir des gants du gardien. Sur un miracle, l'OM revint à 2-1 à la pause. Mais la mi-temps qui n'avait pas rendu aux Phocéens une rigueur défensive, leur fit retrouver le goût de l'effort collectif.

L'OM ne voulait pas sombrer

Malgré le regain d'agressivité phocéenne, Lacazette, intenable, se retrouva face au but après avoir éliminé Jordan Ayew et Souleymane Diawara, mais Mandanda sortit la frappe (53e). Deux minutes plus tard, l'attaquant lancé côté droit servait Gomis qui reprit seul au point de pénalty, mais Mandanda, encore, réalisa un miracle. La balle repoussée revint sur Gourcuff dont la frappe trouva un Nkoulou revenu pour éviter le naufrage. L'OM demeurait indigent dans son jeu offensif et maladroit en défense.
 
Avec l'entrée d'Imbula et un Thauvin qui retrouvait l'aile droite dans le 4-3-3, Marseille devenait moins apathique. A la 72e, Imbula cassait les lignes et donnait à Gignac qui centra fort. Vercoutre contrait et remettait sur Thauvin qui rata sa reprise. Une chaude alerte pour Lyon, et Marseille poussait alors à l'envie, sans construction élaborée pour revenir dans le match. Alors que le contenu lyonnais demeurait meilleur, Thauvin tira un coup franc excentré à droite en angle fermé. Son centre, mal exécuté, frappa Lacazette puis Bedimo dans le mur pour lober Vercoutre. 2-2, sur deux coups du sort. L'énergie a finalement suffit à cet OM pour prendre un point qui ne le fait pas avancer, mais qui sonne comme une bonne performance vu le scénario du match.

La rédaction vous recommande
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Olympique Lyonnais Olympique de Marseille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants