3 min de lecture Cyclisme

Ullrich, un aveu qui fait mal au Tour de France

Jan Ullrich étant passé aux aveux, c'est encore une ligne de palmarès du Tour de France qui perd toute sa crédibilité. Retour sur les vainqueurs, déchus ou non depuis 1995, une période à "jeter aux orties", selon le président de le Fédération française de cyclisme.

Albert Contador ouvre la route pour son équipe de la Saxo-Bank
Albert Contador ouvre la route pour son équipe de la Saxo-Bank Crédit : AFP/L.Bonaventure
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

"Cette période de 1995-2005 est à jeter aux orties, s'est insurgé samedi David Lappartient, président de le Fédération française de cyclisme, après les aveux de Jan Ullrich. Depuis 1995 en effet, seulement quatre épreuves du Trou de France n'ont jamais été remis en cause suite à des affaires de dopage : 2007 et Alberto Contador, 2008 avec la victoire de Carlos Sastre, 2011 et le succès de Cadel Evans et enfin 2012 avec Bradley Wiggins. Le Tour 2010 de Contador lui a été retiré. 

1996 : Bjarne Riis

Ce tour 1996 a longtemps été considéré sans vainqueur suite aux aveux de dopage du coureur danois Bjarne Riis en 2007. Les organisateurs avaient en effet décidé, dans la foulée, de  rayer Bjarne Riis du palmarès, n'attribuant le Tour à aucun coureur (Jan Ullrich étant 2ème, Richard Virenque 3ème).

Il a finalement été réintégré le 4 juillet 2008. "Nous l'avons remis dans la liste mais sous son nom, nous ajoutons bien qu'il avait admis s'être dopé", précisait Philippe Sudres, le porte-parole du Tour de France.

À lire aussi
Chris Froome le 9 juin 2019 sur les routes du Critérium du Dauphiné cyclisme
Tour de France 2019 : Chris Froome forfait après une violente chute, annonce son manager
Bjarne Riis en juin 2011
Bjarne Riis en juin 2011 Crédit : AFP/P.Pavani

1997 : Jan Ullrich

"Oui, j'ai eu recours aux traitements de Fuentes", a déclaré le seul vainqueur allemand du Tour à l'hebdomadaire FocusIl avait déjà avoué en février 2012 avoir été "en contact" avec le docteur Fuentes.

Je n'ai rien pris que les autres n'ont pas pris aussi

Jan Ullrich
Partager la citation

"Presque tout le monde prenait à l'époque des substances dopantes. Je n'ai rien pris que les autres n'ont pas pris aussi", a affirmé Jan Ullrich, 39 ans.

Jan Ullrich a remporté le Tour de France en 1997
Jan Ullrich a remporté le Tour de France en 1997 Crédit : FRANCK FIFE / AFP

1998 : Marco Pantani

Un an après sa victoire sur le Tour de France, Marco Pantani est contrôlé positif sur un Giro qu'il domine largement. Les contrôles antidopage apparaissent anormaux, révélant un taux d'hématocrite trop élevé. Le "pirate" est donc suspendu 15 jours et exclu du Tour d'Italie. Malgré le soutien du peloton - notamment celui de son dauphin et rival, Paolo Savoldelli, qui refusera d'endosser le maillot rose de leader par respect pour le coureur exclu - Pantani deviendra le "mouton noir" du cyclisme.

Une seringue d'insuline sera retrouvée dans la chambre d'hôtel de l'Italien pendant le Giro 2001.

Après avoir sombré dans la dépression et la solitude, le Pirate meurt d'une overdose de cocaïne, le 14 février 2004 à Rimini, âgé de seulement 34 ans.

1999-2005 : Lance Armstrong

Grâce à une domination sans précédent, Lance Armstrong est devenu le seul coureur à avoir remporté sept Tours de France. Mais lors de l'été 2012 et après une décennie de doute sur la "propreté" du champion, l'Agence américaine antidopage évoque des "preuves accablantes" contre l'Américain. Tout le palmarès d'Armstrong depuis 1998 lui est retiré.

L'Américain avait ensuite décidé de passer aux aveux face à Oprah Winfrey en janvier 2013.

Lance Armstrong contemple ses 7 maillots jaunes
Lance Armstrong contemple ses 7 maillots jaunes Crédit : Twitter

2006 : Floyd Landis

Coéquipier d'Armstrong jusqu'en 2004 à l'US Postal, Floyd Landis remporte le Tour en 2006 avec Phonak. Son titre lui est retiré quelques jours après l'arrivée sur les Champs-Elysées, après avoir été contrôlé positif à la testostérone lors de la 17ème étape à Morzine. 
Après deux années de batailles juridique, Landis devient le premier coureur vainqueur du Tour a être déclassé pour dopage. Il est condamné à un an de prison avec sursis pour avoir piraté les résultats des tests sanguins.

Le titre revient sur tapis vert à Oscar Pereiro. L'Américain avouera plus tard avoir été dopé à son insu.    

2010 : Alberto Contador

Après une première victoire sur le Tour en 2007 facilitée par l'exclusion de Michael Rasmussen et un doublé Giro-Vuelta en 2008, Alberto Contador revient sur la Grande Boucle avec le statut de grand favori.

L'Espagnol fait face au retour de Lance Armstrong, coéquipier chez Astana mais surtout grand rival, et remporte son deuxième Tour, puis son troisième l'année suivante. Un dernier titre qui lui sera retiré par le Tribunal Arbitral du sport le 6 février 2012.

A la suite de ce déclassement, c'est Andy Schleck qui sera déclaré vainqueur de cette édition 2010. 

Alberto Contador
Alberto Contador Crédit : DR/Copie d'écran YouTube
>
David Lappartient, président de la Fédération française de cyclisme : "Il faut purger le passé" Crédit Média : Nicolas Georgereau | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cyclisme Sport
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7762543189
Ullrich, un aveu qui fait mal au Tour de France
Ullrich, un aveu qui fait mal au Tour de France
Jan Ullrich étant passé aux aveux, c'est encore une ligne de palmarès du Tour de France qui perd toute sa crédibilité. Retour sur les vainqueurs, déchus ou non depuis 1995, une période à "jeter aux orties", selon le président de le Fédération française de cyclisme.
https://www.rtl.fr/sport/ullrich-un-aveu-qui-fait-mal-au-tour-de-france-7762543189
2013-06-22 17:43:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/CA7HFFTj6lRtkjpcd9MMxA/330v220-2/online/image/2011/0703/7699859460_albert-contador-ouvre-la-route-pour-son-equipe-de-la-saxo-bank.jpg