1 min de lecture Afrique

Trophée des Champions : le PSG a eu chaud

Mené à la 82ème minute, le Paris SG a remporté le Trophée des champions contre Bordeaux, samedi à Libreville (2-1). Première réussie donc pour Laurent Blanc.

Zlatan Ibrahimovic et le PSG
Zlatan Ibrahimovic et le PSG Crédit : AFP/F.Fiffe
micro générique
La rédaction numérique de RTL
La rédaction vous recommande

En voilà un qui va pouvoir souffler. Pour sa grande première sur le banc du PSG dans un match officiel, Laurent Blanc a failli goûter à un cru de bien mauvais goût venu tout droit de Bordeaux. A Libreville au Gabon, l'ancien sélectionneur de l'équipe de France a pu apprécier la qualité collective affichée par les Girondins, son ancien club, mais doit surtout savourer une victoire étriquée où son équipe est loin d'avoir brillée. Un succès acquis sur le fil certes, mais qui doit déjà faire un bien fou à un homme critiqué avant même d'avoir commencé à diriger le PSG.

Paris au finish

Parce que la soirée a été longue et laborieuse pour les Parisiens. Maîtrisant le ballon, le PSG a eu bien du mal à contenir les contres adverses et la rapidité de Poko, Maurice-Belay et Saivet, buteur à la 38ème sur un centre parfait du deuxième. Mené 1-0, Paris a bien eu du mal à s'approcher du but adverse et a même du faire avec la réussite du champion pour ne pas voir Bordeaux s'envoler.

Maurice-Belay plaçait d'abord un contre et décochait une puissante frappe à mi-hauteur qui passait juste à côté du but de Sirigu (55ème). Ce dernier a du s'interposer dans la foulée devant Poko, qui avait seul transpercé la défense par sa vitesse. Presque avachi au sol pour remporter le duel, le portier italien réalisait l'arrêt qui deviendra le tournant du match.

Sans briller mais après avoir vu un but d'Ibrahimovic refusé pour un hors-jeu inexistant, Paris égalisait finalement par le jeune remplaçant Ongenda (82) sur un service impeccable de Zlatan Ibrahimovic. Le but victorieux a été inscrit de la tête par le Brésilien Alex sur un centre de son compatriote Lucas alors que les deux équipes s'apprêtaient à procéder à la séance des tirs au but (pas de prolongation).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Afrique Gabon Girondins de Bordeaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants