1 min de lecture Sport

Transat Jacques Vabre : "On ne pensait pas aller aussi vite", s'enthousiasme Charles Caudrelier

RÉACTION - Après un peu plus de 11 jours de course, Sébastien Josse et Charles Caudrelier, sur le trimaran Groupe Edmond de Rothschild, ont franchi les premiers la ligne d'arrivée de la Transat Jacques Vabre, lundi au Brésil.

>
Crédit Image : AFP/C.Triballeau |
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Aux commandes de l'un des deux voiliers les plus rapides et les plus grands (21,20 m) de la flotte, Sébastien Josse et Charles Caudrelier ont passé la ligne à 15h03 locales, 18h03 heure française, pour en terminer avec les quelque 5.400 milles (10.000 km) de cette régate océanique.


"Honnêtement, on ne pensait pas aller aussi vite. On a eu une météo exceptionnelle pour la trajectoire qu'on a faite", résume Charles Caudrelier au micro de RTL. "On a fait ça sérieusement, on avait les moyens de bien le faire. On se prépare depuis un an pour cette course", ajoute-t-il, affirmant avoir réalisé "un rêve de gosse".
    
Sébastien Josse et Charles Caudrelier ont devancé à Itajai le tandem franco-irlandais Sidney Gavignet-Damian Foxall (Oman Air-Musandam), leur seul adversaire dans cette classe, avec lequel ils se sont livré un duel féroce sur tout le parcours. Du véritable "match racing" (course de régate) à l'échelle océanique. Gavignet/Foxall étaient attendus dans la soirée de lundi à Itajai, le deuxième plus important port brésilien.
  
Quant aux premiers monocoques (Imoca de 18,28 m), ils ne devraient arriver à Itajai que dimanche. Le départ de la course avait été donné le 7 novembre du Havre.

>
Charles Caudrelier : "On ne pensait pas aller aussi vite" Crédit Média : Frédéric VEILLE | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sport Vidéo Voile
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants