13 min de lecture Chris Froome

Tour de France : revivez la 3ème étape Ajaccio-Calvi en direct

L'Australien Simon Gerrans (Orica) a remporté lundi la 3ème étape du Tour de France en s'imposant au sprint à Calvi. Le Belge Jan Bakelants ((RadioShack) conserve le maillot jaune de leader, devant le Français Julien Simon (Sojasun).

Le peloton sur les routes du Tour de France 2013
Le peloton sur les routes du Tour de France 2013 Crédit : AFP/P.Guyot
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL


16h37 :
Bien amené par son train et notamment Daryl Impey, Simon Gerrans part comme une fusée sur la droite de la route. Peter Sagan, dans le bon coup, prend la roue de l'Australien et tente de le déborder sur la gauche. Le Slovaque tente de jeter son vélo sur la ligne mais échoue de peu ! La victoire revient d'un boyau au sprinteur de l'équipe Orica-GreenEDGE ! José Joaquin Rojas prend la troisième place.

16h32 :
2 kilomètres à parcourir !

16h30 : C'est fini pour les 4 hommes de tête. On devrait assister à un sprint massif à Calvi.

16h29
: Attaque de  Nordhaug dans le groupe de tête !

16h27
: Le peloton compte 8 secondes de retard. Il reste 6.5 kilomètres à parcourir. Ça s'annonce compliqué pour les 4 hommes de têtes (Nordhaug, Nieve, Chavanel, Rolland).

À lire aussi
Le peloton du Tour de France le 7 juillet 2018 cyclisme
Pourquoi le Tour de France ne fait pas vraiment le tour de la France ?

16h25 : 2 Français en tête, Pierre Rolland et Sylvain Chavanel. Ils sont accompagnés par Mikel Nieve et Lars-Peter Nordhaug. Il reste 8 kilomètres.

16h23
: Pierre Roland ne compte que 15 secondes d'avance sur le peloton. Sylvain Chavanel est intercalé entre Rolland et le peloton.

16h22
: Sylvain Chavanel sort du peloton dans la descente du col de Marsolino. Il tente de revenir sur Pierre Rolland. Il reste 10 kilomètres à parcourir.

16h20
: Le maillot blanc à pois rouge, Pierre Rolland, sort du peloton, rattrape Simon Clark et va chercher les points au sommet du col de Marsolino. Roland conserve donc son maillot blanc à pois rouge.

16h12
: Simon Clark lâche Sébastien Minard. L'Australien veut aller chercher les points au sommet du col de Marsolino. Son but est de s'emparer du maillot blanc à pois rouges ce lundi soir à Calvi.

16h11
: De nombreux sprinters se font lâcher dans le col de Marsolino : Greipel, Cavendish...

16h10
: Le peloton roule à vive allure, il ne compte plus que 32 secondes de retard sur les 2 hommes de tête.

16h07
: Minard et Clark comptent 15 secondes d'avances sur Westra, Gautier et Vuillermoz. Le peloton est lui à 43 secondes des deux hommes de tête. Il reste 18 kilomètres à parcourir.

16h05 : Sébastien Minard et Simon Clark ont faussé compagnie à leurs 3 collègues.

16h03
: Attaque de Simon Clark dans le groupe de tête !

16h02 : A 22 kilomètres de l'arrivée, les 5 hommes de tête ne comptent plus que 46 secondes d'avance sur le peloton.

16h01 : Le peloton est étiré dans la descente du col de la Palmarella (non répertorié) et avance à près de 80 km/h. Geraint Thomas, victime d'une fracture du pelvis, souffre toujours alors que Tom Veelers et Nacer Bouhanni ne sont toujours pas rentrés.

15h54 : L'échappée approche la dernière difficulté de la journée, le col de Marsolino, long de 3.3 kilomètres avec en moyenne une pente de 8.1 %. Son sommet de ce col se trouve à 13.5 kilomètres de l'arrivée à Calvi.

15h53 : Les 5 hommes de tête (Lieuwe Westra, Cyril Gautier, Sébastien Minard, Alexis Vuillermoz et Simon Clarke) comptent 1 minutes et 14 secondes d'avance sur le peloton à 28.5 kilomètres de l'arrivée.

15h51 : Plus de peur que de mal pour Arthur Vichot, profite de la descente suivant le col de la Palmarella (non répertorié) pour rattraper l'arrière du peloton.

15h42 : Tout est prêt pour accueillir les coureurs à l'arrivée. Après le col de Marsolino à 12 kilomètres du terme, le peloton empruntera une descente rapide vers Calvi. Le final sera jugé sur une ligne droite de 200 mètres assez large (6,5 mètres).

15h53 : Les 5 hommes de tête (Lieuwe Westra, Cyril Gautier, Sébastien Minard, Alexis Vuillermoz et Simon Clarke) comptent 1 minutes et 8 secondes d'avance sur le peloton.

15h41 : A 40 kilomètres de l'arrivée, l'écart entre les 5 hommes de tête et le peloton diminue. Il n'est plus que de 57 secondes. La course devrait commencer à s'animer d'ici peu.

15h38 : Chute du champion de France Arthur Vichot (FDJ.fr) ! Il s'est relevé et tente de rentrer au sein du peloton.

15h36 : La formation Radioschak Leopard imprime le rythme pour protéger le maillot jaune de Jan Bakelants. Le peloton compte 1'20 de retard sur les cinq hommes de tête.

15h31
: L'arrivée à Calvi se rapproche, il reste 44 kilomètres à parcourir.

15h25 : Nacer Bouhanni (FDJ.fr), lâché, a trouvé un compagnon d'infortune en la personne de Tom Veelers (Argos Shimano). Les deux hommes ont le peloton en ligne de mire et multiplient les relais pour essayer de rentrer.

15h22 : On en prend pleins les yeux sur les routes de Corse...

15h15 : A 56 kilomètres de l'arrivée, l'échappée a repris (quelques) couleurs. Elle compte désormais 1 minutes 27 secondes d'avance sur le peloton.

15h12
: A la sortie du ravitaillement, une chute est à signaler dans le peloton. Mikel Nieve (Euskaltel), Jean-Marc Marino (Sojasun), Guillaume Levarlet (Cofidis) et Niki Terpstra (Omega Pharma-Quick Step) sont notamment impliqués.

15h01 :
Il reste 64 kilomètres à parcourir dans cette 3ème étape du Tour sur les routes de Corse. Les 5 hommes de tête (Lieuwe Westra, Cyril Gautier, Sébastien Minard, Alexis Vuillermoz et Simon Clarke) comptent 1 minutes et 8 secondes d'avance sur le peloton.

14h57 :
On prend les mêmes et on recommence. Simon Clarke confirme sa supériorité en allant arracher les deux points pour le GP de la montagne mis en jeu au sommet de la Côte de Porto (3ème catégorie). L'Australien devance une nouvelle fois le Français Alexis Vuillermoz qui glane, lui, un point dans l'affaire.

14h53
: Le grimpeur Andrey Kashechkin est le 1er coureur à jeter l'éponge dans ce Tour de France 2013. Le Kazakh d'Astana souffrait de maux intestinaux et s'est retrouvé en terrible difficulté dès les premières pentes du jour avant de finalement abandonner. Yoann Bagot (Cofidis) a lui aussi abandonné quelques kilomètres plus loin.

14h41 : La descente est sinueuse et très technique.

14h39 : Le Team Sky, suivi par un relais des BMC, ont pris les choses en main dans le peloton. La conséquence est directe sur les écarts, l'échappée voyant son avance fondre comme neige au soleil : les hommes de tête ne comptent plus que 49 secondes d'avances sur le peloton à 78 kilomètres de l'arrivée.


14h34 :
Encore une fois, Simon Clarke (Orica-Greenedge) a justifié sa réputation dans les cols en résistant au retour d'Alexis Vuillermoz (Sojasun) pour remporter les 2 points mis en jeu au sommet du col de San Martino. Cyril Gautier (Europcar) avait allumé la première mèche mais n'a pu contenir le retour de ses deux compères d'échappée.

14h31
: Sur la route du Tour...

14h26 : Geraint Thomas, touché depuis le premier jour et la chute collective, est encore en souffrance et vient de se porter à hauteur de la voiture médicale à l'arrière du peloton.

14h19 : Les 5 hommes de tête (Lieuwe Westra, Cyril Gautier, Sébastien Minard, Alexis Vuillermoz et Simon Clarke) et le peloton sont actuellement dans le Col de San Martino, l'une des difficultés les plus éprouvantes de la journée. La montée comporte 7,5 kilomètres à une moyenne de 5,4%. Le peloton compte 3 minutes de retard sur les échappées à 90 kilomètres de l'arrivée.

14h10 : La Corse dans toute sa splendeur !


14h09
: L'arrivée du jour est prévue entre 16h10 et 16h30 aujourd'hui, soit plus tôt que d'habitude. Les organisateurs ont pris leurs précautions en raison du transfert vers le continent qui va suivre dans la foulée. La première heure de course a été parcourue à la moyenne de 39,8 km/h.

13h40
: L'échappée se focalise sur sa bonne collaboration et ne dispute pas le sprint intermédiaire. Sébastien Minard (AGR La Mondiale) est le premier à franchir la ligne et remporte les 20 points mis en jeu. Il est suivi, dans l'ordre, par Westra, Vuillermoz, Gautier et Clarke.

13h30
: L'écart entre les 5 hommes de tête (Lieuwe Westra, Cyril Gautier, Sébastien Minard, Alexis Vuillermoz et Simon Clarke) et le peloton est de 4 minutes et 18 secondes. Il reste 120 kilomètres à parcourir jusqu'à Calvi.

13h18
: Christophe Moreau mise sur Peter Sagan.

13h16 : Sans surprise, le grimpeur australien Simon Clarke (Orica-GreenEDGE) passe en tête du col de San Bastiano (4ème catégorie).

13h06
: Une échappée de cinq hommes est formée. Lieuwe Westra (Vacansoleil) a été rejoint en tête par Cyril Gautier (Europcar), Sébastien Minard (AG2R La Mondiale), Alexis Vuillermoz (Sojasun) et Simon Clarke (Orica-Greenedge).  Ils comptent 3 minutes 10 secondes d'avance sur le peloton, moins de 10 kilomètres après le départ.

13h03 : Le col de San Bastiano est en approche.

12h54 : Dès le coup d'envoi donné par Christian Prudhomme, Lieuwe Westra, rouleur de la formation Vacansoleil, place une attaque et prend une petite avance sur la tête du peloton.

12h52 : C'est parti. Les fauves sont lâchés sur la route en direction de Calvi !

12h51 : pour le 3ème jour de suite, la Corse va offrir ses plus beaux paysages au public du monde entier. Les plages vues du ciel sont, notamment, un régal.

12h45 : Evans sous le charme de la Corse

12h37 : Julien Simon, 6e de l'étape de samedi, a les qualités pour réaliser un joli et se mêler à la lutte avec les meilleurs aujourd'hui. Le puncheur de l'équipe Sojasun (27 ans), au potentiel qui ne laisse pas indifférent, affiche une confiance de tous les instants.

Tour de France : parcours et profil de la 3ème étape
Tour de France : parcours et profil de la 3ème étape Crédit : IDE

Après une étape de plaine, marquée par une arrivée au sprint, mais amputée d'une partie du peloton suite à une chute à quelques kilomètres de la ligne, et une deuxième étape qui ne s'est pas conclue au sprint grâce à la victoire de Jan Bakelants, le Tour termine sa saga en Corse par ce troisième acte. Malgré des surprises et déjà quelques chutes, ce début de compétition offre la qualité de garder intact le suspense de la course.

Les spécialistes s'accordaient pour dire que c'est dans ces trois premières étapes que pouvaient se jouer le Tour, éliminant certains favoris de la course au maillot jaune sur les Champs-Elysées. Si Tony Martin a vécu un début de compétition cauchemardesque, la sélection est loin d'avoir été aussi prononcée. Mais attention à la route qui mènera lundi jusqu'à Calvi. Par ses virages, par ses calanques, et surtout par ses ascensions, cette étape de 145,5 kilomètres devra inciter les coureurs à attaquer. Et les concurrents sont semble-t-il nombreux pour s'imposer dans la ville où serait né Christophe Colomb.

La rédaction vous recommande

Dernier acte avant l'Hexagone

Une étape qui devraient donner des idées aux puncheurs, surtout qu'"il n'y a pas un mètre de plat" comme Jean-François Pescheux, directeur de la course et consultant pour RTL, aime le rappeler. "C'est une étape difficile à gérer parce que le parcours n'est pas très difficile, mais malgré tout compliqué parce que c'est une succession de montées, de descentes, de montées, de virages" explique Jean-François Pescheux. "On va avoir du mal à voir la tête de course, il peut se passer des cassures, il peut se passer beaucoup de choses ce lundi. Une étape piège que les coureurs redoutent" conclut-il.
 
Dans ces ascensions, le peloton sera toujours étiré et la moindre cassure peut se payer cher. Et si cela ne suffit pas pour que beaucoup aient des fourmis dans les jambes, le vainqueur de l'étape peut de nouveau prendre la tête au classement général et endosser le maillot jaune. 


Le Tour en Corse

>
L'étape du jour du 01/07/2013 Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chris Froome Thomas Voeckler Tour de France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7762780196
Tour de France : revivez la 3ème étape Ajaccio-Calvi en direct
Tour de France : revivez la 3ème étape Ajaccio-Calvi en direct
L'Australien Simon Gerrans (Orica) a remporté lundi la 3ème étape du Tour de France en s'imposant au sprint à Calvi. Le Belge Jan Bakelants ((RadioShack) conserve le maillot jaune de leader, devant le Français Julien Simon (Sojasun).
https://www.rtl.fr/sport/tour-de-france-suivez-ajaccio-calvi-en-direct-7762780196
2013-07-01 12:16:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/AZvmeCQlEXIt2SqGVd8nlg/330v220-2/online/image/2013/0629/7762745828_c-est-parti-pour-le-tour-de-france-2013.jpg