4 min de lecture Bradley Wiggins

Tour de France : 10 images qui ont marqué ce 100ème Tour

EN IMAGES - La centième édition du Tour de France s'est bouclée dimanche lors d'une arrivée en nocturne sur les Champs-Elysées. Retour sur les 10 images marquantes de cette grande Boucle qui a couronné Christopher Froome.

Christophe Riblon vainqueur à l'Alpe d'Huez, est le 1er Français à s'imposer sur cette 100ème édition du Tour de France
Christophe Riblon vainqueur à l'Alpe d'Huez, est le 1er Français à s'imposer sur cette 100ème édition du Tour de France Crédit : AFP/J.Pachoud
micro générique
La rédaction numérique de RTL
La rédaction vous recommande

Le bus emporte le panneau d'arrivée

Arrivée de la toute première étape Porto-Vecchio - Bastia. La première rencontre entre le Tour de France et la Corse se promettait d'être irréaliste. Ce qui n'a pas loupé. Alors que les coureurs sont à une quinzaine de kilomètres de l'arrivée, le bus de l'équipe Orica GreenEdge cogne le portique d'arrivée. Bloqué alors qu'il ne reste plus que 8 kilomètres, la course est raccourcie de 3 kilomètres pour des raisons de sécurité. Une fois la situation dégagée, les commissaires décident de récupérer l'arrivée initiale dans les rues de Bastia. Un changement de décision qui fait monter la tension dans le peloton. En résulte une chute massive dans le final qui fera capoter le sprint, réglé sans adversité par Marcel Kittel.

Corse : un élu indique ainsi vouloir mettre en place une obligation de cinq ans de séjour dans l'île avant d'accéder à la propriété

Cette centième édition du Tour de France voulait faire tourner les têtes grâce à un parcours hors-du commun. C'est chose réussie grâce notamment à la Corse, île étape de beauté pendant trois jours entre Porte-Vecchio, Bastia, Ajaccio et Calvi. La Grande Boucle dans les "1000 virages", c'était une grande première, et c'était somptueux. 

À lire aussi
Bradley WIggins lors du Paris-Roubaix 2015 cyclisme
Cyclisme : Bradley Wiggins pulvérise le record de l'heure

L'Allemand Tony Martin (Omega) sur le chrono du Mont-Saint-Michel

Tout comme le contre-la-montre de la 11ème étape courru entre Avranches et le Mont Saint-Michel. Si c'est bien le spécialiste de la discipline et Champion du Monde Tony Martin qui l'a emporté, Christopher Froome a malgré tout frappé un grand coup, réalisant le deuxième temps, qui lui permet d'affermir encore un peu plus son maillot jaune et la domination psychologique sur ses rivaux. 
Christopher Froome a assomé le Tour au Mont Ventoux
Tout le monde l'attendait après qu'il ait enfilé le maillot jaune à Ax-3 Domaines lors du 8ème jour de course, et il n'a pas déçu. Chris Froome empoche la 15ème étape au terme d'une montée du Mont Ventoux surréaliste, attaquant ses adversaires les fesses vissées sur sa selle. Avec autorité, les Sky ont maintenu la domination du Britannique sur la Grande Boucle. Un coup d'éclat en forme de coup de massue. Alberto Contador ne s'en relèvera jamais et ne peut qu'admettre la supériorité affichée du coureur aux racines africaines. Deux semaines plus tard, Christopher Froome remportera son premier Tour de France, le deuxième consécutif pour la Grande-Bretagne après Bradley Wiggins en 2012

Jean-Christophe Péraud sur le Tour de France 2013


Ce Tour de France a également été marqué par l'abandon douloureux de Jean-Christophe Péraud lors du chrono entre Embrun et Chorges. Premier Français (9ème) au classement général, le coureur AG2R était tombé lors de la reconnaissance du parcours au matin et s'était fracturé la clavicule droite. Auteur d'un contre-la-montre sublime en dépit de la douleur, Péraud doit abandonner après avoir chuté dans le dernier virage de cette 17ème étape, courue en grande partie sous la pluie.

Christophe Riblon vainqueur à l'Alpe d'Huez, a été le seul Français à s'imposer sur cette 100ème édition du Tour de France

Mais dès le lendemain, l'AG2R vengera son leader, grâce à un Christophe Riblon exceptionnel. Dans ce parcours historique, la 18ème étape offrait deux fois la montée mythique de l'Alpe-d'Huez. Dans les 2 derniers kilomètres, Riblon a déposé Tejey Van Garderen, l'autre rescapé de l'échappée pour s'envoler vers une deuxième victoire dans le Tour, trois ans après celle acquise à Ax-3 Domaines. Ce sera la seule victoire française dans cette Grande Boucle. Riblon sera désigné Super Combatif du Tour de France, réalisant son rêve en prenant part au podium devant l'Arc de Triomphe. 

Alberto Contador remporte le prix par équipe avec la Team Saxobank Tinkoff

Alberto Contador n'aura jamais renoncé, mais il doit s'incliner. Et largement. Après ses efforts dans les Pyrénées pour suivre Chris Froome, l'Espagnol explosera en troisième semaine après avoir tout tenté face à son rival, éjecté du podium la veille de l'arrivée sur les Champs, avec 7'10" de retard sur le leader. El Pistolero, vainqueur du Tour 2007 et 2009, est le grand battu de cette édition. Les autres vainqueurs des dernières Grande Boucle, Andy Schleck et Cadel Evans, sont respectivement 20ème à 42'29" et 39ème à 1h30'57".

Les spectateurs ont été très présents cette année sur la route du Tour de France

Les spectateurs ont encore battu des records de présence dans cette édition 2013 sur la route du Tour, comme ici entre Cagnes-sur-Mer et Marseille lors de la 5ème étape. 1 million de personnes étaient par exemple présente lors de la double-montée de l'Alpes-d'Huez le 18 juillet. 

Le coureur colombien de la Movistar Nairo Quintana, porteur du maillot blanc et du maillot à pois

Nairo Quintana est la révélation de ce Tour. Maillot blanc, le Colombien a endossé samedi à Semnoz le maillot blanc à pois rouges du meilleur grimpeur, fort de sa victoire en solitaire à Semnoz, la troisième de l'équipe Movistar. A 23 ans et pour son premier Tour de France, Quintana est devenu au fil de ces trois semaines de course le seul à pouvoir rivaliser avec Chris Froome, avec l'aide d'une équipe surpuissante en montagne. A la deuxième marche du podium à Paris, Quintana veut jouer le général dès l'an prochain. 

L'arrivée du 100ème Tour de France à Paris le 21 juillet 2013

A édition exceptionnelle, arrivée exceptionnelle. Le Tour a débuté sur les routes de la Corse pour la première fois de son Histoire, il s'est conclu de nuit sur les Champs-Elysées à Paris. Parti de Versailles, c'est le sprinteur Marcel Kittel qui a encore réglé le sprint  Le coureur allemand de la formation Argos est de loin le meilleur sprinteur de ce tour. Mais avec quatre victoires, il ne termine que 4ème du classement par points, loin derrière Peter Sagan.

>
Tour de France 2013 – Les plus beaux moments de cette 100ème édition
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bradley Wiggins Chris Froome Mark Cavendish
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants