1 min de lecture Rugby

Rugby : le BO remporte le derby basque, marqué par l'intrusion du père d'Harinordoquy

Le Biarrot Imanol Harinordoquy aurait pu être ravi mardi soir. Son équipe remportait le 100ème derby face à Bayonne (21-19) après un match où l'engagement physique et la fierté basque étaient au rendez-vos. Mais ce n'est pas le cas. Son père, Lucien, est entré sur la pelouse à la 6ème minute pour le défendre après un accrochage avec Marmouyet. Alors que l'Aviron Bayonnais souhaite porter plainte contre son père, certains pourront le traiter de fils à papa... La semaine va être longue pour l'international.

Imanol Harinordoquy sortu sur blessure lors de la victoire de Biarritz face à Trévise
Imanol Harinordoquy sortu sur blessure lors de la victoire de Biarritz face à Trévise Crédit : AFP/N. Tutat
Denis Granjou Journaliste RTL

Papa Harinordoquy vient sauver fiston Imanol

Ce match a surtout été marqué par l'intrusion sur le terrain du père d'Imanol Harinordoquy, venu défendre son fils pris dans une bagarre. La scène s'est déroulée à la 6ème minute du match, au moment où Bayonne allait ouvrir le score par un essai d'Aretz Iguiniz, finalement annulé après coup par l'arbitre irlandais M. Fitzgibbon.

Voyant son fils pris dans une bagarre loin de l'action de jeu avec le Bayonnais Jean-Jo Marmouyet, le père du capitaine biarrot, Lucien Harinordoquy, est descendu d'une tribune du stade Aguiléra pour en découdre avec Marmouyet.

Cette intervention, qui a surpris le service d'ordre du stade, a vite été stoppée, plutôt virilement par l'ouvreur visiteur Benjamin Boyet qui l'a plaqué au sol, avant que le talonneur du BO Benoît August ne vienne calmer les ardeurs des uns et des autres.

Le président de l'Aviron Bayonnais, Michel Cacouault n'a pas toléré le comportement du paternel : "l’événement est inacceptable. Le club va déposer plainte contre M.Harinordoquy. Par ailleurs, je regarde juridiquement ce que nous pouvons faire après". Deux plaintes ont donc été déposées : une à l'encontre de Lucien Harinordoquy et une à l'encontre du BO. Pierre-Yves Revol, président de la LNR, a déclaré : "c'est une première dans le rugby professionnel, la Ligue va enquêter, il y a un règlement sécurité à appliquer". Imanol Harinordoquy s'est refusé à tout commentaire sur cet incident. Le fils est sans doute moins solidaire que son père.

L'intrusion de Lucien Harinordoquy en vidéo



Les excuses de Lucien

Lucien Harinordoquy a fait savoir, par biais de communiqué, qu'il regrettait ce comportement. "Je présente mes excuses au public présent à Aguiléra, Bayonnais et Biarrots, aux deux équipes et à leurs staffs, à la Ligue Nationale de Rugby (LNR) et à la Fédération Française de Rugby (FFR), et au monde du Rugby en général. Sous pression pour diverses raisons, j'ai perdu tout contrôle. Je regrette d'avoir eu un tel comportement à l'occasion de cette Fête du Rugby".

Le BO, qui "ne peut évidemment pas cautionner cet acte reçoit et accepte ces excuses et espère qu'il en sera de même de toutes les parties impliquées lorsque la tension et la pression d'un tel évènement si particulier sera retombée", conclut le texte.

Le BO est toujours en vie

Une pénalité de Julien Peyrelongue inscrite à la dernière seconde a permis à Biarritz de remporter sur le fil un derby basque explosif et capital dans la course au maintien (21-19), mardi en match en retard de la 10ème journée de Top 14.

Au sortir de ce 100ème derby bouillant, irrespirable sur la fin, Biarritz quitte même la dernière place du championnat qu'il cède à Lyon, qui pourrait la lui reprendre dès mercredi en recevant Montpellier, et recolle surtout à la meute du ventre mou.

Et à voir la joie des Biarrots au coup de sifflet final, on est en droit de penser qu'ils ont définitivement lancé leur saison, leur course à obstacles qui devra les voir dépasser au moins deux clubs pour sauver leur tête dans l'élite.

Les Bayonnais, eux, ont cru l'espace de sept minutes à une performance monumentale, après cet essai de Lacroix qui lui donnait l'avantage pour la première fois du match (18-19, 73ème) alors que l'Aviron évoluait à quatorze.

Mais une dernière mêlée biarrote, dominatrice tout au long de la partie, obtenait une pénalité que ne manquait pas Peyrelongue (80ème), pour battre des Bayonnais, finalement trop indisciplinés pour espérer meilleur sort. 



Fiche technique du match
:
A Biarritz (stade Aguiléra) : Biarritz bat Bayonne 21 à 19 (mi-temps: 12-6)  
Temps : doux
Pelouse : excellente
Spectateurs : 13.400 environ
Arbitre : M. Fitzgibbon (Irlande)  
Les points :
Biarritz : 5 pénalités Peyrelongue (10, 16, 44, 53, 80), 2 drops Traille (19, 32)
Bayonne: 1 essai Lacroix (73), 1 transformation Boyet, 4 pénalités Boyet (12, 37, 57, 64)  
Exclusions temporaires :
Biarritz : Thion (56, plaquage dangereux)
Bayonne : Boyoud (40, brutalité), Flavell (66, plaquage dangereux)  
Remplacement temporaire :
Bayonne: Marmouyet par Tialata (45 à 50)  
Les équipes :
Biarritz : Haylett-Petty - Ngwenya, Bosch, Traille, Balshaw - (o) Peyrelongue, (m) Roussarie - Lakafia (Gray, 22), Harinordoquy (cap), Guyot - E. Lund, Thion - Marconnet (Van Staden, 57), August (Héguy, 57), Barcella (Watremez, 62)
Bayonne : Heymans (O'Connor, 68) - Huget, Gerber, Mazars, Rokocoko (Lacroix, 54) - (o) Boyet (Garcia, 77), (m) Phillips - Marmouyet, Lauaki, Haare (Baget , 54) - Boutaty, Linde (Flavell, 54) - Boyoud (Tialata, 54) , Roumieu (Da Ros, 60), Iguiniz (Lafond, 61) 

Top 14 - 10ème journée : résultats et classement :

Vendredi
4 novembre
Brive - Racing-Métro              12 - 18  

Samedi 5 novembre

Stade Toulousain - Perpignan        21 - 17
Bordeaux-Bègles - Castres           24 - 9
Stade Français - Clermont        37 - 16

Mardi 29 novembre
(match en retard)
Biarritz - Bayonne       21-19

Reportés

Lyon OU - Montpellier (mercredi 30 novembre à 20h)
Toulon - Agen  (mardi 13 décembre à 20h45)

Bouton classement

Lire la suite
Rugby Top 14 Vidéo M6
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7739539528
Rugby : le BO remporte le derby basque, marqué par l'intrusion du père d'Harinordoquy
Rugby : le BO remporte le derby basque, marqué par l'intrusion du père d'Harinordoquy
Le Biarrot Imanol Harinordoquy aurait pu être ravi mardi soir. Son équipe remportait le 100ème derby face à Bayonne (21-19) après un match où l'engagement physique et la fierté basque étaient au rendez-vos. Mais ce n'est pas le cas. Son père, Lucien, est entré sur la pelouse à la 6ème minute pour le défendre après un accrochage avec Marmouyet. Alors que l'Aviron Bayonnais souhaite porter plainte contre son père, certains pourront le traiter de fils à papa... La semaine va être longue pour l'international.
https://www.rtl.fr/sport/rugby-le-bo-remporte-le-100eme-derby-basque-marque-par-l-intrusion-du-pere-d-imanol-harinordoquy-7739539528
2011-11-30 14:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/VyoS0NMJ-pSPfx0pj66_JQ/330v220-2/online/image/2010/1125/7638788293_imanol-harinordoquy.jpg