1 min de lecture Sport

Rallye d'Allemagne : Ogier stoppe la série de Loeb

C'est un petit exploit que vient de réaliser Sébastien Ogier dimanche en remportant le rallye d'Allemagne au volant de sa Citroën DS3. En dominant Sébastien Loeb, et ses huit succès consécutifs sur l'asphalte allemand, Ogier a mis fin à une série qui courrait depuis 2002. Sébastien Ogier, qui signe ainsi sa première victoire en Allemagne et la sixième de sa carrière en WRC, figure dorénavant en deuxième position au classement provisoire du Championnat du monde, derrière Sébastien Loeb.

Le plus jeune des deux pilotes Citroën met ainsi un terme à la série de huit succès consécutifs de Loeb dans le vignoble mosellan. Le champion du monde en titre avait remporté la première de ses 66 victoires, série en cours, en 2002, lors de la première édition du rallye d'Allemagne.

"Cela ne peut pas être parfait tous les ans (...) C'est ce que je disais depuis des années, un jour cette série s'arrêtera", a expliqué Sébastien Loeb en marge du podium de l'épreuve allemande, la première de la saison sur asphalte.

"Nous avons fait un bon rallye. Nous avons été un peu malchanceux hier (samedi, ndlr) et nous n'avons rien pu faire", a ajouté l'Alsacien, qui s'était jusqu'ici imposé à chaque rallye d'Allemagne depuis la création de l'épreuve.

Le succès d'Ogier permet en outre à Citroën de devenir la marque comptant le plus de victoires (78) dans l'histoire du Championnat du monde des rallyes. La firme française est également largement installée en tête du Championnat du monde des constructeurs.

"Tant qu'il y aura une chance mathématique de gagner le championnat du monde, j'y croirais, a déclaré Ogier à sa descente de voiture. Sébastien Loeb va vite, il est constant, il ne fait pas souvent d'erreur. Il est toujours sur le podium, mais il reste quatre rallyes et plein de choses peuvent arriver."

Encore un climat tendu chez la marque aux chevrons

Après l'annonce mercredi de la prolongation de contrat, pour deux ans, de Sébastien Loeb chez Citroën, Ogier affirme avec force ses ambitions pour concurrencer, dès cette année, son ainé dans la quête du titre mondial.

Vendredi, le Finlandais Jari-Matti Latvala avait pourtant remporté l'ES1 mais ce succès ne devait pas avoir d'héritier pour Ford, accablé tout le week-end et qui ne termine même pas sur le podium.

Sébastien Loeb s'était ensuite emparé du commandement dès l'ES3, pour ne l'abandonner que dans les derniers km de l'ES14, sur crevaison, à Sébastien Ogier. Celui-ci, à sa grande colère, avait, pour des raisons de stratégie, reçu pour consigne, dès vendredi soir, de la part de ses employeurs, de rester derrière son chef de file.

Ogier veut des explications, Loeb tacle Ogier

Un Sébastien Ogier qui aurait prononcé "Ce n'est que justice" au moment de la crevaison de Sébastien Loeb. Sur RTL, Ogier s'est expliqué sur cet évènement. "J'ai dit qu'il pouvait y avoir une justice dans le sport car ce week-end, j'ai eu du mal à comprendre cette décision d'équipe après une étape. Il restait tout à faire. C'était difficile à accepter car en début d'année, on avait annoncé dans le contrat qu'on se battrait à armes égales, sans consignes d'équipe"

'Une situation difficile à vivre" pour Ogier, qui espère "éclaircir les choses dans les jours à venir pour mettre les choses au clair" au sein de l'équipe. Ça promet...

De son côté, Sébastien Loeb a admis avoir compris la décision de son équipe : "Je comprend que cette décision n'ait pas plu à Sébastien Ogier. En 2003 je me suis "écrasé" pour un titre constructeur. Nous sommes les employés d'une entreprise. Même si quelques fois les décisions ne nous font pas plaisir, il faut les accepter. Sébastien est dans un état d'esprit différent. Il ne les accepte pas, c'est son droit. C'est sûr que cela complique un peu les relations. On s'est vu quelques fois en dehors des rallyes. On se verra un peu moins. Ca ne changera pas la vie. 

La 10e manche du Championnat du monde des rallyes WRC, sur les 13 prévues cette saison, se déroulera du 8 au 11 septembre en Australie. 

Classements généraux des pilotes et des constructeurs/écuries après le rallye d'Allemagne, 9e manche (sur 13) de la saison 2011 :
   Pilotes:
   1. S. Loeb (FRA)           192 pts
   2. S. Ogier (FRA)          167
   3. M. Hirvonen (FIN)       156
   4. J-M. Latvala (FIN)       96
   5. P. Solberg (NOR)         94
   6. M. Ostberg (NOR)         56
   7. M. Wilson (GBR)          40
   8. K. Räikkönen (FIN)       34
   9. H. Solberg (NOR)         32
   10. D. Sordo (ESP)           23
   11. F. Villagra (ARG)        20
   12. J. Hänninen (FIN)        13
   13. O. Tanak (EST)            7
   . M. Prokop (CZE)           7
   15. P-G. Andersson (SWE)      6
   16. K. Al Qassimi (EAU)       5
   . D. Kuipers (NED)          5
   18. A. Araujo (POR)           4
   19. H. Paddon (NZL)           2
   20. P. Van Merksteijn (NED)   2
   21. B. Sousa (POR)            1
   . P. Flodin (SWE)           1 

   Constructeurs/écuries:
   1. Citroën Racing           333 pts
   2. Ford                     242
   3. Stobart-Ford             105
   4. Petter Solberg WRT        83
   5. Ice1Racing                48
   6. Munchi's-Ford             32
   7. FERM-Ford                 22
   8. Abu Dhabi-Ford            20
   9. Monster-Ford               9
   10. Van Merksteijn Motorsport  8
   10. Brazil WRT                 1 

Lire la suite
Sport Rallye Sébastien Loeb
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants