2 min de lecture Leonardo

PSG - Leonardo sanctionné : "La commission de discipline a voulu être exemplaire"

INTERVIEW - Alain Sars, ancien arbitre international et consultant foot pour RTL, estime que la suspension de Leonardo peut avoir valeur d'exemple dans le football amateur.

Laurent Bazin
Laurent Bazin et La rédaction numérique de RTL

Neuf mois ferme pour Leonardo :  La Commission de discipline a suspendu le directeur sportif du Paris Saint-Germain jeudi 30 mai après une bousculade avec un arbitre. Le PSG a également été sanctionné d'un retrait de trois points avec sursis.

Alain Sars, ancien arbitre international et consultant foot pour RTL, décrypte cette sanction au micro de Jérôme Bazin.

La décision est-elle trop sévère ?

On peut trouver cette sanction sévère mais Leonardo a sans doute payé la version qu'il a servi aux médias et vraisemblablement aussi à la commission de discipline. Selon lui, il était entré en contact avec l'arbitre parce qu'il avait été lui même bousculé.

Évidement, on s'est aperçu que cette défense ne tenait pas, parce qu'on a tous vu les images. Elles sont implacables pour le directeur sportif parisien.

Est-ce judicieux de faire appel ?

À lire aussi
Lucas Paquetá au Milan AC, le 22 février 2019 Mercato
Mercato PSG : la pépite brésilienne Lucas Paquetá en route pour la capitale ?

C'est un risque que prennent le directeur sportif parisien et le PSG parce qu'un appel peut voir une sanction dégonfler mais il peut voir une sanction s'aggraver. Leonardo peut prendre au moins un an de suspension.

Les arbitres sont-ils assez protégés ?

Depuis quelques années, depuis un décret, les arbitres sont dépositaires d'une mission de service public. Au niveau du foot amateur, ça tape vraiment très fort en ce moment. On a eu une affaire dans les Vosges, au niveau de la Ligue de Lorraine où des joueurs ont été suspendus deux fois 7 ans et une fois 6 ans, ce sont quand même des sanctions importantes.

Ce type de violences est-il fréquent ?

En ce qui me concerne, ça m'est arrivé une seule fois à Ajaccio. A ma rentrée dans le vestiaire, dans le couloir d'accès, j'ai reçu un coup de pied qui ne m'a pas fait mal mais l'intention était là. J'ai fait un rapport évidemment et c'est passé devant la commission mais on n'a jamais retrouvé l'auteur du coup de pied.

Évidemment, il y a des incivilités, il y a de la violence puisque le foot reflète l'état de notre société qui est violente. On l'a vu récemment lors de la manifestation du titre du PSG au Trocadéro.

Quelle influence peut avoir cette suspension ?

Cette sanction vis-à-vis d'un dirigeant qui a autorité peut être exemplaire puisqu'un joueur, un entraîneur, un dirigeant d'un club amateur peut se dire "si un garçon aussi médiatisé que Leonardo prend 9 mois, combien vais-je prendre si je me rends coupable d'une même faute ?" Je pense que c'est ce que la commission de discipline a voulu faire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Leonardo Paris Saint-Germain Football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants