1 min de lecture Ligue 1 Conforama

PSG-Incidents : qui sont les casseurs ? Etait-ce prévisible ? Le Trocadéro était-il une erreur ?

Au lendemain des violences qui ont éclaté au Trocadéro en marge de la présentation du titre de Champion de France du Paris Saint-Germain,
Jean-Pierre Larue, directeur de la sécurité du club parisien en 2004-2005, était l'invité de RTL Midi, mardi. Ecoutez son interview.

>
Ecoutez l'interview de Jean-Pierre Larue, directeur de la sécurité au PSG en 2004 et 2005 Crédit Image : AFP - Franck Fife | Crédit Média : Vincent Parizot & Elisabeth Martichoux | Durée : | Date :
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL


Jean-Pierre Larue, invité de RTL Midi :

"Je note que l'histoire recommence. Par rapport aux images que j'ai pu voir hier, je considère que les voyous d'aujourd'hui sont les mêmes que ceux d'hier, les slogans sont les mêmes, l'attitude est la même, la détermination est la même, c'est casser pour casser, c'est gratuit, ça ne leur coûte pas cher".

"Ce que tout le monde sait, et ces évènements l'ont encore démontré, le foot est vraiment le sport qui génère le plus de violence, au moins en dehors des aires de jeu. Cela démontre bien qu'il fait lui appliquer un traitement spécial en matière de sécurité".

"Au vu de ce qui s'est passé, je peux m'engager et dire que c'est une erreur de la part des responsables de la sécurité du Paris Saint-Germain d'avoir organisé cette manifestation au Trocadéro. C'eut été à mon avis beaucoup plus judicieux d'organiser la fête à l'intérieur du Parc des Princes, voir du Stade de France, si ils avaient l'intention de réunir beaucoup plus de monde".

32 blessés et 39 interpellations

À lire aussi
Neymar au Parc des Princes le 14 septembre 2019 Ligue 1 Conforama
PSG : Neymar explique la célébration de son but contre Strasbourg


Les violences qui ont éclaté lundi lors de la cérémonie de remise du trophée de champion de France au PSG ont fait 32 blessés et entraîné l'interpellation de 39 personnes, dont 38 ont été placées en garde à vue, a par ailleurs annoncé le ministre de l'Intérieur. Il a en outre fait état de 32 personnes blessées, dont deux hospitalisées. Il y a "des blessés parmi les forces de l'ordre", a-t-il ajouté.

"Je veux condamner avec la plus grande force ces débordements, ces violences intolérables. Plusieurs centaines d'individus, des ultras, dont certains sont interdits de stades, des casseurs, jeunes, alcoolisés depuis plusieurs heures ont frappé des gens, des journalistes, s'en sont pris à des vitrines de commerce, à des voitures", a déclaré M. Valls. Le ministre de l'Intérieur a appelé à des "sanction exemplaires".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Paris Saint-Germain Paris Saint-Germain
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7761393640
PSG-Incidents : qui sont les casseurs ? Etait-ce prévisible ? Le Trocadéro était-il une erreur ?
PSG-Incidents : qui sont les casseurs ? Etait-ce prévisible ? Le Trocadéro était-il une erreur ?
Au lendemain des violences qui ont éclaté au Trocadéro en marge de la présentation du titre de Champion de France du Paris Saint-Germain, Jean-Pierre Larue, directeur de la sécurité du club parisien en 2004-2005, était l'invité de RTL Midi, mardi. Ecoutez son interview.
https://www.rtl.fr/sport/psg-incidents-qui-sont-les-casseurs-etait-ce-previsible-le-trocadero-etait-il-une-erreur-7761393640
2013-05-14 15:37:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/2jUO3nu3gkMybEaAZuOjug/330v220-2/online/image/2013/0514/7761372074_bilan-de-la-fete-du-psg-organisee-lundi-13-mai-au-trocadero-30-blesses-21-interpellations.jpg