1 min de lecture Carlo Ancelotti

PSG - Carlo Ancelotti sur RTL : "Tout est encore possible"

Au lendemain de la défaite du PSG à Lille (1-2), qui rend les rêves de titre très délicats pour le PSG, Carlo Ancelotti, le technicien parisien du club parisien, était l'invité lundi de Bixente Lizarazu dans le "Club Liza". L'occasion pour Don Carlo de faire le point sur la saison du PSG, mais également d'évoquer l'avenir, les ambitions parisiennes en C1 et aussi de certains cas personnels, comme ceux de Mamadou Sakho et Javier Pastore mais aussi un petit mot sur Pep Guardiola et... François Hollande.

Carlo Ancelotti face à Bixente Lizarazu
Carlo Ancelotti face à Bixente Lizarazu Crédit : PSG TV
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

LA DEFAITE FACE A LILLE, LA LUTTE POUR LE TITRE

La défaite face à Lille dimanche (
1-2)

"Nous avons fait une erreur d’offensive et nous avons pris l’expulsion, le penalty et l’égalisation de Lille, c’est très très difficile et très dur à accepter parce que je pense que l’équipe a fait un bon match. Aujourd’hui nous devons penser à mercredi"

5 points d’écart avec Montpellier, trop pour espérer être champion ?

"Je ne pense pas qu’elle est terminée parce que je connais le foot et je pense que tout est possible elle sera surement plus difficile parce que 5 points ce n’est pas petit, il y a beaucoup de différence entre les deux équipes. Nous devons être focalisés sur notre travail, sur notre match et essayez de gagner tous les matchs parce que aussi la 2e position est importante pour la Champions League. Lille est seulement à deux points derrière et nous devons avoir une bonne action immédiatement, ne pas attendre. Nous devons réagir vite pour gagner… »

Ne pas être champion, un échec ?

"Je suis arrivé ici l’équipe était en première position. L’objectif premier est de jouer la Champions League la prochaine année et d’améliorer le jeu de l’équipe"

Est-ce difficile de gagner en ayant tout changer en un an ?

"Le club a beaucoup changé. Il n’est pas facile de construire une équipe compétitive vite, tu as besoin de temps et aussi les joueurs ont besoin de comprendre que il y a plus de compétition dans l’équipe. Il y a la compétition et peut-être quelquefois les joueurs ne peuvent pas jouer"

Pourquoi être venu au PSG ? Le projet lui a plu ?

"Il y a beaucoup d'ambition. Le président est jeune. Il a une forte motivation de construire un grand club. Il y a aussi la possibilité d'investir de l'argent pour monter un grand club"
 
SAKHO, PASTORE

Qu'a t-il  à Mamadou Sakho après son expulsion face à Lille, après avoir provoqué le pénalty de l'égalisation lilloise ?


"Je n’ai pas parlé avec Mamadou parce qu’il reconnaît très bien qu’il a fait une erreur. Pour un joueur, pour un entraineur quand tu vas sur le terrain, tu peux faire une erreur. Et je pense qu’il a la qualité et le mental pour réagir et pour améliorer la performance."

"Je suis arrivé ici il a joué et quand il a joué il a joué un bon football. Après il y a beaucoup de concurrence et peut-être il a eu un problème pour s’adapter à la nouvelle situation"

"Mamadou est jeune. Il sera important pour le PSG d’avoir un joueur formé au club. Je pense que nous pensons la même chose de Mamadou. Mamadou doit comprendre que dans un grand club comme le PSG il y a de la concurrence. Je pense que c’est une forte motivation pour améliorer la performance"

Le déficit physique de Javier Pastore est-il son plus grand handicap ?

"Il a une particularité physique, il n’est pas un joueur rapide mais il est très résistant.  Je pense que pour utiliser ses qualités il a besoin d’espace et de continuité. Le problème qu’il a eu, tous les joueurs aussi (Zidane la première année à la Juventus) l’ont eu. C’était la même chose avec Platini, je pense que Pastore après une année d’adaptation  la prochaine année il fera surement une meilleure année. Il a marqué 11 buts"

L'AVENIR DU PSG

Quelles ambitions pour le PSG en Ligue des Champions la saison prochaine ?

"Arriver en quart de finale. Ce sera important de construire une équipe compétitive.  Il y a beaucoup d'enthousiasme, d'ambition. Je pense que nous allons faire un bon travail" "Le futur du club est clair. Le PSG a la volonté de construire une équipe forte pour rivaliser avec les plus grands clubs" "Gagner la Ligue des Champions est très compliqué. Cette saison, tout le monde voyait une finale Real-Barca. Ils regarderont à la télévision"

Pourquoi être venu au PSG ? Le projet lui a plu ?

"Il y a beaucoup d'ambition. Le président est jeune. Il a une forte motivation de construire un grand club. Il y a aussi la possibilité d'investir de l'argent pour monter un grand club »

Combien de temps pour gagner la C1 et s'installer dans le Top 10 européen ?

"Il n'y a pas de club qui va dire 'Nous allons gagner la Champions League". Ça dépend de beaucoup de choses. Tu dois trouver le bon équilibre, la bonne condition physique et aussi un peu de chance. L'objectif, c'est d'être compétitif en investissant pour les bons joueurs"

LE RECRUTEMENT PARISIEN

Quel mercato cet été ?

"Il n'y aura pas de révolution. La révolution était cette saison. Nous voulons améliorer l'équipe. Pas plus de trois quatre joueurs l'été prochain"

"En attaque, nous n'avons que deux buteurs, Hoarau et Gameiro. Nous avons utilisé comme attaquant Nene, Menez et Pastore. Ils ont fait un bon travail mais l'avant-centre sera la priorité"

"Nous sommes focalisés sur quelques joueurs mais la saison n'est pas finie, nous ne pouvons pas parler avec les joueurs et les clubs, seulement avec les agents"

Le PSG va-t-il recruter français ?

"La priorité, c'est de prendre de bons joueurs, qui sont aussi en France. La priorité est d'avoir une épine dorsale française. A Milan, au Barca, les joueurs majeurs sont de la maison. Si Milan a eu des Van Basten, les joueurs les plus importants s'appellent Maldini, Gattuso"

Quels joueurs français ?

"Tous les joueurs de l'équipe nationale…"

Si Paris ne passe pas en Ligue des Champions, sera-t-il encore l'entraineur du PSG ?

"Nous allons jouer la Ligue des Champions même si Lille n'est qu'à deux points. Nous allons jouer la prochaine Ligue des Champions ?"

Comment s'organise le recrutement avec Leonardo, dont on dit qu'il est sur le départ ?

"Leonardo va rester. Nous sommes en train de programmer le futur, de programmer quelques joueurs. Je parle avec Leonardo tous les jours. Nous sommes focalisés ensemble sur le futur du PSG"

GUARDIOLA, LE MÉTIER D'ENTRAINEUR

Guardiola qui dit stop après 4 ans, son avis ?

"Entraineur de club est un métier très difficile. A Barcelone, Guardiola a beaucoup gagné. C'est bien pour lui de prendre du temps pour se régénérer.  Après, ça ne va pas être facile car tout le monde le veut comme entraîneur. Mais on doit respecter sa décision"

Y a t-il plus de pression aujourd'hui qu'il y a 10 ans ?

"Non. La pression sur l'entraineur, c'est normal.  Préparer l'entraineur, parler aux joueurs, aux dirigeants, aux médias, ça fait partie du jeu. J'aime mon travail parce que le football est ma passion"
 
Montpellier leader, Quevilly en finale de Coupe : le symbole que les gros clubs ne sont pas au niveau ?

"La Ligue française est à un bon niveau. Les clubs français sont compétitifs. Tu ne peux pas être compétitif comme le Real ou Man Utd qui ont beaucoup d'argent. Le football français est compétitif comme le football italien actuellement. En Angleterre, l'ambiance est différente"
 
ANTOINE KOMBOUARE

L'ancien entraineur parisien est nominé pour le titre de meilleur entraineur de l'année (les 4 finalistes choisis par les coachs de L1). Pour qui a-t-il voté ?

"J'ai voté pour Jean Fernandez de Nancy car son équipe a très bien joué contre nous et Girard pour Montpellier en deuxième"

"Kombouaré a fait du bon travail, il a laissé le club à la première place. Ce n'est pas une surprise"
 
LE PARC DES PRINCES

"Le Parc est la maison du PSG. Un stade fantastique, une fantastique ambiance. Si tu peux rénover le stade, c'est bien.  C'est important car en Italie, les stades sont vieux et les gens préfèrent rester à la maison".
 
LA PRESIDENTIELLE

Invitera-t-il François Hollande à voir un match du PSG s’il est élu Président de la République ?

"Je peux l'inviter à venir voir l'entrainement. Je n'ai pas de problème avec ça"

"Mais je n'aime pas beaucoup la politique. J'ai eu au Milan un président très politique (Silvio Berlusconi) avec qui j'avais une relation fantastique. Mais je n'aime pas la politique, je préfère rester à l'extérieur. Je peux juste dire que je paie toutes les taxes"

Lire la suite
Carlo Ancelotti Football Ligue 1 Conforama
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7747549332
PSG - Carlo Ancelotti sur RTL : "Tout est encore possible"
PSG - Carlo Ancelotti sur RTL : "Tout est encore possible"
Au lendemain de la défaite du PSG à Lille (1-2), qui rend les rêves de titre très délicats pour le PSG, Carlo Ancelotti, le technicien parisien du club parisien, était l'invité lundi de Bixente Lizarazu dans le "Club Liza". L'occasion pour Don Carlo de faire le point sur la saison du PSG, mais également d'évoquer l'avenir, les ambitions parisiennes en C1 et aussi de certains cas personnels, comme ceux de Mamadou Sakho et Javier Pastore mais aussi un petit mot sur Pep Guardiola et... François Hollande.
https://www.rtl.fr/sport/psg-carlo-ancelotti-sur-rtl-tout-est-encore-possible-7747549332
2012-04-30 20:29:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/XKvZ8VCeaVP2PO8tAgqePA/330v220-2/online/image/2012/0501/7747608717_carlo-ancelotti-face-a-bixente-lizarazu.jpg