3 min de lecture Mondial 2014 au Brésil

Portugal, Ukraine, Grèce, Croatie : les adversaires des Bleus à la loupe

PRÉSENTATION - La France attend le tirage au sort des barrages de la zone Europe (lundi), qui lui réservera comme adversaire le Portugal, la Grèce, la Croatie ou l'Ukraine.

Cristiano Ronaldo  sous les couleurs du Portugal
Cristiano Ronaldo sous les couleurs du Portugal Crédit : AFP/F.Leong
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Pays-Bas, Italie, Belgique, Suisse, Allemagne, Espagne, Angleterre, Russie, Bosnie étant directement qualifiés pour le Brésil, il reste quatre tickets à distribuer dans la zone Europe à l'occasion des barrages allers-retours les 15 et 19 novembre.

Le tirage au sort du 21 octobre au siège de la Fifa à Zurich (14h) dévoilera les confrontations à venir et un autre, le même jour, déterminera celui qui reçoit au retour. Pas tête de série, la France héritera du Portugal, de la Croatie, de la Grèce ou de l'Ukraine. Présentation.

Le Portugal de Cristiano Ronaldo : l'épouvantail

Les Bleus ont une chance sur quatre de tomber sur le Portugal, dont la star, Cristiano Ronaldo, concentre à lui seul toutes les craintes. Les amoureux de foot peuvent toujours rêver d'un alléchant duel à distance entre le joueur du Real Madrid et Franck Ribéry, mais la course au Ballon d'Or ne sera pas l'enjeu prioritaire et les deux stars préfèreraient probablement se qualifier chacun de leur côté pour le Brésil, avant d'être départagés (avec Lionel Messi, sans doute) individuellement en janvier prochain pour la récompense individuelle suprême.
  
Réduire l'obstacle portugais au seul Ronaldo serait cependant une erreur, car même sans son capitaine, l'équipe de Paulo Bento est la plus talentueuse des quatre potentiels adversaires - avec les Moutinho, Nani et autres Postiga - et pas la moins guerrière, à l'image de Pepe.

Enfin, le Portugal présente la particularité d'être rompu à l'exercice sous tension extrême que constituent ces barrages. En 2009 et en 2011, il avait à chaque fois éliminé - sans trembler - la Bosnie, pour se qualifier au Mondial sud-africain et à l'Euro ukraino-polonais. La France, elle, était péniblement venue à bout de l'Eire en 2009, une main de Thierry Henry entachant sa qualification. 

L'équipe du Portugal en juin 2013
L'équipe du Portugal en juin 2013 Crédit : AFP/F.Leong

Grèce : match-piège en perspective

À lire aussi
L'Arena Pantanal de Cuiaba, le 13 juin 2014 (archives). Mondial 2014 au Brésil
Brésil : "interventions d'urgence" sur l'un des stades du Mondial

Avec les Grecs, il n'y aura pas de surprise : l'adversaire, surmotivé, regroupé en défense, sans prise de risque, sera toujours aussi dur à manœuvrer. La victoire 1-0 fait toujours le bonheur de la Grèce, et peu importe si au final sa différence de buts générale, moins bonne que celle de la Bosnie (+8 contre +24), directement qualifiée, l'a pénalisée dans le groupe G.
  
Depuis leur victoire surprise à l'Euro 2004, où les Grecs avaient éliminé les Français en quarts (1-0), la recette n'a pas changé et continue de fonctionner car, hormis le Mondial 2006, ils ont été de toutes les compétitions internationales qui ont suivi. Le risque de voir les Bleus buter sur un collectif grec ultra-solidaire dans sa moitié de terrain, avant de se faire piéger en contre ou sur coup de pied arrêté, est réel. Et il faudra que les Français s'arment d'une patience à toute épreuve, pour ne pas laisser de place au doute, surtout lors du match en Grèce où l'ambiance pourrait s'avérer intimidante. 

L'équipe de Grèce en octobre 2013
L'équipe de Grèce en octobre 2013 Crédit : AFP/A.Messinis

Croatie : pas le moral au beau fixe

Bien qu'encore en course, les Croates de Luka Modric n'ont pas le moral au beau fixe. La faute à une fin de campagne (gr.A) plombée par trois défaites et un nul qui ont eu raison de leurs espoirs de qualification directe (finalement revenue à la Belgique) et du sélectionneur Igor Stimac, remplacé mercredi par l'ancien international Niko Kovac.
  
Lors de ces matches, la Croatie est apparue sans imagination, résignée face à l'adversité. Au point que la contagion a même touché ses supporteurs : ils n'étaient qu'environ 13.000 (sur 37.000 possible) au d'habitude si bouillant stade Maksimir de Zagreb, contre la Belgique (1-2) vendredi dernier. Simple baisse de régime au mauvais moment ou manifestation d'un mal plus profondément ancré, le fragile état de santé de la sélection croate pourrait profiter aux Bleus, pour qui une double confrontation contre l'Ukraine serait également un moindre mal.

L'équipe de Croatie en ocotbre 2013
L'équipe de Croatie en ocotbre 2013 Crédit : AFP/I.Macnicol

La France n'a jamais perdu contre l'Ukraine

Auteurs d'une bonne campagne dans le groupe H, en finissant à un point de l'Angleterre qualifiée, les Ukrainiens ont plutôt réussi leur reconstruction d'après Euro 2012, qui a vu les adieux de Shevchenko et consorts.
  
Si l'Ukraine est également habituée aux barrages, cette 4e tentative après trois échecs de rang ne saurait avantager en terme d'expérience une jeune génération qui en manque encore sur la scène internationale, contrairement à la France - qui se souviendrait n'avoir jamais perdu contre cet adversaire en 7 rencontres (3 victoires, 4 nuls).

L'équipe d'Ukraine en octobre 2013
L'équipe d'Ukraine en octobre 2013 Crédit : AFP/A.Solaro
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mondial 2014 au Brésil Football Sport
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7765670105
Portugal, Ukraine, Grèce, Croatie : les adversaires des Bleus à la loupe
Portugal, Ukraine, Grèce, Croatie : les adversaires des Bleus à la loupe
PRÉSENTATION - La France attend le tirage au sort des barrages de la zone Europe (lundi), qui lui réservera comme adversaire le Portugal, la Grèce, la Croatie ou l'Ukraine.
https://www.rtl.fr/sport/portugal-ukraine-grece-croatie-les-adversaires-des-bleus-a-la-loupe-7765670105
2013-10-16 18:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/m8SkxGCovmUCGQpVPipmqA/330v220-2/online/image/2013/1014/7765585816_cristiano-ronaldo-sous-les-couleurs-du-portugal.jpg