1. Accueil
  2. Sport
  3. Pelé : "L'argent, même si c'est important, ça n'est pas tout dans la vie"
3 min de lecture

Pelé : "L'argent, même si c'est important, ça n'est pas tout dans la vie"

INVITÉ RTL - Le légendaire footballeur brésilien a répondu aux questions de Bixente Lizarazu dans le "Club Liza".

Le Brésilien Pelé à Paris le 10 mars 2014
Le Brésilien Pelé à Paris le 10 mars 2014
Crédit : AFP/F.Fife
Gregory Fortune & Le Service des Sports

Le "Roi "Pelé était à Paris dimanche 9 mars pour la tournée du trophée de la Coupe du monde. La légende du football brésilien et international a accepté à cette occasion d'accorder une interview à Bixente Lizarazu, champion du monde 98 et consultant pour RTL.

"C'est un grand plaisir d'être ici avec toi principalement car nous sommes de la même famille du football, a assuré le triple vainqueur du Mondial. On passe un moment très émouvant au Brésil parce que, tu sais, toutes les Coupes du Monde sont très émouvantes pour nous, et pour le Brésil c'est un moment spécial car la derrière dernière Coupe du Monde qu'on a organisée remonte à 1950. Le Brésil a perdu cette année-là, et du coup, on tient notre revanche. On avait perdu contre l'Uruguay et imagine que j'avais 8 ou 9 ans, et pour la première fois, j'ai vu mon père pleurer, il a pleuré parce que le Brésil a perdu la Coupe. Ça a été une expérience, c’est ce souvenir que j’ai de cette Coupe du Monde 1950".

Le plus important pour nous, c'est qu'on ait un grand Mondial, sans problème, et que tout le monde s'amuse

Pelé

Mais pour lui,  quel est le plus important aujourd'hui ? Que le Brésil gagne la Coupe du monde dans son pays ? Ou que ce Mondial soit le meilleur, le plus beau de l’histoire ? "Comme par hasard, toutes les Coupes que le Brésil a gagné, c'était en dehors du Brésil, et là c'est une opportunité, a d'abord expliqué Edson Arantes do Nascimento. En fait c'est une très bonne question. Nous voulons que le football soit le foot de tout le monde, d'une grande famille internationale, qu'on soit tous ensemble. Du coup, on n'a pas intérêt à avoir des problèmes dans le foot, de la violence, et j'espère que ce Mondial au Brésil sera un très bon Mondial pour tout le monde. Gagner ou perdre, c'est une autre affaire, une affaire de foot. Toi qui joues au foot, tu le sais, le meilleur ne gagne pas, ça dépend aussi de la chance. Mais le plus important pour nous, c'est qu'on ait un grand Mondial, sans problème, et que tout le monde s'amuse".
 
Sur le plan sportif, qui sont les favoris, à son avis ? "Vous savez que le tournoi réserve toujours des surprises et c'est très difficile de donner des favoris. On peut parler des équipes qui ont le plus d'expérience, celles qui ont le plus de chances, de possibilités de gagner, c'est pour ça qu'on ne peut pas écarter des équipes comme la France, l'Italie, l'Argentine, l'Allemagne, toutes ces équipes. Mais aujourd'hui, à mon avis, les meilleures équipes, les équipes qui sont le mieux préparées, parce que j'ai eu l'occasion de les voir, ce sont l'Allemagne, l'Espagne et le Brésil. Ces trois équipes, je pense qu’actuellement, ce sont elles qui ont de grandes chances d’arriver en finale. Mais il faut s’attendre à tout".

Je ne suis jamais parti de Santos parce que j’y étais très bien

Pelé

Dernier point abordé par Bixente Lizarazu : le fait que Pelé n'ait jamais joué en Europe au cours de sa carrière. Comment l'explique-t-il ? "C’est une bonne question parce que dans le monde entier, partout quand je voyage, tout le monde me le demande ‘Pelé, pourquoi tu n’as jamais joué en Europe ?’. Je réponds toujours que je ne suis jamais parti de Santos (au Brésil, ndlr) parce que j’y étais très bien. Mon équipe était dans une très bonne phase, un très bon moment, et je crois que le Santos et le Real Madrid étaient deux grandes équipes dans le monde à cette époque. Et Santos, avec le Brésil, gagnait toutes les Coupes, tous les Mondiaux, tous les tournois que l’on jouait. Et j’ai toujours eu la chance de comprendre que l’argent, même si c’est important, ça n’est pas tout dans la vie. C’est pour ça que je n’ai jamais quitté Santos". Le message sera peut-être reçu par certains footballeurs d’aujourd’hui, et d'autres de demain.

À écouter

Écoutez l'interview de Pelé en intégralité
10:40
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/