1 min de lecture Nikola Karabatic

Paris truqués : les handballeurs restent muets, la compagne de Luka Karabatic parle

La garde à vue des neuf joueurs de handball - dont le très médiatique Nikola Karabatic - soupçonnés de paris truqués se poursuivait lundi à Nanterre, en région parisienne. "On a parié, mais on n'a pas triché" : selon leur avocat, ce devrait être la ligne de défense des sportifs incriminés, qui ne sont pas très causants face aux enquêteurs qui les interrogent. En revanche, Jeny Priez, la compagne de Luka Karabatic, a dit lors de sa garde à vue "avoir parié" pour son compagnon et à sa demande et "avec l'argent de celui-ci".

studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et Georges Brenier

Invité de RTL Matin lundi, Me Eric Dupont-Moretti, l'avocat des fères Karabatic, a défendu l'intégrité de ses clients. Pour le ténor du barreau, Nikola et Luka Karabatic "n'ont pas laissé filer le match, n'ont pas triché".


La compagne de Luka Karabatic, Jeny Priez, parle


"Jeny Priez, depuis le début de sa garde à vue hier à 13H30, a immédiatement collaboré avec les officiers de police judiciaire en leur déclarant, spontanément et dès les premières minutes de son audition, la réalité des faits la concernant: avoir parié pour Luka Karabatic à la demande de celui-ci et avec l'argent de celui-ci", a affirmé son conseil. "C'est une déclaration qu'elle a fait en plein accord avec Luka, son compagnon", a-t-il ajouté, précisant que sa garde à vue "devrait être prolongée". "Elle est là parce qu'elle est amoureuse d'un joueur. Ce n'est pas le personnage central du dossier, bien loin s'en faut", a souligné son deuxième avocat Me Luc Castagnet. 

Selon Me Camus, sa cliente aurait "malheureusement" fait l'objet lundi matin, en son absence, de "pressions" de la part d'un officier de police judiciaire "la menaçant et la mettant en garde" alors qu'"elle était manifestement dans un état fragilisé par sa nuit en garde à vue".Jeny Priez a depuis fait le choix de ne parler que devant le juge d'instruction "en son cabinet", selon Me Camus. 

La chaîne de télévision NRJ12, où elle présente l'émission "Le Mag", a décidé de la "suspendre de l'antenne de façon provisoire, le temps de l'enquête" à partir de lundi soir. "On la suspend de l'antenne provisoirement à partir d'aujourd'hui, et dès demain 'Le Mag' sera présenté par Matthieu Delormeau et Anne Denis", a dit la chaîne, ajoutant que l'émission ne serait pas diffusée lundi soir.  

Une "erreur de jeunesse"

Selon Me Lienard, avocat du gardien français Michaël Robin, "les joueurs vont très probablement reconnaître des choses sur le volet paris sportifs de cette affaire". "Leur déontologie sportive leur interdit de faire des paris. Ils l'ont fait, ils on eu tort et s'en expliqueront", a-t-il affirmé, précisant toutefois qu'ils n'ont "en aucun cas laissé filer le match".
  
Parmi ces personnes interpellées dimanche soir notamment à Paris et Montpellier, figurent sept joueurs du club héraultais, figure de proue du handball français depuis 15 ans, dont les frères Karabatic, le kinésithérapeute de l'équipe, et deux anciens du club évoluant aujourd'hui à Paris, a précisé la source.
  
Les autres interpellés sont des personnes de l'entourage des joueurs, dont deux compagnes, ainsi que des personnes en charge de la distribution de produits de la Française des Jeux, a-t-on précisé.


  
Transférés à Montpellier mardi

Toujours selon cet avocat, les personnes interpellées à Paris vont être transférées "mardi à Montpellier", à l'exception de la compagne d'un joueur qui, auditionnée dès dimanche matin, devrait quant à elle être transférée "lundi en fin de journée".
  
Les gardes à vue pourraient "être prolongées", a affirmé devant la presse Me Franck Nicolleau, avocat de Dragan Gajic et Primoz Prost, deux joueurs slovènes de Montpellier.

A l'issue de leur audition, ces personnes pourront être relâchées sans poursuite ou éventuellement présentées à un juge pour une possible mise en examen.

Des policiers, qui agissent dans le cadre d'une commission rogatoire d'un juge d'instruction de Montpellier, s'étaient rendus aux vestiaires à la fin du match de Championnat de France perdu par Montpellier contre le PSG (38-24) dimanche à Paris pour interroger les joueurs.

La compagne de Nikola Karabatic aussi interpellé

La compagne de la star du handball Nikola Karabatic fait partie des 17 personnes interpellées dimanche pour des soupçons de match truqué sur fond de paris sportifs. "C'est la compagne de Nicola Karabatic" qui a été entendue avant l'opération menée dimanche à l'issue du match PSG-Montpellier, a précisé Me Jean-Yves Liénard, avocat du joueur montpelliérain Michaël Robin. 

La jeune femme a été interpellée dimanche à midi, donc avant les autres. Elle pourrait ainsi "être transférée (à Montpellier, NDLR) avant ce soir", a-t-il ajouté. 
   L'identité des gagnants vérifiable

Le procureur de la République de Montpellier doit tenir une conférence de presse lundi en milieu d'après-midi. Les paris litigieux portaient sur le résultat du match à la mi-temps, pour lequel ont été engagés des paris anormaux dans le temps, sur le montant et sur le type de paris. Quelque 80.000 euros de paris ont été pris en quelques heures sur le résultat à la mi-temps, a-t-on appris de source proche de l'enquête. Les gains des parieurs sont estimés à près de 200.000 euros.
    
D'ordinaire, pour un match de handball tous paris confondus, un maximum de 5000 euros sont misés, dont 80% sur la victoire et les 20% restants sur l'équipe en tête à la mi-temps et sur le score définitif.

Pour le paiement d'un gain supérieur à 500 euros pour un pari sportif, les centres de paiement de la FDJ règlent par chèque ou les détaillants font un virement sur un compte bancaire avec un RIB. Dans les deux cas, on connaît ainsi le prénom et le nom du gagnant.

Cesson-Sévigné - Montpellier, un match truqué ?



Sports : les paris en accusation. Les chiffres du secteur

Lire la suite
Nikola Karabatic Handball Montpellier
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7753022764
Paris truqués : les handballeurs restent muets, la compagne de Luka Karabatic parle
Paris truqués : les handballeurs restent muets, la compagne de Luka Karabatic parle
La garde à vue des neuf joueurs de handball - dont le très médiatique Nikola Karabatic - soupçonnés de paris truqués se poursuivait lundi à Nanterre, en région parisienne. "On a parié, mais on n'a pas triché" : selon leur avocat, ce devrait être la ligne de défense des sportifs incriminés, qui ne sont pas très causants face aux enquêteurs qui les interrogent. En revanche, Jeny Priez, la compagne de Luka Karabatic, a dit lors de sa garde à vue "avoir parié" pour son compagnon et à sa demande et "avec l'argent de celui-ci".
https://www.rtl.fr/sport/paris-truques-les-handballeurs-restent-muets-la-compagne-de-luka-karabatic-parle-7753022764
2012-10-01 13:12:00