1 min de lecture Montpellier

Paris suspects : les clubs, la Ligue et la Fédération reconnus comme victimes collétarales

La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Montpellier a confirmé mardi le statut de partie civile du club de Montpellier (MAHB), de la Fédération française de handball (FFHB) et de la Ligue (LNH) dans l'affaire des soupçons de paris illégaux.

Nikola Karabatic, accompagné de sa compagne, Géraldine Pillet
Nikola Karabatic, accompagné de sa compagne, Géraldine Pillet Crédit : AFP/P.Guyot
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Une décision à l'encontre de la première instance
C'est un nouvel épisode dans l'affaire des paris sportifs supposés truqués qui a éclaboussé le monde du Handball en mai dernier. Les juges de seconde instance ont accordé le statut de partie civile au club breton de Cesson, victime collatérale dans cette affaire. La Ligue et la Fédération France de Handball (FFHB) ont également été reconnus comme victime de cette affaire.

La justice a ainsi infirmé la décision du magistrat instructeur de cette affaire, née de paris suspects sur le score à la mi-temps du match Cesson-Montpellier (MAHB) du 12 mai 2012. Dans leur arrêt, dont l'AFP a pu lire des extraits, les magistrats ont relevé que la défaite des Héraultais à Cesson (31-28) "discrédite l'image du club" montpelliérain. Le MAHB a en outre perdu un gros partenaire financier et plusieurs joueurs-cadres, dont les frères Nikola et Luka Karabatic, partis à Aix-en-Provence. Cesson a aussi perdu plusieurs sponsors.

"Absence de sincérité"
A l'audience à huis clos, le 14 février, les avocats des mis en examen avaient affirmé que le club, la Fédération ou la Ligue ne pouvaient pas être parties civiles dans ce dossier. Pour eux, leurs clients sont mis en examen pour escroquerie aux dépens de la Française des Jeux, et donc seule cette FDJ pouvait se porter partie civile.

La cour juge également justifiée la présence comme partie civile de la FFHB, parce qu'il suffit qu'il "soit admis comme possibilité, ce qui est le cas", qu'il y ait un problème pour que "la fédération soit concernée". "Les faits poursuivis, quelle que soit leur qualification juridique pour l'instant, visent l'absence de sincérité", ajoutent les magistrats.
  
Les joueurs n'excluent pas le pourvoi en cassation
Un expert a été nommé pour analyser le comportement des joueurs de Montpellier pendant cette rencontre. Pierre Sallet, un physiologiste, auquel un DVD de la rencontre sera fourni, va étudier les comportements et le jeu des joueurs afin de mettre en lumière une "éventuelle carence volontaire intra et/ou interindividuelle du niveau de jeu pendant la première période de cette rencontre".

Au total, sept joueurs de Montpellier au moments des faits ont été mis en examen pour escroquerie aux dépens de la Française des Jeux. Ils sont soupçonnés d'avoir parié quelque 88.000 euros sur le score à la mi-temps du match Cesson-Montpellier. Les avocats des derniers étudient la possibilité de se pourvoir en cassation, ont-ils indiqué mardi à l'AFP.

Lire aussi :

Paris suspects : la justice demande une analyse du match Cesson-Montpellier

Handball - Paris suspects : Nikola Karabatic persiste et signe devant le juge

RTL.fr avec AFP.

Lire la suite
Montpellier Nikola Karabatic Handball
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7759631810
Paris suspects : les clubs, la Ligue et la Fédération reconnus comme victimes collétarales
Paris suspects : les clubs, la Ligue et la Fédération reconnus comme victimes collétarales
La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Montpellier a confirmé mardi le statut de partie civile du club de Montpellier (MAHB), de la Fédération française de handball (FFHB) et de la Ligue (LNH) dans l'affaire des soupçons de paris illégaux.
https://www.rtl.fr/sport/paris-suspects-les-clubs-la-ligue-et-la-federation-reconnus-comme-victimes-colletarales-7759631810
2013-03-19 14:21:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/WoQW6Mfj_h4kIhtMt_B6xA/330v220-2/online/image/2012/1030/7754096764_nikola-karabatic-accompagne-de-sa-compagne-geraldine-pillet.jpg