1 min de lecture Florent Manaudou

Natation - Mondiaux 2012 : Florent Manaudou vise le triplé

Les championnats du monde de natation en petit bassin se sont ouverts à Istanbul en Turquie mardi. Le contingent français est maigre puisque seulement 12 nageurs ont fait le déplacement, avec des cadors restés à la maison (Agnel et Muffat notamment). Chez les garçons, Fréderick Bousquet, Amaury Leveaux et Florent Manaudou sont les têtes d'affiches tricolores. Ce dernier, champion olympique du 50m, fait son entrer en piste mercredi avec les séries et les demies du 50m en compagnie d'Amaury Leveaux. Avec un objectif majeur à Istanbul : remporter une 3ème étoile, après l'or olympique et le titre de champion d'Europe en petit bassin à Chartres le mois dernier.

Florent Manaudou
Florent Manaudou Crédit : AFP / Fabrice Coffrini
micro générique
La rédaction numérique de RTL

"Décomplexé"

Florent Manaudou, champion olympique 2012 sur 50 m libre, et tête d'affiche de la petite équipe de France qui participe aux Mondiaux en petit bassin à Istanbul, fera son entrée dans la compétition jeudi avec les séries de sa distance fétiche. Le nageur de 22 ans devrait se qualifier sans soucis pour les demi-finales de la fin d'après-midi, puis pour la finale de vendredi où il espère glaner son troisième titre international après celui des Jeux et des Euros en petit bassin, remporté le mois dernier à Chartres.

"Ça représente une bonne saison parce que ça me fera un triplé entre les Jeux, les Europe et les Monde, a dit le sprinteur. Je me sens mieux au niveau chronométrique à l'entraînement et depuis samedi, j'ai retrouvé un peu ma nage des Jeux."  Confiant donc, mais aussi détendu. "Quoi qu'il arrive, j'ai le plus beau des titres", explique Manaudou dans l'Equipe de jeudi. Maintenant, je suis décomplexé".

Surprenant champion olympique à Londres en 2012, le petit frère de Laure Manaudou, partira favori d'une épreuve qui reste pourtant aléatoire. Mais le Marseillais (il s'entraine là-bas), reste sur un titre aux "Europe" et vient pour gagner. Même si, il le dit lui-même, il n'a pas beaucoup forcé à l'entrainement. Comme souvent. "Je n'ai pas fait dix ans d'entrainement intensif de haut-niveau pour y arriver, explique t-il. Après, on ne peut pas être fainéant et être champion olympique. Il y a quand même une part de bosseur en moi".

Florent Manaudou aura dans son viseur le jeune Russe Vladimir Morozov, son dauphin sur la distance à Chartres mais aussi le Trinitéen George Bovell. Le Français, qui est aéccompagné par son beau-frère Frédérick Bousquet à Istanbul (il a été éliminé en série sur 50m papillon mercredi) aura une autre course à Istanbul, le 50 m brasse dont les séries ont lieu samedi. 


Lire la suite
Florent Manaudou Laure Manaudou Natation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants