1 min de lecture André-Pierre Gignac

Nantes chipe la 4e place à l'OM

COMPTE-RENDU - La 17e journée de Ligue 1 a débuté vendredi par un succès d'une surprenante équipe de Nantes à Marseille (0-1). L'OM se retrouve 5e, à 8 points du podium.

L'Américain Alejandro Bedoya a offert la victoire aux Canaris en marquant à la 16e minute
L'Américain Alejandro Bedoya a offert la victoire aux Canaris en marquant à la 16e minute Crédit : AFP/B.Horvat
micro générique
La rédaction numérique de RTL

En trois jours, l'Olympique de Marseille vient de perdre gros dans ce championnat 2013-2014. Battu à Lille dans les toutes dernières minutes mardi (1-0), le vice-champion de France a encore perdu trois points vendredi, face à un promu nantais qui poursuit de son côté son très bon début de saison.

Le podium pourrait s'éloigne un peu plus

Résultat, les hommes d'Elie Baup, qui espéraient se rapprocher du podium, offrent au contraire l'opportunité à Monaco (3e), Lille (2e) et Paris (1er) de creuser un écart qui pourrait vite s'avérer insurmontable. Autrement dit, l'espoir d'une qualification pour la prochaine Ligue des champions s'est un peu plus éteint avec cette sixième défaite de la saison, la deuxième au Vélodrome.

L'Américain Bedoya seul buteur

Privés de Mathieu Valbuena, blessé à une épaule, les Marseillais se sont inclinés vendredi sur un but de l'Américain Bediya (16e). Ils n'ont jamais pu trouver la faille par la suite, malgré les tentatives de Gignac, Thauvin ou Payet. L'OM a désormais un match pour l'honneur face au Borussia Dortmund en Ligue des champions, mercredi. Pas sûr que le Vélodrome retrouve le sourire...

La rédaction vous recommande
La rédaction vous recommande
Concours
Lire la suite
André-Pierre Gignac Elie Baup FC Nantes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants