2 min de lecture Clermont-Ferrand

"Mouradthon" : Boudjellal répond aux Clermontois

Invité de "On refait le sport" jeudi soir sur RTL, le Président de Toulon Mourad Boudjellal, a réagi au "Mouradthon" lancé par les supporters de Clermont.

micro générique
La rédaction numérique de RTL

La réponse du berger...


C'est l'un des passionnants feuilletons de la semaine : à l'approche de la finale de la H-Cup (samedi 18 mai à Dublin), les deux prétendants français à la couronne européenne, Toulon et Clermont, s'envoient pique sur pique. Ou placage sur placage. Mardi, le président du RCT a lancé les hostilités en affirmant haut et fort : "Moi je me bats dans le rugby pour un truc que je ne supporte pas, c'est le mensonge. Et Clermont fait partie du mensonge. Ils ont beaucoup de talents, une très belle équipe, mais ils ont beaucoup de moyens".

Devant ces attaques, les supporters de Clermont ont décidé de riposter jeudi. Une supportrice auvergnate, Salomé, a ainsi lancé le "Mouradthon" sur une page Facebook, avec le slogan suivant :  "Pour délivrer Mourad Boudjellal de la souffrance dans laquelle il se trouve, faites un geste !". Il est indiqué d'envoyer vos "dons" à "Monsieur le Président du Racing Club Toulonnais, Stade Ange-Siccardi, 53 rue Melpomène, 83100 Toulon". Surtout, il est précisé en plus petit : "chèque de 1 centime uniquement (les Auvergnats sont généreux de cœur, mais faut pas pousser mémé dans les orties".

Vous reconnaitrez quand même qu'on est obligé de rentrer dans la caricature de l'Auvergnat

Mourad Boudjellal
Partager la citation


Mourad Boudjellal, fidèle à sa réputation, n'a pas tardé à répliquer. Invité de "On refait le sport" jeudi soir sur l'antenne de la 1ère radio de France, le président Toulonnais a déclaré : "L'idée est très bonne. La seule chose, c'est que ça aurait mieux marché avec un euro qu'avec un centime d'euro. Vous reconnaitrez quand même qu'on est obligé de rentrer dans la caricature de l'Auvergnat".

Celui qui a convaincu de faire venir Jonny Wilkinson était juste auparavant revenu sur ses propos de mardi, afin de les préciser : "Ce qui est surprenant dans cette histoire avec Clermont c'est que je n'ai jamais dit qu'on n'avait pas d'argent. J'ai dit simplement qu'on avait de l'argent, comme Clermont, et c'est pas un problème, pas une insulte, mais que l'argent on devait aller le chercher, parce qu'on n'a pas un groupe. Et moi je respecte Michelin (partenaire historique de Clermont), attendez, c'est quand même un groupe qui a créé beaucoup d'emplois, beaucoup de richesses, dans le pays, et à ce titre ils sont respectable".

À lire aussi
Le Stade Toulousain, vainqueur du Top 14 le 15 juin 2019 rugby
Rugby : le Stade Toulousain s'offre le Brennus sept ans après

"Mais le rugby pour Michelin, c'est comme le pourboire que laisse pour le café le matin quoi. Mettre 3-4 millions d'euros si il manque à l'ASM, c'est comme moi si je me demande quand je paye 1,40 euro, si je mets 1,50, si je vais laisser les 10 centimes ou pas. La différence est là. Donc on n'est pas dans les mêmes soucis. Voilà, moi il y a une pénalité, si elle ne passe pas, ça peut m'appauvrir, parce que je ne tiendrai pas ma billetterie. A Clermont, ça ne va pas les appauvrir".


Lire la suite
Clermont-Ferrand H-Cup Mourad Boudjellal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants