2 min de lecture Mondiaux d'athlétisme

Mondiaux d'athlétisme : le bon bilan de l'équipe de France

DÉCRYPTAGE - L'équipe de France d'athlétisme est repartie des Mondiaux de Moscou avec quatre médailles, dont une en or. Un meilleur bilan qu'en 2011 à Daegu et l'avenir s'annonce radieux.

Teddy Tamgho a remporté la médaille d'or du triple saut aux Mondiaux d'athlétisme de Moscou le 18 août 2013
Teddy Tamgho a remporté la médaille d'or du triple saut aux Mondiaux d'athlétisme de Moscou le 18 août 2013 Crédit : AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

La dernière journée des Mondiaux d'athlétisme a été presque parfaite pour l'équipe de France. Teddy Tamgho, avec un saut à 18,04 mètres, ramenait la première médaille d'or depuis 2005 pendant que les filles du relais 4x100 prenaient l'argent devant les Américaines.

Plus de finales qu'en 2011

Sauf que pour un mauvais passage de relais, la bande à Myriam Soumaré a été disqualifiée en fin de journée, après avoir reçu les médailles. Le bilan définitif est donc de quatre médailles. L'or de Tamgho, l'argent de Mélina Robert-Michon (dique) et Renaud Lavillenie (perche), et le bronze de Mahiedine Mekhissi (3000 mètres steeple).

Un bilan meilleur qu'en 2011 à Daegu (Corée du Sud), où quatre médailles avaient été récoltées mais aucune en or. Il faut aussi regarder du côté du nombre de finales disputées, qui prouve le réservoir d'une nation. La France a disputé 13 finales à Moscou contre 10 à Daegu, sans oublier que Christophe Lemaître aurait pu apporter deux finales supplémentaires (200, 4x100 mètres) sans sa blessure contactée en finale du 100 mètres. 

Deux athlètes hors-normes

La France peut surtout se targuer d'avoir deux des meilleurs athlètes au monde sur le triple saut et à la perche. Aucune autre nation ne dispose d'un Tamgho et d'un Lavillenie, tous deux capables de faire tomber les records du monde dans leur discipline.

À lire aussi
Pierre-Ambroise Bosse athlétisme
Pierre-Ambroise Bosse, l'option auto-dérision

Le potentiel du triple sauteur est criant. Il a dans les jambes les 18,29 mètres du Britannique Edwards. Ce dernier a d'ailleurs confié dimanche que Teddy Tamgho "peut battre" son "record du monde", établi en 1995. La question est plutôt de savoir quand ce record tombera. Dimanche déjà, Tamgho nous a gratifié d'un saut au-delà des 18,30 mètres en ayant "mordu" la planche d'à peine deux centimètres.

Prochain rendez-vous à Zurich

Pour Renaud Lavillenie, la donne est un peu différente. Le perchiste a échoué pour la troisième fois consécutive dans sa quête de l'or mondial avec un saut limité à 5,89 mètres. Mais à bientôt 27 ans, Laviellenie reviendra, c'est certain. Il a déjà passé aisément les 6 mètres (6,02 en plein air, 6,03 en salle) et touche de près le record mythique de 6,15, établi en 1996 par le Russe Sergueï Bubka.

L'athlétisme français est donc sous bonne garde. Rendez-vous dès 2014 à Zurich pour les championnats d'Europe.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mondiaux d'athlétisme Renaud Lavillenie Teddy Tamgho
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7763888130
Mondiaux d'athlétisme : le bon bilan de l'équipe de France
Mondiaux d'athlétisme : le bon bilan de l'équipe de France
DÉCRYPTAGE - L'équipe de France d'athlétisme est repartie des Mondiaux de Moscou avec quatre médailles, dont une en or. Un meilleur bilan qu'en 2011 à Daegu et l'avenir s'annonce radieux.
https://www.rtl.fr/sport/mondiaux-d-athletisme-le-bon-bilan-de-l-equipe-de-france-7763888130
2013-08-19 13:38:33
https://cdn-media.rtl.fr/cache/lEkBIOqZGRKBi6a0CbriXg/330v220-2/online/image/2013/0819/7763888139_teddy-tamgho-a-remporte-la-medaille-d-or-du-triple-saut-aux-mondiaux-d-athletisme-de-moscou-le-18-aout-2013.jpg