3 min de lecture Arsène Wenger

Marseille-Arsenal : l'OM rate son entrée mais positive

Marseille a raté son entrée en lice dans la Ligue des champions en s'inclinant à domicile face à Arsenal (2-1) mercredi soir. Mais selon son entraîneur, "il faut toujours y croire".

>
Reportage : l'OM a bien joué... mais s'est encore incliné contre Arsenal Crédit Image : AFP/B.Langlois | Crédit Média : Jean-Louis Pacull | Durée : | Date :
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Le Service des Sports

L'OM y a longtemps cru mercredi soir, eu égard à son emprise sur le match, ses situations dangereuses et sa très bonne tenue dans l'ensemble. Mais Arsenal, qui reste invaincu en France pour sa dixième visite, a profité d'une erreur défensive pour s'échapper, par Walcott (65e), avant que Ramsey n'y aille de son but désormais traditionnel en ce début de saison (84e). Jordan Ayew a réduit le score sur penalty (93e). Encourageant sur le plan du jeu pour l'OM, mais zéro point quand même. 

Ce qui domine c'est un sentiment de frustration

Elie Baup
Partager la citation

"Le résultat est là, ne pouvait que constater Elie Baup en conférence de presse. Ce qui domine c'est un sentiment de frustration, et de déception. Mais le réalisme était du côté d'Arsenal". Refusant "d'accabler" son défenseur Jérémy Morel, pris à la faute sur l'ouverture du score, l'entraîneur marseillais sait pertinemment "que les points sont chers. On a vu le résultat de notre adversaire Dortmund qui perd à Naples (2-1). Mais tant qu'on n'a pas fait les cinq matches qui restent, il faut toujours y croire et essayer d'être le plus efficace possible et d'éviter les erreurs". 

>
Elie Baup, entraîneur de Marseille : "Il faut toujours y croire" Crédit Média : Jean-Louis Pacull | Durée : | Date :

Si on gagne ce soir, il n'y pas de hold-up, pas de scandale

Dimitri Payet, attaquant de l'OM
Partager la citation

"Eviter de commettre des erreurs lors du prochain match de Ligue des Champions", c'était aussi le crédo de Dimitri Payet, déçu de la défaite mais conscient d'avoir "bougé" les Anglais. "On a montré de belles choses, malheureusement, ça ne se traduit pas sur le résultat final. On prend deux buts alors qu'on était bien dans ce match. On a eu des occasions, malheureusement, on ne les a pas mises au fond. (...) Si on gagne ce soir, il n'y pas de hold-up, pas de scandale. On va continuer à travailler".

>
Dimitri Payet : "On a montré de belles choses" Crédit Média : Jean-Louis Pacull | Durée : | Date :

Les statistiques sont assez simples en Ligue des champions : dans ces situations, le premier qui marque gagne dans 78% des cas

Arsène Wenger, entraîneur d'Arsenal
Partager la citation

Arsène Wenger, tenait de son côté à souligner la bonne performance des Olympiens, notamment en début de match. "Marseille a fait une bonne première période, on a fait quelques erreurs. On a été un peu timide. Marseille était le premier sur la balle". Mais au final, le réalisme des Anglais a fait la différence. "On a profité de nos moments forts et on a pris les trois points, a ainsi poursuivi Wenger, qui connaît parfaitement l'importance de marquer en premier, statistique à l'appui. "Marseille est devenu un peu moins mobile en seconde période. A 0 à 0, je me suis dit au bout d'une heure que le premier qui marque va gagner. Les statistiques sont assez simples en Ligue des champions : dans ces situations, le premier qui marque gagne dans 78% des cas".

Il n'y a que les Marseillais qui ne sont pas convaincus qu'ils ont une bonne équipe

Arsène Wenger, entraîneur d'Arsenal
Partager la citation
À lire aussi
Massimiliano Allegri à Turin le 22 avril 2018 Bayern Munich
Bayern Munich : Allegri, Ten Hag, Mourinho, Wenger, Blanc... Qui comme coach ?

Avant de rejoindre Londres, le manager français a de nouveau adressé ses félicitations et ses encouragements à l'OM et à ses supporters. "Je m'attendais à une telle résistance de Marseille, il n'y a que les Marseillais qui ne sont pas convaincus qu'ils ont une bonne équipe, moi j'en étais convaincu avant le match. Je savais que c'était un match piège, les Français sont toujours dangereux quand ils sont outsiders. On a besoin de dix points au moins, donc commencer avec 3 points c'est bien. Marseille n'est pas condamné dans ce groupe, je vous rappelle qu'il y a deux ans, on a gagné le premier match ici et Marseille s'est qualifié en allant gagner à Dortmund, ils ont de gros motifs d'encouragement sur le match qu'ils ont livré ce soir, ils ne doivent pas se décourager".

>
Arsène Wenger, entraîneur d'Arsenal : "Je m'attendais à une telle résistance de Marseille" Crédit Média : Jean-Louis Pacull | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Arsène Wenger Elie Baup Ligue des champions
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants